'

Bien-être des employés et productivité, une équation coûteuse ? Le cas de Google

Bonheur et Travail

4/16/2018

0 commentaire(s)

Bien-être des employés et productivité, l'exemple de Google. Installée dans la Silicon Valley et réputée pour son image jeune et « à la cool », Google figure régulièrement au Top 5 Business Insider des entreprises où il fait bon travailler. Cinquième en 2018, Google a une fois de plus démontré sa capacité à prendre en compte les besoins de ses employés afin de favoriser leur créativité. Analyse d’une recette qui fonctionne.

Bien-être des employés et productivité : la recette du succès ?

Le fil directeur des aménagements proposés par Google à ses employés est à la fois de leur faire gagner du temps, en leur proposant des services sur le campus tels qu’une blanchisserie ou la possibilité de faire réparer leur vélo, tout en stimulant leur créativité. Les « googlers » sont encouragés à organiser leur travail selon une logique 80/20 : 80% de leur temps de travail doit être alloué à leur activité principale, et 20% peuvent être dédiés à des projets individuels et passionnants. L’intrapreunariat que cette gestion encourage a notamment permis à des applications comme Google Chrome ou Maps de voir le jour.

Le campus Google : un paradis sur terre

Le confort des salariés est aussi privilégié, avec l’installation récente d’un espace de relaxation et l’investissement dans des capsules dédiées à des siestes réparatrices. Le code vestimentaire est libéré (« you can be serious without a suit »), des repas gourmets et à volonté sont fournis sur site, les déplacements entre le lieu de travail et le domicile sont pris en charge, les animaux de compagnie tolérés sur le campus et les congés parentaux généreux. Une salle de fitness est également à disposition des employés sur le site.

BIEN-ÊTRE DES EMPLOYÉS ET PRODUCTIVITÉ, UNE ÉQUATION COÛTEUSE ? LE CAS DE GOOGLE

Cette stratégie qui peut sembler coûteuse ne le serait pas tant que cela d’après Google elle-même. L’entreprise, à travers le livre de son directeur des ressources humaines Lazslo Work Rules a dévoilé les coûts et bénéfices de certains des avantages offerts à ses salariés et les coûts rapportés en termes de boost à la productivité ne sont pas jugés exorbitants. Le livre de Lazslo conclut qu’il suffit parfois de peu pour donner un coup de pouce à la créativité de ses employés si l’on est prêt à les écouter.

Les aménagements originaux proposés par Google à ses employés font somme toute ressurgir des conclusions plus classiques : instaurer un climat de confiance et un sentiment de communauté pour donner à chacun la sensation de se trouver dans un univers de travail stimulant et rassurant.

Ces articles pourraient vous intéresser : Les coachs bien-être en entreprise et 4 idées pour améliorer le bien-être au travail.

Que pensez vous de cet article ?