Logo OpenWork
'

Anxiété au travail : canaliser, maîtriser, déculpabiliser

Bonheur et Travail

4/17/2019

0 commentaire(s)


En 2017, environ un quart des salariés se disaient touchés par l’anxiété : d'après une étude du cabinet Stimulus spécialisé en psychologie et relayée par France Info, 24 % des salariés français se disent en « état d'hyperstress », c'est-à-dire à un niveau dangereux pour leur santé. Cet hyperstress, aussi qualifié d’état d’anxiété, est un véritable problème pour les politiques de santé publique. L’anxiété au travail n’est pourtant pas un phénomène sans solutions : elle peut rapidement appartenir au passé si on identifie ses sources pour mieux la combattre.

L’anxiété, quelle anxiété ?

Beaucoup de personnes ont du mal à identifier les sources de leur anxiété. Dans le cadre du travail pourtant, celle-ci se manifeste généralement par la peur de l’autorité ou la peur du jugement des autres. On les appelle anxiété sociale ou anxiété de performance, lors d’une relation difficile à l’autorité. Ce sont des anxiétés très courantes dans le cadre du travail.

Comprendre les incertitudes

Or pour parer l’anxiété dans le cadre du travail, il s’agit d’en identifier les sources : qu’est ce qui autour de moi me procure un sentiment d’angoisse, de stress ? Est-ce une personne, un objet, un moment ? Classifier ces incertitudes, les verbaliser ou même les écrire sont déjà une première étape dans la gestion de son anxiété.

Par exemple, l’apparition du smartphone dans nos vies a profondément changé nos modes de communication. De nouveaux mots comme “nomophobie” (la peur d’être sans son smartphone) FOMO (la peur de rater quelque chose) viennent qualifier l’anxiété liée aux usages du téléphone portable. Dans l’article universitaire Anxiété, dépression et addiction liées à la communication numérique, Marie-Pierre Fourquet-Courbet et Didier Courbet identifient et creusent la faute du numérique et décrypte les mécanismes qui nous mettent dans une situation de stress liée au numérique.

Identifier la cause d’une anxiété, c’est d’ailleurs déjà faire un grand pas pour en sortir. Dans son podcast Le Gratin, un podcast qui décrypte les clés du succès pour les professionnels, Pauline Laigneau, fondatrice de Gemmyo (une marque de Joaillerie parisienne), fait part de ses habitudes, routines et de son passage par la détox digitale. Dans un épisode plutôt introspectif, à la suite de la demande de ses auditeurs, elle parle de sa compréhension de son addiction à son smatrphone et comment elle a réussi à mettre en place une routine et donc des repères, pour s’en défaire. L’anxiété n’est donc pas cause perdue, il s’agit surtout d’identifier vos sources de stress pour mieux les débloquer.

L'anxiété au travail : canaliser, maîtriser, déculpabiliser, comment trouver des solutions ?

Gérer son anxiété avec des solutions simples et naturelles

Des règles simples peuvent aussi permettre de gérer son anxiété. Parce que faire le point, c’est aussi faire le point sur son corps et sa tête :
- Vérifiez que l’on ne manque de rien (sommeil, faim), parfois, l’anxiété est simplement due à une grosse fatigue
- Limitez l’alcool et le café : ces excitants peuvent rapidement augmenter le rythme cardiaque
- Mangez du frais : légumes, fruits, rien de très sorcier pour contribuer à moins de fatigue et plus de bien-être
Enfin, revenez au basique :
- Notez dans un carnet ce qui vous angoisse, point par point, le lien à l’écrit favorise la concentration et le calme
- Pensez à l’exercice physique : rien de tel pour lâcher ses nerfs. Avec une pratique régulière, on augmenter aussi son bien-être et sa confiance en soi.
- Le naturel : beaucoup de plantes ont un effet relaxant prouvé contre l’anxiété. Le site Health en recense plusieurs : camomille, lavande, Valériane, à vous de choisir ! En tisane, à respirer en huile essentielle ou même dans vos plats, vous avez l’embarras du choix.

L’anxiété, une énergie positive ?

Enfin, l’actrice Emma Stone, invitée sur le plateau de “The Late Show” de Stephen Colbert aux Etats-Unis parle d’ailleurs de son anxiété en tant qu’enfant. Suivie en thérapie pendant longtemps, elle confesse qu’elle gère maintenant ses crises de panique et surtout que l’anxiété peut se transformer en énergie : elle permet à certains - notamment les acteurs - de se pousser à aller au devant de la scène.


Parfois, l'anxiété est en effet très liée à la confiance en soi. Pour s'inspirer de la philosophie et travailler cette confiance, lisez aussi "Comment prendre confiance en soi, 3 leçons de philosophie" .
 

Que pensez vous de cet article ?