'

Arret de travail et portage salarial : tout savoir

FAQ-Portage Salarial

1/20/2020

0 commentaire(s)

Arrêt de travail et portage salarial sont tout à fait compatibles, découvrez ce qu’il faut faire en cas de maladie.

Une grippe, une chute sur un trottoir mouillé ... l’automne est propice aux petits accidents ! Pour les indépendants tout arrêt de travail représente une perte de revenu conséquente, et qu’il faut donc éviter à tout prix. Au risque parfois de voir sa santé se dégrader ! Le statut de salarié porté, hybride, permet d’effectuer ses missions comme un consultant indépendant et d’avoir la même protection que les salariés. Y compris pour les arrêts de travail ... Découvrez avec nous tout ce qu’il faut savoir sur l’arrêt de travail et le portage salarial.

Arrêt de travail et portage salarial : dans quelles conditions ?

Lorsque vous êtes un salarié porté , vous recevez des bulletins de salaire émis par votre société de portage. Sur votre fiche de paie apparaissent un certain nombre de prélèvements, qui correspondent aux cotisations que verse pour vous la société de portage salarial.

Si vous avez des questions sur la fiche de paye, consultez notre article sur comment lire une fiche de paye ici https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/comment-lire-une-fiche-de-paie.

Les salariés portés sont donc couverts par le régime général de la sécurité sociale. C’est cette couverture qui vous permet de partir en arrêt maladie et de continuer à toucher quelque chose. Lorsque vous êtes arrêté vous recevez en effet des indemnités journalières qui vous sont versées par la CPAM : la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Vous trouverez toutes les infos sur les indemnités journalières sur le site de l’assurance maladie : Ameli.fr.https://www.ameli.fr/assure/remboursements/indemnites-journalieres/arret-maladie.

 

La rémunération lors d'un arrêt de travail ?

Pour calculer les indemnités journalières, la CPAM se base sur la moyenne des trois derniers salaires bruts. Une limite est fixée à 1,8 fois le montant du SMIC mensuel. Cette moyenne est ensuite divisée par trente, le nombres de jours de référence dans un mois, pour obtenir le montant du salaire journalier. Lorsque vous êtes en arrêt de travail, vous touchez 50% de ce salaire journalier. Ce taux peut cependant augmenter, notamment si vous avez plus de trois enfants.

Quelles sont les règles à suivre pendant un arrêt de travail ?

En tant que salarié porté vous êtes soumis aux mêmes règles que les autres salariés de droit privé.

Vous devez informer la Sécurité Sociale et votre employeur dans les 48 heures qui suivent votre arrêt maladie. Qui dit arrêt de travail dit repos, et sauf autorisation de votre médecin ou pour raison de soins médicaux, vous devez être chez vous durant la journée, de 9h à 11h et de 14h à 16h.

Que pensez vous de cet article ?