'

Bases de la communication interne

Digital et Travail

1/2/2019

0 commentaire(s)

Bases de la communication interne

L’un des plus illustres consultant du XXe siècle, Peter Drucker, disait : “la chose la plus importante dans la communication est d’entendre ce qui n’a pas été dit”. Cependant, il vaut mieux s’efforcer d’être le plus explicite lorsque vous communiquez avec vos collaborateurs. Le moindre malentendu peut en effet causer de regrettables préjudices à l’entreprise. Cet article introduit les bases de la communication interne d’une entreprise, que ce soit sous la forme écrite ou orale. Pour vous aider, voici donc résumées en 3 points les bases de la communication interne d’entreprise.

Qu’est ce que la communication interne ?

Un communiqué interne sert à décrire où se trouve actuellement l’entreprise, quels sont ses objectifs, comment les atteindre, en combien de temps, quelle est la stratégie, pourquoi celle-ci est la meilleure et enfin comment mesurer ces objectifs. Il convient donc de penser le “quoi” et le “pourquoi” du communiqué pour savoir ce qu’il faut dire. Le “comment, où et quand” sert à structurer le contenu.

Bases de la communication interne

La finalité de la communication interne ?

Afin de ne pas rédiger en vain une lettre ou un discours sans grand intérêt, il est nécessaire de rassembler les résultats d’audits internes, des retours des clients et collaborateurs et enfin quelques anecdotes. Une communication interne efficace se base à la fois sur le qualitatif et le quantitatif. Cependant, un bon communiqué doit naturellement être inspirant, agréable et donc plaisant à lire ou écouter.

Un conseil pour devenir excellent à l’oral est de s’entraîner grâce à Toastmasters. Cette association parviendra à faire de vous un excellent orateur en l’espace de quelques mois seulement pour un prix quasiment imbattable. Il existe même des compétitions pour vous challenger. A titre d’exemple, voici le discours (en anglais) de la gagnante de l’édition 2016.

 

Quelle doit-être la structure ?

Certes, la stratégie d’entreprise a bien changé depuis cette époque mais la finalité n’est pas si loin. Il convient de considérer la communication en interne comme un outil qui vous servira à mobiliser chaque collaborateur sur la stratégie de l’entreprise. Dans ce but, identifier en premier les destinataires du message. Le communiqué doit inclure :

  • Un  titre : quand bien même il n’est pas directement prononcé, le titre oblige à la clarté.
  • Un  but : tous les objectifs doivent s’aligner sur un but commun qui peut par exemple être d’augmenter le profit/les ventes afin d’augmenter le versement à telle association.
  • Un  sommaire : cela facilite la compréhension du lecteur
  • La  structure : commencer toujours par où se situe l’entreprise actuellement puis indiquer où elle souhaite aller et pourquoi, quand et comment. Détailler également les ressources et investissements nécessaires.
  • Changement : ce qu’il est nécessaire d’adapter tel que les comportements ou les mentalités.
  • Les  outils de mesure : toute stratégie a besoin de s’appuyer sur des paramètres pour mesurer son évolution.
  • Les  étapes intermédiaires : rare est le plan linéaire. Chaque petite victoire rapproche du but.
  • Le  message clé doit être court, facilement mémorisable et synthétique. C’est le mot d’ordre.
  • Enfin, les longueurs et  répétitions sont évidemment proscrites afin de capter l’attention.

Si vous ne manquez pas de raison d’être motivé à atteindre les objectifs fixés, cela peut être différent pour vos collaborateurs. Prenez appuis sur les motivations personnelles de chacun pour élaborer votre stratégie de communication interne. Pour mieux comprendre ce phénomène, vous pouvez vous référer à cet article : Pourquoi travaille-t-on ?.

Que pensez vous de cet article ?