2021 : le portage salarial est-il rentré dans l’ère numérique ?

Portage Salarial

1/5/2021

0 commentaire(s)

Jean-Hugues Zenoni

Le numérique c’est pratique. Cela fait très vite, sans erreur des tâches répétitives et sans intérêt.

Le portage salarial qui s’adresse à des freelances a-t-il su entrer dans l’ère numérique ?

Voici les principales propositions qu’une société de portage bien entrée dans l’ère numérique peut vous proposer :

  • Simulation de la fiche de paye proforma en quelques minutes, en tenant compte de la mutuelle et des frais (refacturés au client, ou pas)
  • Enregistrement du futur salarié porté ‘on line’, en quelques minutes
  • Signature numérique des documents comme le contrat commercial ou le contrat de travail
  • Signature électronique du compte rendu d’activité (CRA)
  • Application mobile dédié au consultant, qui lui permet de suivre en temps réel son Compte d’Activité (le client a-t-il payé, combien dispose-t-il pour effectuer son salaire) et de déclarer en quelques clics ses notes de frais
  • Application B2B permettant à l’entreprise cliente de suivre l’intégralité de ses consultants et de ses factures avec l’entreprise de portage salarial

En faisant le tour de l’ensemble de ces facilités, on voit aisément que le pari du virage numérique a été gagné par la majorité des sociétés de portage salarial. La vie post-covid est plus exigeante et réclame une agilité accrue. Si vous ne retrouvez pas ces applications, vous pouvez légitimement craindre des procédures lourdes, répétitives et pénalisantes pour votre activité.

Ce qui est extraordinaire avec la maîtrise des outils numériques ce que le consultant dispose de plus de temps pour réseauter avec des partenaires, ses paires et avec de futurs clients. Il dispose également de plus de temps pour se former et participer a des Webinaires. Il engrange également de la confiance car il sait que la logistique va suivre et que son client sera rigoureusement suivi.

Pour l’entreprise cliente, c’est la gestion des talents et des compétences qui se trouvent largement facilitée. C’est donc une réelle opportunité pour s’adapter au marché et à ses attentes.

Dans sa quête d’indépendance et de sécurité, l’approche portage salarial 2.0 permet au consultant de ne plus considérer les taches administratives comme un boulet mais comme un non-évènement.

Le portage salarial vit donc une profonde mutation. Si l’on fait de la prospective et un peu de sciences fiction, le portage salarial 3.0 permettra de réaliser les principales taches par de simples commande vocale. Du type, « OpenWork, facture-moi stp mon client Manager de Transition.org pour 17 jours » ou encore « OpenWork, prépare-moi une fiche de paye pour 6500€ brut ».

#WorkingIsCool !

Jean-Hugues Zenoni – Co fondateur et Président de OpenWork.co par Le Monde Après


Le portage salarial : permet à un travailleur autonome, qualifié et certifié d’être salarié par une société de portage. Cette société de portage va facturer le client du consultant et le salarier, sous forme de CDD ou de CDI. C’est le consultant qui choisit son entreprise de portage salarial et qui reste propriétaire de ses clients. Le rapport de subordination du contrat de travail est respecté et se tient entre la société de portage salarial et le consultant.

 

Que pensez vous de cet article ?