Logo OpenWork

OpenWork

Le monde du travail traverse une mutation profonde, qui offre de nouvelles possibilités. La distinction classique entre travailleur indépendant et salarié s’estompe. Les salariés veulent également pouvoir prendre l’initiative et devenir des intrapreneurs. Il importe toujours plus de prendre ta carrière en mains propres. A côté de cela, les entreprises sont à la recherche de nouveaux talents pour faire face aux défis de demain. Les employeurs sont demandeurs de plus de flexibilité, et veulent faire appel à une expertise temporaire pour permettre à l’entreprise d’évoluer. OpenWork répond à cette nouvelle réalité, et ajoute une nouvelle dimension au “project sourcing” bien connu.

Le statut d’Open Worker

OpenWork est une communauté de consultants autonomes. Il s’agit ici d’un statut flambant neuf, étroitement lié au “project sourcing”, auquel on ajoute une couche supplémentaire. Un OpenWorker combine la liberté et l’autonomie d’un free-lance à la protection du travailleur salarié. Soit, le meilleur des deux mondes. Ce nouveau statut tient compte de l’évolution de la législation et de la sécurité sociale. En Belgique, il s’agit d’un phénomène assez récent, mais aux Pays-Bas, en France et en Angleterre, il est déjà bien ancré dans les coutumes.

Consultant autonome ?

Toujours plus de personnes veulent travailler de manière autonome, choisir eux-mêmes leurs missions ou travailler pour plusieurs consultants. Mais souvent, franchir le pas vers le statut de free-lance s’avère encore une décision trop difficile à prendre. La peur d’une perte de revenu par suite d’une maladie ou d’une absence de projets, constitue souvent un argument décisif pour ne pas se lancer comme indépendant. De même, certaines personnes ne veulent pas franchir le pas vers un autre statut (celui d’indépendant). Certainement pas pour des personnes ayant déjà une longue carrière de travailleur salarié derrière elles. Travailler comme free-lance entraîne en outre bien souvent une administration et comptabilité complexe. Certainement pour les entreprises étrangères désireuses d’occuper du personnel en Belgique, il n’est souvent pas une sinécure d’assimiler la législation sociale et d’appliquer celle-ci.   

 

Devenir consultant chez OpenWork ?                                  Collaborer avec OpenWork ?