'

Aide mobilité internationale et bourses d’études : récap'

Futur et Travail

7/9/2019

1 commentaire(s)

Pour partir étudier dans un autre état-membre de l’Union européenne, la bourse la plus connue est définitivement Erasmus. Cependant, la France octroie également une Aide mobilité internationale pour ses étudiants désireux d’accomplir un séjour d’études ou un stage entre 2 et 9 mois à l’étranger. Mais sachez qu’il existe bien d’autres possibilités pour financer ses études à l’étranger. En voici un bref aperçu :

Aide mobilité internationale : Erasmus +

Le programme Erasmus + s’est imposé depuis 1987 comme l’un des principaux programmes d’échanges universitaires dans l’Union européenne. En 2016, près de 300 000 étudiants dont 40 000 français en ont bénéficié. C’est une aide d’environ 300€ par mois pour une durée comprise entre 3 et 12 mois. Pour en bénéficier, il faut s’adresser auprès du service des relations internationales de votre établissement actuel. Pour plus d’informations, vous pouvez lire cet article.

Aide mobilité internationale

L’Aide mobilité internationale

L’Aide mobilité internationale s’adresse aux étudiants français. Elle s’élève à environ 400€ par mois. Pour en bénéficier, il faut soit s’inscrire dans le cadre d’un programme d’échanges universitaires soit réaliser un stage international et être déjà bénéficiaire d’une bourse sur critères sociaux ou d’aides spécifiques en France. L’avantage est la possibilité de cumuler cette aide avec une bourse au mérite, comme par exemple avec une bourse Erasmus +. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cette page.

Vous n’êtes pas éligible à Erasmus + ou l’Aide mobilité internationale ?

Pas de panique ! Il existe de très nombreuses possibilités de financer ses études à l’étranger à ce jour. Il convient d’y consacrer le temps requis pour identifier les aides auxquelles vous avez droit et d’y déposer vos candidatures. Plusieurs heures par semaine pendant quelques mois sont souvent nécessaires pour décrocher une bourse d’études. Soyez cependant sûr qu’il existe une bourse d’études adaptée à votre projet professionnel. Voici quelques pistes pour la trouver :

Vous pouvez avant tout rechercher une bourse d’études à l’étranger dans vos régions. Celles-ci sont généralement moins accessibles car elles peuvent être très spécifiques (pour un diplôme ou une filière en particulier). N’hésitez cependant pas à vous renseigner en détails sur les conditions d’obtention.

Partir étudier en Allemagne

Si vous souhaitez étudier en Allemagne, le portail le plus connu est MyStipendium. Celui-ci recense des milliers de fondations et bourses disponibles. Il faut alors creuser depuis le moteur de recherche pour trouver celle qui vous conviendra. C’est un processus très fastidieux car l’Allemagne dispose d’un système de financement aux études supérieures très important. Notamment, les bourses aux mérites sont bien plus développées qu’en France, où les bourses sur critères sociaux prédominent.
Le site du Deutscher Akademischer Austauschdienst recense également un très grand nombre de bourses d’études disponibles. Prenez garde aux dates limites qui sont cependant très avancées (parfois un an à l’avance soit bien avant les résultats d’admission à l’université).

Partir étudier au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni compte parmi les universités les plus prestigieuses au monde mais offre rarement les mêmes conditions qu’en Allemagne ou en France. Les études sont généralement onéreuses. Néanmoins, il existe de nombreuses possibilités pour obtenir des bourses, notamment en Master et Doctorat. Pour cela, consulter le site du British Council et Prospects.

Le Corps Européen de Solidarité

Une autre aide mobilité internationale très appréciée par les jeunes est l’ancien Service Volontaire Européen devenu aujourd’hui le Corps Européen de Solidarité. C’est une façon idéale de partir dans le pays de son choix et d’apprendre la langue avant d’y étudier tout en étant logé, nourri et blanchi avec de l’argent de poche. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter ce site du gouvernement.

C’est le moment de candidater !

Pour maximiser vos chances, prenez vraiment le temps de rédiger une belle lettre de motivation et un CV convaincant. Pour la lettre de motivation, cet article du blog pourrait vous aider. Si vous souhaitez recevoir des conseils sur la rédaction de CV, laissez un commentaire.

Bonne chance dans vos recherches !

Que pensez vous de cet article ?