Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Bonheur au travail : la recette miracle ?

11/16/2021

0 commentaire(s)

Bonheur au travail : la recette miracle ? 🤯

Bonheur au travail " ĂŠtre heureux " voilĂ  le but de tout un chacun. Cependant, ce n’est pas au travail que l’on a tendance Ă  chercher le bonheur. En effet, travail vient du latin "tripalium", qui signifiait une forme de torture. Longtemps, le travail a reprĂ©sentĂ© un sacrifice nĂ©cessaire pour sustenter le reste de la vie. Pendant des millĂ©naires, l’être humain a plus ou moins souffert au travail…sans s’en plaindre car cela Ă©tait considĂ©rĂ© comme normal. Mais aujourd’hui, l’évolution de la sociĂ©tĂ© fait que nous avons de plus en plus d’espace pour rĂ©flĂ©chir au sens du travail et Ă  son lien avec le bonheur…exploration dans cet article. 👇

Bonheur au travail : une simple question d’argent ?

Dans une étude du média américain CNBC, il a été révélé que presque 70% des travailleurs qui gagnaient plus de $150 000 par an étaient « très satisfaits » de leur travail alors que seulement 40% de ceux qui gagnaient moins de $50 000 par an déclaraient cette même satisfaction. Il y a donc clairement un lien entre le salaire et notre bonheur au travail

đź“š Vous trouverez ici l’article complet intitulĂ© "Perhaps money can buy you happiness – at least, at work".

Bonheur au travail : Cependant, il ne faut pas être dupe de ces chiffres. En effet, les salaires plus élevés sont souvent correlés à des emplois plus agréables occupés par des travailleurs très éduqués ; donc peut être que leur bonheur vient de là plutôt que de leur simple salaire. De même, les salaires bas sont souvent liés à des emplois peu agréables et peu valorisés socialement, et le manque de satisfaction peut venir de là plutôt que du seul salaire bas.

Bonheur au travail : Enfin, il a été démontré que le bonheur est relatif, c’est-à-dire qu’on ne sera pas heureux à cause de notre niveau de vie absolu, mais plutôt de notre niveau de vie par rapport aux autres. Un salarié américain mal payé aura un niveau de vie bien supérieur à celui d’un habitant de bidonville sud-américain, mais il restera tout de même malheureux car il se comparera à ses compatriotes américains mieux lotis que lui.

Bonheur au travail : la question du sens

Bonheur au travail : Même si plus d’argent nous rend plus heureux grâce au statut social que cela confère, cela ne nous fait pas aimer notre travail pour lui-même. Or, sachant que l’on passe environ 1/3 de notre vie à travailler, il est vital de trouver un sens à notre job une fois qu’on a atteint un bon niveau de rémunération. Accomplir des tâches stimulantes, avoir un impact positif sur la société, travailler avec une équipe agréable…ce sont autant de facteurs qui doivent être pris en compte. Si on aime notre travail, celui-ci n’est plus un calvaire mais une partie agréable et motivante de notre vie, et cela ne fait qu’améliorer significativement la qualité de cette dernière.

Bonheur au travail : Ainsi, il est important de se pencher sur ce qu’on recherche dans notre travail. Une condition importante peut être l’autonomie, la liberté. Pour l’obtenir, des systèmes tels que le portage salarial permettent de faire la transition vers l’indépendance tout en gardant la sécurité du salariat.

👉 Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter l’article "Le Portage Salarial".

Que pensez vous de cet article ?