Logo OpenWork
'

Le Blog

Tous les articles

Nos Derniers Articles

Comment concilier mobilité professionnelle et vie privée ?
Comment concilier mobilité professionnelle et vie privée ?
Bonheur et Travail
Lorsqu'on parle de mobilité professionnelle, on entend, au sens large, un changement dans les modalités d'exercices de l'activité professionnelle d'une personne. Ce changement peut prendre des formes très différentes. Il peut, d'une part, s'agir du changement à l'intérieur même d'une entreprise – on parle alors de mobilité interne. La mobilité interne concerne les évolutions de postes au sein d'une même entreprise. Il peut, d'autre part, s'agir d'un changement plus large, hors du cadre d'une seule entreprise – on parle alors de mobilité externe. On parle aussi de mobilité géographique lorsqu'il s'agit de changer de territoire (de ville ou même de pays), dans le cadre d'une mobilité interne ou externe. La mobilité professionnelle préoccupe, dans la mesure où elle peut mettre au défi la vie privée. En effet, alors que la vie privée implique une stabilité, la mobilité professionnelle peut être une entrave importante à cette stabilité. Cela est notamment vrai pour le cas de la mobilité géographique, sur laquelle nous allons nous concentrer. Nous verrons la possibilité de concilier mobilité professionnelle et vie privée. Une faible protection juridique La mobilité professionnelle ne peut pas s'improviser, et une entreprise doit, juridiquement, respecter la vie privée de son salarié. En effet, la loi de sécurisation de l'emploi du 14 juin 2013 empêche la possibilité d'une obligation de mobilité professionnelle si elle s'inscrit en porte-à-faux avec la vie privée et sociale du salarié. Cette loi de sécurisation dispose de l'interdiction, pour une entreprise, d'obliger un salarié à une mobilité géographique (par exemple, obliger le salarié d'un cabinet de conseil international à travailler dans un bureau hors de France). Si le salarié refuse, il est, théoriquement interdit de le licencier. La mobilité professionnelle géographique ne peut être soumise qu'à la seule volonté du salarié. Néanmoins, dans les faits, tout n'est pas aussi simple. Les contrats de travail peuvent contenir une clause, selon laquelle il existe une zone dans laquelle la mobilité géographique est tout à fait possible. Ainsi, la protection juridique n'est pas totale, et il est très fréquent de voir des négociations échouer, et aboutir sur une rupture conventionnelle. Une conciliation de plus en plus facile avec la mondialisation Néanmoins, la manière de concilier mobilité professionnelle et vie privée n'a sans doute jamais été aussi facile, avec la mondialisation. En effet, aujourd'hui, la grande majorité des secteurs professionnels ou industriels sont internationaux, qu'il s'agisse des emplois publics ou privés, et il est facile de concilier mobilité professionnelle et vie privée. La seule condition étant la possibilité pour un conjoint de suivre son autre conjoint, et pour des enfants d'être scolarisés. Ces deux conditions sont facilités par la possibilité du rapprochement de conjoint. Actuellement, les offres de travail à l'étranger pullulent, et la mobilité professionnelle internationale est un enjeu primordial de toute carrière. Au cours d'une formation, il est souvent valorisé d'avoir des expériences à l'étranger, des expériences dans différents domaines. Une question d'ambition personnelle Il n'en reste pas moins que la question de la mobilité personnelle reste un problème d'ambition et de priorités que chacun se doit de définir. La possibilité de concilier mobilité professionnelle et vie privée doit dépendre de choix personnels, à prendre en coopération avec son entourage proche (amis, couple, famille). Tout le monde n'a pas nécessairement les mêmes priorités : si certains pourraient préférer l'ambition professionnelle, quitte à sacrifier la vie personnelle, d'autres préféreront la stabilité de la vie personnelle et refuseront des occasions d'évolution et de mobilité pour cette raison. Ainsi, notre principal conseil pour concilier mobilité professionnelle et vie privée serait de réfléchir de son côté, et de savoir mettre des priorités, selon ce qu'on souhaite.
Message départ : trouver les bons mots
Message départ : trouver les bons mots
Bonheur et Travail
L’heure du grand départ approche et vous commencez à faire un point sur les derniers préparatifs. Vous clôturez vos dossiers, vous prenez rendez-vous pour rendre votre ordinateur et vous organiser votre dernier déjeuner d’équipe. Cependant, vous redoutez un exercice, celui de rédiger votre message de départ. Quelles formulations ? Comment laisser un bon souvenir de soi ? Comment trouver les bons mots ? Pas de panique ! Openwork va vous aider à réussir votre message de départ adapté à votre entreprise et à la raison de votre départ. ℹ️ Pour info : Vous vous demandez si, suite à votre départ, vous toucherez le chômage ? Consultez cet article de notre blog pour tout savoir sur la réforme d’assurance chômage ! Comment s'y prendre pour rédiger son message de départ? La rédaction d'un message de départ peut s’avérer dans certaines situations, plus compliquée que prévu ! Votre message de départ doit être clair et concis, sans être trop froid ni dramatique. Il demande donc un peu d’organisation. Tout d’abord, ne vous précipitez pas pour le rédiger les 10 dernières minutes avant votre départ. Nous vous recommandons de commencer à y réfléchir lors de vos deux derniers jours. Si l’inspiration vous manque, consultez des pages dédiées telles que Modele-Texte. Vous pouvez également regarder dans votre messagerie si au cours de l’année vous avez reçu ce type de messages de la part d’anciens collègues et enfin, inspirez-vous des messages officiels que peuvent envoyer votre entreprise ou vos responsables lors du départ d’un collaborateur. Une fois inspiré, mettez-vous à la rédaction. Il est préférable que votre message de départ contienne certains éléments : des remerciements, quelques adjectifs caractérisant votre expérience au sein de l'entreprise et enfin, vos coordonnées si vos anciens collègues souhaitent vous joindre par la suite. ℹ️ Astuce: vous pouvez adresser votre mail de départ à votre adresse mail personnelle et mettre en copie les autres destinataires en cci. Ainsi, ils auront vos coordonnées personnelles et vous pouvez éviter des conflits diplomatiques en cachant la liste des destinataire en cci, notamment si vous vous rendez compte que vous avez oublié de l'envoyer à quelqu'un ! Rendre son message de départ plus percutant ! Vous craignez que votre message de départ soit trop générique ? Personnaliser votre mail de départ peut être une bonne manière de laisser une image joviale et sympathique de vous à votre départ. Attention tout de même à ne pas être trop familier ou maladroit. En fonction de vos affinités avec vos anciens collègues, pourquoi ne pas personnaliser le mail de départ avec vos surnoms, citations ou souvenirs communs ? Aussi, vous pouvez, par l’intermédiaire de ce texte faire un petit bilan de vous-même et expliquer comment l’entreprise dans laquelle ou vous avez travaillé a permis d’affiner votre projet personnel, quelles sont les personnes qui vous ont particulièrement marqué car elles ont su avec des mots justes vous aider dans des moments de difficulté ? Cependant, si au contraire ce ne fut pas une expérience enrichissante et quels que soient les motifs ou les circonstances de votre départ, restez neutre ! Vous êtes à l’aube d’un nouveau départ, pas besoin de ressasser le passé ! ℹ️ Enfin, notre dernier conseil : relisez-vous ! Une faute d’orthographe peut profondément décrédibiliser votre message ! Vous avez désormais toutes les clés en main pour trouver les bons mots : à vous de jouer !
Comment bien préparer son départ en vacances pour partir sans stress ?
Comment bien préparer son départ en vacances pour partir sans stress ?
Bonheur et Travail
Elles approchent à grand pas, vous en rêvez, les vacances tant attendues vous font de l’oeil dans la semaine à venir. Et soudain, le stress. “ Je ne bouclerai jamais tout ”, “ je n’ai rien préparé ”, tout se mélange dans votre tête. Mais pas de panique : un départ en vacances, ça se prépare en douceur, et à l’avance, grâce à quelques règles simples. La bonne vieille to-do list ✅ Parce qu’elle a déjà fait ses preuves, qu’elle offre l’occasion agréable de rayer toute tâche accomplie, la to-do list est votre alliée avant les vacances. Les plus traditionnels s’attacheront au papier, au cahier ou même au post-it, mais les plus férus des outils technologiques préfèreront des applications comme Trello, Todoist, Toodledo. Ces applications offrent notamment l’avantage de pouvoir partager sa to-do avec ses collègues, et donc d’organiser ses tâches selon la charge de chacun. Quel que soit votre style, la to-do list est un très bon outil pour organiser son départ en vacances : elle permet de récapituler l’ensemble du travail qui reste à fournir et d’avoir les idées au clair, de se tenir à jour. 🏖 En revanche, attention à ne pas surcharger sa to-do list avant le départ en vacances : il s’agit d’être réaliste et de l’organiser minutieusement. Hiérarchisez vos tâches en fonction de leur importance et de leur priorité avant le départ, et évaluez la durée d’exécution de chaque projet. Un exemple de hiérarchisation peut-être celui-ci : En haut de la liste, les tâches les plus urgentes et les plus longues à effectuer, qui requièrent une collaboration avec vos collègues ou qui vous mobilisent sur des gros projets. Au milieu, les impératifs à régler avant de partir mais qui prendront moins de temps car ce sont des tâches quotidiennes. En fin de liste, les petites tâches sans urgence que vous pouvez même reporter à votre retour de vacances si vous n’avez pas le temps, l’idéal étant bien sûr de les accomplir avant de partir. Les to-do list permettent ainsi d’essayez d’abattre le plus de travail possible avant le départ en vacances, néanmoins, il s’agit de rester honnête avec soi-même et de ne surcharger pas une to-do list de tâches qu’il serait impossible de gérer avant de partir. Miser sur le planning partagé 👋 Le départ en vacances est souvent source de stress car il nécessite un peu de coordination avec son équipe. Généralement, tout le monde ne part pas en même temps en vacances, ce qui implique donc de s’organiser pour que chacun soit au fait des tâches à accomplir sur un projet. Ainsi, une semaine avant votre départ, il peut être utile de faire une réunion avec votre équipe pour y voir clair sur l’avancée des projets. Une réunion pré-départ en vacances vise donc à expliquer à ses collègues l’état des lieux de vos avancées, pour chaque dossier, et ce qu’il faut en connaître officieusement mais aussi officiellement. Une fois les tâches dispatchées en réunion, créez un document récapitulatif et partagez-le avec votre équipe. Le document contiendra pour chaque projet l’interlocuteur principal, la deadline du projet, le récapitulatif des tâches à effectuer et les contacts importants. Préparer le retour simplement Le départ en vacances concentre souvent toute notre attention, mais le retour ne doit pas être sous-estimé : bien préparer son départ en vacances doit pouvoir permettre d'anticiper le retour. Par conséquent, des petites astuces très simples vous soulageront au retour de vos vacances : Ranger son bureau : cela paraît anodin, mais faire le tri dans ses affaires, jeter les post-it qui trainent, brouillons illisibles, multiples cartes de visite et cartes d’adresses de restaurant, vous sera d’un grand apaisement pour reprendre fraîchement la rentrée. Nettoyer son ordinateur : nettoyage du bureau, organisation des dossiers, suppression des multiples téléchargements qui envahissent son ordinateur, aideront à y voir clair au retour. Prévoyez déjà une date de réunion de retour : indispensable pour se remettre à jour et rattraper ce qui a été fait pendant son absence, prévoir avant votre départ une réunion avec ses collègues et son remplaçant aide à ne pas y penser pendant ses vacances ! Enfin, à ne pas oublier : déconnectez ! La detox digitale (https://www.welcometothejungle.com/fr/articles/digital-detox-deconnecter-bien-etre-productivite-travail) est de plus en plus prônée par les professionnels pour se véritablement profiter de ses vacances et ne pas revenir stressé. Elle est absolument nécessaire de par la saturation provoquée par l’omniprésence des outils et canaux de communications (réseaux sociaux, messagerie personnelle ou professionnelle, notifications, etc.), et le phénomène de “ blurring ” entre vie privée et vie professionnelle et peut par exemple éviter d’être soumis au phénomène du « leisure sickness » dont nous vous parlions ici.
Musique motivation: Comment booster ma productivité ?
Musique motivation: Comment booster ma productivité ?
Bonheur et Travail
Dans la cité idéale décrite par Platon dans la République, le philosophe grec décrit un monde sans artistes, à l’exception notable des musiciens. Selon lui, « la musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée». C’est pour cela que l’on cherche une musique motivation pour se donner du cœur à l’ouvrage et booster notre productivité ! Pourquoi la musique motivation permet de nous stimuler ? La musique motivation peut nous aider de très nombreuses façons. L’un des principaux intérêts de la musique sur notre corps réside dans le fait qu’elle active le système nerveux sympathique qui prépare notre organisme à faire face à un défi. En effet, les stimulations auditives réveillent notre corps et déclenchent des mini-réactions d’alerte (augmentation du rythme cardiaque, meilleure préparation musculaire, etc.). La musique peut également participer à coordonner notre activité cérébrale, ce qui va booster la transmissions des processus de perception et de cognition et donc nous permettre d’avoir une pensée plus claire. Enfin, la musique peut éloigner notre attention des aspects négatifs d’une activité qui peut être sembler stressante ou démotivante tout en entraînant l’apparition de sentiments positifs qui vous aideront à mener votre tâche à bien. Si la question vous intéresse, n’hésitez pas à retrouver notre article détaillé sur la question. Quelle musique motivation écouter et comment ? Cependant, tous les types de musiques ne sont pas conseillés pour vous motiver… Une berceuse ne vous motivera peut-être pas autant que vous le souhaitez avant un pitch important ou pour se mettre à l’œuvre de manière plus efficace. Selon des travaux de recherche de l’ Université de Cambridge, la meilleure musique motivation est une musique avec un tempo enjoué ou mi-tempo (entre 120 et 170 bpm) et de préférence avec un refrain motivant qui aidera à garder le moral. C’est pour cela que des genres musicaux spécifiques s’y prêtent mieux que d’autres. Nous vous conseillons donc de privilégier le rock et ses sous-variantes ainsi que la musique électronique, la musique pop et le rap. Au-delà du style de musique, songez également à vous créer une bulle musicale dans un milieu bruyant comme un bureau partagé ou un open space, privilégiez un casque insonorisant qui vous permettra de tirer au maximum profit de votre musique motivation. Au contraire, si vous souhaitez vous déplacer pendant votre travail, nous vous conseillons de vous tourner vers les équipements Bluetooth qui permettent d’écouter votre musique tout en restant mobile. Enfin, la meilleure musique motivation est celle qui vous touche personnellement ! Les sensibilités musicales sont diverses et certains peuvent avoir un réel gain de motivation en écoutant de la musique classique, alors n’hésitez pas à écouter des musiques variées pour trouver LA bonne. Quelle musique motivation écouter ? Selon vos préférences en matière de style musical, vous aurez plusieurs options pour créer vos playlists de musique motivation! Si vous souhaitez créer une playlist d’équipe pour vous avoir une musique motivation commune à votre team, vous pouvez essayer Tracktl sur lequel vos collaborateurs pourront co-créer une playlist partagé depuis leurs cellphones. Des sites tels que Simply Noise ou Noisly vous proposent également de créer des ambiances musicales selon des thèmes que vous choisissez pour obtenir votre musique motivation personnelle ! Vous pouvez également retrouver sur de nombreux supports de streaming des playlists de musique motivation, souvent destinées au sport comme celle-ci : Si vous préférez composer vous-même le contenu de vos playlists, OpenWork vous propose ici 5 suggestions pour que vous ayez envie de croquer la vie à pleine dents! Certainement la plus célèbre de toutes les musique motivation : “ Eye of the Tiger ” de Survivor En seconde position vient la musique qui a été décrite par la science comme LA chanson qui rend heureux : “ Don’t Stop Me Now ” de Queen Si vous aimez les instruments classiques et la musique électronique: “ 300 Violin Orchestra ” de Jorge Quintero Quand vous avez le moral dans les chaussettes : “ Don’t Stop Believin ’” de Journey Si vous êtes plutôt rap: “ Lose Yourself ” d’Eminem Essayez ces plusieurs solutions pour trouver votre musique motivation préférée et augmenter votre efficacité!
Espace de travail : entre BA et WA on fait le point
Espace de travail : entre BA et WA on fait le point
Bonheur et Travail
👉 Les espaces de travail et la manière dont ils sont agencés sont souvent déterminants dans la productivité, le bien-être et la collaboration des collaborateurs. 🔍 Alors que le bon vieux open-space est un modèle bousculé et largement critiqué, que le travail chez soi a gagné les moeurs après cette période de confinement mais qu’il ne correspond pas forcément à tout le monde, l’horizon des espaces de travail est en train de radicalement changer. L’espace de travail à la Japonaise : le concept du Ba 🏠 L’étranger a beaucoup à nous apprendre des manières de travailler, mais aussi sur l’espace de travail qui accueille la collaboration, l’échange, la créativité : certains espaces sont plus propices que d’autres à la productivité. 🗾 Le Japon en particulier a une manière particulière de concevoir l’espace, et donc les activités qui s’y déroulent. Le concept du Ba désigne en effet des espaces de travail propices à la collaboration et aux idées fertiles : le “Ba” désigne l’espace de travail qui réussit à une collaboration et un partage de connaissance optimum. L’espace de travail régi par le “Ba” concentre donc un agencement des éléments pour créer des connexions qui sont plus susceptibles de produire de nouvelles connaissances ou expériences. 🇯🇵 Alors que le concept japonais “ wa ” se concentre sur les relations et la notion d’harmonie, le “ba” s'intéresse à la manière dont les connaissances émergent et sont partagées, assurant que les connaissances et l'expérience des gens peuvent être mises à profit. 🏣 Derrière le “Ba” se cache donc l’idée de la bonne friction : les espaces de travail japonais sont souvent très ouverts avec de nombreux travailleurs partageant une grande table et / ou un espace de travail afin de permettre le partage rapide des informations, et parfois même par accident. Au-delà de l'espace, le “Ba” est même un concept utilisé dans les théories du management pour prioriser les équipes interdisciplinaires, misant sur le bénéfice d’une pluralité de manières de voir le monde pour arriver à des découvertes inédites. Le “Ba” est donc par essence, l’opposé d’un espace de travail et d’un fonctionnement en silo : l’espace de travail partagé, avec différentes fonctions et personnalités, est la clé d’un espace de travail productif. Comment générer de la bonne friction dans son espace de travail ? 🧐 La notion de friction décrit peut-être mieux «Ba», car le «Ba» nous demande d'être ouverts aux interruptions, aux accidents et aux distractions alors même que nous avons tendance à considérer la concentration comme un eldorado, dans une état d’esprit fermé et concentré. Plus largement, c’est donc un mode de vie, une manière de travailler, une attitude du quotidien qui invite à sortir de sa zone de confort : suivre des comptes de sur les réseaux sociaux en dehors de nos expériences ou de nos goûts, assister à des événements ou des conférences en dehors de notre spécialisation, rencontrer et interagir avec des personnes que nous ne rencontrerons pas normalement, sont des petits qui vont dans le sens d’une hypothèse forte : ce que nous savons n'a de valeur que s'il frotte avec ce que les autres savent. 🤓 Par exemple, occuper des bureaux inconfortables est un projet créateur de friction : Verda Alexander, architecte co-fondatrice du studio O+A privilégie par exemple une forme d’austérité dans sa conception d'espace de travail. Les bureaux qu'elle conçoit s’éloignent des tendances actuelles (repas gratuits, espaces de loisirs, etc.) pour revenir à une forme d'austérité et à un relatif inconfort propice aux frictions qu'elle appelle de ses vœux. Selon elle, les architectes dont elle-même ont fait fausse route en terme de design de bureaux en mettant le confort, le repos et la pause au coeur des bureaux qu’elles crée. Au lieu de ça, elle décide de “de proposer un lieu de travail un tout petit peu moins confortables et un tout petit peu plus challengeant, qui ne nous fait pas seulement travailler plus intensément mais permet également de plus fortes connexions avec ses pairs”. L'architecte cite notamment l'influence des résidences artistiques ou des ateliers d'écritures dans sa conception d'espace de travail, où les tâches ménagères sont partagées et où la télévision et la place des téléphones sont souvent absentes. Un bon début, selon elle, pour faire preuve d'une plus grande créativité.
Portage salarial Lyon : OpenWork débarque dans la capitale des Gaules
Portage salarial Lyon : OpenWork débarque dans la capitale des Gaules
Portage Salarial

-

Bonheur et Travail

-

Futur et Travail
Portage salarial Lyon : Openwork débarque dans la capitale des Gaules 📝 Portage salarial Lyon : voici trois mots qui ne collaient pas vraiment bien ensemble il y a seulement quelques années. Or, le portage salarial est un modèle de plus en plus populaire auprès des indépendants et désormais les lyonnais sont très intéressés par les libertés qu’il offre. On vous explique pourquoi dans cet article. Portage salarial Lyon : qu’est-ce donc que le portage salarial ? 🔍 Le portage salarial se base sur un contrat tripartite qui permet aux consultants indépendants de bénéficier de tous les avantages d’un CDI sans pour autant en subir les contraintes. Ainsi, le statut d’un consultant indépendant en portage salarial sera exactement le même que celui d’un employé en CDI. Notre consultant pourra donc utiliser ce statut, gage de stabilité, pour faire une demande de prêt immobilier ou bien obtenir les droits au chômage. Il pourra également cotiser pour sa retraite, exactement comme son voisin qui travaille depuis 30 ans dans une grande entreprise ! Pourtant, il restera indépendant. Portage salarial Lyon : une ville dynamique et agréable ! 📌 Lyon est la deuxième ville de France en termes de puissance économique et d’opportunités professionnelles. Et en plus, c’est une métropole en plein essor ! Le dynamisme de Lyon est bien visible, grâce aux nombreux projets de modernisation qui voient le jour comme la réhabilitation du quartier Confluence ou la construction de la tour Oxygène. Ville profondément internationale, Lyon est aussi une ville entrepreneuriale où plusieurs milliers d’entreprises sont créées chaque année. D’autre part, Lyon est une ville à taille humaine, où vous trouverez de nombreux parcs et de nombreux évènement qui viennent rythmer la vie. C’est aussi une ville chargée d’Histoire, qui ne manquera pas de vous émerveiller par la beauté de ses monuments ! Portage salarial Lyon : les bureaux flamboyants d’OpenWork 📍 Au cœur du 3ème arrondissement de Lyon, à seulement 10 minutes à pied du dynamique quartier d’affaires de Lyon Part-Dieu, OpenWork a ouvert ses nouveaux bureaux lyonnais. Etablis au sein de l’espace Mama Works, les espaces de travail sont modernes, lumineux, modulables et collaboratifs. Pour vous offrir des moments de détente bien mérités, vous trouverez entre autres un baby-foot et un bar. Vous souhaitez organiser des séminaires ? Des salles de réunion sont disponibles. Que vouloir de plus ? Pour un aperçu des bureaux, regardez la vidéo Open Work - Portage Salarial Lyon – la communauté et les Bureaux : Portage salarial Lyon : des animations diverses pour développer votre carrière 🗓 Au-delà de fournir d’excellents espaces de travail, OpenWork organise de nombreuses conférences, ateliers et séminaires pour vous aider à développer votre activité sereinement. A Lyon, vous bénéficierez d’un atelier par semaine, le mardi entre 9h30 et 12h30. Des thématiques diverses sont abordées. ⏰ Celles-ci s’étendent du développement personnel (gestion du stress, méditation, intelligence émotionnelle) à la montée en compétences professionnelles (stratégie de communication, innovation). De nombreux évènements de networking et de détente partagée sont organisés très régulièrement, afin de favoriser la rencontre entre les consultants. C’est particulièrement important lorsqu’on est indépendant ! Pour en savoir plus sur les bureaux de Lyon et les activités proposées, lisez l’article Portage Salarial Lyon – Les Bureaux d’OpenWork.
Dites plutôt "travaille bien" que "bon courage"
Dites plutôt "travaille bien" que "bon courage"
Bonheur et Travail
82% des gens souhaitent " bon courage" à leurs collègues, selon une statistique diffusée par le magazine Capital. L'expression, qui peut pourtant être aisément replacée par " travaille bien", insiste sur la pénibilité de la tâche à accomplir, l'austérité de la journée de travail, et ne favorise pas du tout le bien-être au travail dont il est question actuellement. Alors qu'elle est initialement porteuse de solidarité, l'expression "bon courage" a perdu son sens premier, et insiste davantage sur le caractère ardu d'une tâche. Les mentalités doivent changer. Remplacer une expression négative par une expression positive "Travaille bien", c'est une expression qui dénote la positivité du travail. Le travail n'est plus vu comme une tâche pénible, qu'il faut s'infliger, mais au contraire comme une tâche à accomplir avec intérêt. L'expression insiste sur l'efficacité et la productivité au travail, et suggère l'importance d'aller vite, d'être concentré, et de travailler au mieux. Enfin, l'expression insiste sur la solidarité des collègues qui l'annoncent, et tranche par conséquent avec son expression concurrente, "bon courage", qui a perdu tout son sens premier à force d'être trop souvent utilisée. Il faut se préoccuper ainsi des conséquences d'un "bon courage" au lieu d'un "travaille bien". Cela présuppose qu’il va falloir du courage, pour accomplir une tâche ! Le problème de ces suggestions, c’est qu’à force de les entendre, l'inconscient fait que l'état souhaité est atteint. Le travail devient pénible, il est de plus en plus dur de travailler. Philippe Bloch a même écrit un livre, pour montrer que l'usage immédiat d'un "travaille bien" pousse tout de suite un salarié à mieux accomplir une tâche. La question du bien-être au travail sous-jacente Derrière la problématique du "travaille bien" qui doit remplacer un "bon courage", se cache derrière la question du bien-être au travail. L'anxiété au travail est une question contemporaine, qui domine jusqu'aux débats politiques. En effet, en 2017, la question de savoir si le burn-out devait être considéré comme une maladie était posée, au cours de la campagne présidentielle. De fait, dire un "bon courage" au lieu d'un "travaille bien" est anxiogène, et n'amène pas à un effet positif au niveau du bien-être. En effet, cela a l'effet d'une contagion du stress, par effet d'émotion. Ainsi, la question du bien-être au travail passe aussi par un changement de vocabulaire. On a tendance à sous-estimer la capacité émotionnelle de l'humain, et l'importance d'être dans un état d'esprit positif pour parvenir à cumuler le bien-être d'une part, et la productivité de l'autre. Ainsi, remplacer "bon courage" par "travaille bien" possède toutes les vertus nécessaires.
Lundi : fini la déprime
Lundi : fini la déprime
Bonheur et Travail
Après un week-end de repos, où le travail a souvent été la dernière des préoccupations, le retour au travail le lundi s'accompagne souvent de déprime. Pourtant, il est possible d'éviter ce sentiment de déprime. La déprime du lundi n'est en rien une fatalité, et nous allons prodiguer quelques conseils pour tenter de l'éviter. Préparer son retour au travail La déprime du lundi peut être aisément évitée par une bonne préparation pour le retour au travail. Alors que le week-end est souvent un moment de déconnexion totale d'avec les tâches parfois ennuyeuses et répétitives de son univers professionnel, du fait de sa courte durée, il doit être orienté vers un retour au travail. 👉 C'est la première solution pratique pour éviter la déprime du retour le lundi. Pour cela, quelques conseils pratiques peuvent être appliqués. Tout d'abord, il s'agit de garder une certaine hygiène de vie, et de bien manger le dimanche, et d'éviter la malbouffe, ou les repas devant la télévision. En effet, selon une étude de Cambridge, une mauvaise alimentation augmente de près de 50% les risques de dépression passagère. Ainsi, le combat contre la déprime commence dès le dimanche, et vise à maintenir une hygiène de vie. Cette hygiène de vie peut aussi être maintenue par la pratique du sport. Ainsi, un footing le dimanche peut être des plus bénéfiques pour éviter la déprime par la suite. Enfin, le pire serait de se lever pressé et énervé. Il est donc recommandé d'avoir une longue nuit de sommeil, et de se lever suffisamment tôt, pour ne pas se presser dans sa route pour le travail. Garantir un environnement de travail sain et apaisant Pour éviter la déprime du lundi matin, les problématiques du bien-être au travail n'ont jamais été autant d'actualité. Le lundi doit être consacré à la remise en route du travail, et on pourra par exemple s'éviter les tâches trop compliquées et trop difficiles. Par ailleurs, il faut savoir gérer les relations avec les collègues pour qu'elles se passent au mieux. Le lundi doit être consacré à la protection de la déprime. Ainsi, on peut éviter tout ce qui peut bousculer le fragile équilibre du bien-être. A la pause café, ou pour déjeuner, il faut privilégier la personne avec qui on s'entend le mieux. Ou encore, celui qui va faire rigoler. A l'inverse, il faut éviter la personne qui va rappeler toutes les tâches difficiles ou avec qui il est possible de s'énerver. 👉 Dans un autre article, nous avons donné des conseils pour développer son bien-être au travail. Penser à se détendre Enfin, pour éviter la déprime, rien de mieux que de penser à se détendre au travail. Il peut être bon de multiplier les pauses, et de s'accorder des moments de détente. Nous conseillons aussi de rentrer chez soi à pieds, si cela est possible. En effet, selon une étude publiée par la revue Proceedings of National Academy of Sciences, marcher 90 minutes par jour, ou 10 000 pas par jour, possède une double vertu : cela permet de se maintenir en bonne santé, et diminue les déprimes passagères. Même s'il est difficile de marcher 90 minutes après son travail, quelques minutes dans la nature après une dure journée de travail sont toujours bénéfiques. Par ailleurs, il est tout à fait possible de se détendre après sa journée de travail, et penser à une soirée le lundi soir. Penser à la fin de journée est une bonne manière d'éviter la déprime du lundi. 💡 Nous conseillons donc de se préparer quelque chose pour la soirée: un dîner entre amis, une sortie en amoureux ou en famille, un bon film peuvent parfaitement faire l'affaire. L'important est de s'offrir une perspective réjouissante, qui peut permettre d'atténuer la pénibilité au travail.
Musique concentration : quelle playlist ?
Musique concentration : quelle playlist ?
Bonheur et Travail
Friedrich Nietzsche disait que « sans musique, la vie serait une erreur » et il avait raison ! Aujourd’hui, de nombreuses études démontrent les avantages cognitifs qu’a la musique dans votre travail et l’augmentation d’efficacité qu’elle permet. Découvrez les bienfaits de la musique concentration et quelles playlists écouter. Les effets bénéfiques de la musique sur la concentration De nombreuses études récentes ont prouvé que la musique concentration augmentait la productivité. C’est par exemple le cas des chercheurs de l’université de Birmingham, J.G. Fox et E.D. Embrey, qui jugent que la musique concentration « peut avoir de larges bénéfices économiques». Hervé Platel, un chercheur en neuroscience de l’Université de Caen et qui a étudié le rôle de la musique contre la maladie d’Alzeihmer explique en effet que plusieurs zones essentielles du cerveau, dont celles liées à la mémorisation et à l’apprentissage, sont sollicitées lorsqu’on écoute de la musique. Et ces constats se vérifient ! PRS un organisme de gestion de droits d’auteur britannique, en a fait l’expérience. Des participants devaient réaliser des exercices d’orthographe et de mathématiques en écoutant de la musique ou en silence. Les résultats sont sans appel : près de 90% des individus ont obtenu de meilleurs résultats alors qu’ils écoutaient de la musique! Quels types de musique concentration écouter et comment ? Cependant, tous les types de musiques ne sont pas conseillés pour travailler … Black Sabbath n’est ainsi peut-être pas le fond sonore le plus indiqué lorsque vous remplissez un Excel de 100 colonnes. Selon des travaux de recherche de l’ Université de Cambridge, la meilleure musique concentration est une musique avec un tempo calme, assez neutre et de préférence instrumentale. C’est pour cela que des genres musicaux spécifiques s’y prêtent mieux que d’autres. Nous vous conseillons donc de privilégier la musique classique, du jazz et notamment le cool jazz ou les musique dite « ambient» ou « lofi». Au-delà du style de musique, songez également à votre équipement. Si vous souhaitez vous créer une bulle musicale dans un milieu bruyant comme un bureau partagé ou un open space, privilégiez un casque insonorisant qui vous permettra de tirer au maximum profit de votre musique concentration. Au contraire, si vous souhaitez vous déplacer pendant votre travail, nous vous conseillons de vous tourner vers les équipements Bluetooth qui permettent d'écouter votre musique tout en restant mobile. Enfin, pour éviter de briser votre attention lorsque vous travaillez, essayez de trouver un support pour vos musiques qui permette d’avoir le minimum d’interruptions. Il vaut donc mieux écouter une playlist déjà constituée et qui ne comporte pas de publicité. Les playlists à suivre pour la musique concentration Selon vos préférences en matière de style musical, vous aurez plusieurs options pour vos playlists de musique concentration ! 👉  Si vous aimez travailler au café avec un certain bruit ambiant (vaisselle qui s’entrechoque, rires, voix, etc.), vous pouvez écouter la playlist Coffitivity qui vous transporte dans un petit troquet ! 👉 Si vous préférez les sons de la nature, vous pouvez également vous tourner vers A Soft Murmur, un algorithme qui crée une musique concentration à partir du bruit des éléments (pluie, foudre, feu, etc.) 👉 D’autres sites tels que Simply Noise ou Noisly vous proposent de créer des ambiances musicales selon des thèmes que vous choisissez pour obtenir votre musique concentration personnelle ! Youtube est également rempli de vidéos de musique concentration. Celle que vous retrouvez ci-dessus est l’une des plus regardée et compte près de 150 millions de vue! N’hésitez pas non plus à regarder les lives Youtube de musique « lofi », qui permettent d’avoir une musique qui se renouvelle en permanence. Le live le plus célèbre reste celui émis par la chaîne ChilledCow que vous retrouverez ci-dessous. Essayez ces plusieurs solutions pour trouver votre musique concentration préférée et augmenter votre efficacité!
Les meilleurs podcasts de 2020
Les meilleurs podcasts de 2020
Bonheur et Travail
Le podcasts : un format numérique qui attire de plus en plus de monde Les podcasts sont parmi les formats de contenus les plus en vogue du moment. En effet, les émissions de podcast permettent de trouver des contenus originaux ou des rediffusions de contenus radios très facilement. Au cours des dernières années, le podcast est rapidement devenu une des manières les plus simples de s’informer en profondeur sur les sujets qui vous intéressent ou de se motiver. C’est également l’occasion de transformer du temps « gâché » (tâches ménagères, transports en commun, etc.) en temps utile d’apprentissage et de découverte. Les meilleurs podcasts de l’année 2020 Vous retrouverez ci-dessous les podcasts qui ont fait le buzz et qui nous ont particulièrement inspirés au cours de cette année: 👉 Guerre de business – Art19 Guerre de business est un podcast passionnant qui vous permettra de découvrir l’envers du monde de l’économie. Il va vous plonger au cœur même des plus grandes batailles entre entreprises de tous les temps. Vous y découvrirez les secrets de la réussites des plus grandes multinationales mais aussi les raisons de leurs échecs… 👉 Sismique - Julien Devaureix Face à une monde en mutation permanente, il fallait un podcast pour prospecter les plus grandes tendances de demain : Sismique. Ce podcast explore les futurs probables avec ceux qui bougent aujourd’hui. Au programme, des interviews d’experts, de penseurs et d’acteurs pour comprendre ce que demain nous réserve. Pourquoi sismique ? car à l’image des séismes qu’on ne peut repérer que par les ondes, ce podcast vous permet de vous préparer aux séismes de demain en repérant des signes avant-coureurs des mutations de demain. 👉 The Tim Ferriss Show – Tim Ferriss Tim Ferris est l’un des plus grands noms du podcast. Il est l’auteur de « La semaine de 4h » qui a mis en avant le style de vie de « nomad digital ». Les interviews qu’il conduit sont toujours de haut niveau et les invités particulièrement intéressants et issus de parcours variés. Ces derniers prodiguent leurs conseils et astuces et livrent certains secrets sur leur parcours et leurs motivations ! 👉 Réelles – Estelle Abbou Réelles est un podcast très varié qui donne la parole à celles et ceux qui soignent le monde, l’économie, l’autre et les générations futures. Par leurs actions, leurs entreprises, leurs pensées, leurs œuvres ou leurs visions, ces hommes et ces femmes contribuent d’une manière ou d’une autre au monde de demain et à celui d’aujourd’hui. RÉELLES par Estelle Abbou · Maitre Sophie Reichman, voyage au coeur de la souffrance. Burn out, harcèlement moral : causes et solutions. Au-delà de ces quelques suggestions, vous pouvez toujours aller sur PodMust, le site référence des podcasts en France qui vous permettra de faire des recherches selon vos thèmes de prédilection ou même votre temps disponible !
Dysorthographie : des solutions pragmatiques pour vos problèmes.
Dysorthographie : des solutions pragmatiques pour vos problèmes.
Bonheur et Travail
6 à 8%, c'est le nombre de Français souffrant de dysorthographie, selon une statistique de la Fédération Française des Dys. Cette statistique ne prend en compte que les cas graves de dysorthographie, ceux qui ont le plus grand mal à écrire le moindre mot sans erreur. Néanmoins, les problèmes d'orthographe ne se limitent pas à ce faible pourcentage, et la dysorthographie frappe un grand nombre de Français. Obstacle évident à l'emploi (un DRH sur deux assure que l'orthographe joue un rôle dans l'écart des candidatures d'après Le Parisien), et en augmentation constante, elle n'est pourtant pas une fatalité, et des solutions pragmatiques et efficaces peuvent être envisagées pour lutter contre. La bonne vieille dictée Pour lutter contre la dysorthographie, rien de tel qu'une méthode qui a fait ses preuves depuis des décennies : l'apprentissage des règles de grammaire, les exercices simples et la pratique assidue des dictées. Selon l'universitaire Anne-Claire Jeanjean, la dictée est le seul moyen efficace pour régler les problèmes d'orthographe. En effet, l'orthographe est une manière normée de s'exprimer à l'écrit, de même que la parole est une manière normée de s'exprimer à l'oral. Selon les dires de l'universitaire, il s'agit de " l'ensemble des règles et des usages considérés comme une norme pour transcrire les mots d’une langue parlée". A ce titre, la dictée est une mise en pratique efficace contre la dysorthographie, en ce sens qu'elle permet de s'entraîner, et, à terme, de ne plus faire d'erreurs. Nous suggérons ainsi la pratique quotidienne de la dictée. Certains outils permettent de faire une dictée par jour sur des points de grammaire différents, pour s'entraîner. Des outils plus innovants Pour le cas où l'exercice de la dictée serait trop rébarbatif, il est aujourd'hui tout à fait possible, pour lutter contre la dysorthographie, d'avoir recours à des applis, à des outils en ligne pour s'améliorer. Attention ! Il nous semble que cela reste moins efficace que la dictée, mais cela peut avoir un intérêt : bien loin de posséder le côté sérieux et austère de la dictée, c'est ludique et interactif. De nombreuses applis ont été ainsi développées contre la dysorthographie, comme par exemple Frantastique. Cette appli propose des cours d'orthographe en ligne personnalisés, selon les besoins de chacun. Le site orthodidacte propose peu ou prou le même type de services : fondé sur un test initial, il permet de voir quels sont les problèmes de dysorthographie de chacun, et de les corriger au moyens d'exercices ciblés. Ainsi, internet regorge de solutions pour traquer les fautes. La solution de facilité : le correcteur automatique Il peut cependant arriver que, dans l'urgence, la dysorthographie ne soit pas corrigeable. C'est notamment le cas lorsqu'une lettre de motivation ou un CV doivent être envoyés rapidement. Corriger la dysorthographie demande un investissement un travail de fond, notamment pour les cas les plus importants. Face à l'urgence, la possibilité d'un correcteur automatique est toujours bonne à prendre : son bon usage devrait permettre de supprimer l'ensemble des fautes d'orthographe dans une lettre ou dans un CV. Il existe des logiciels spécialisés dans la correction de fautes d'orthographe sur des documents word ou dans des mails. Cependant, cela ne doit pas être suffisant, et un travail contre la dysorthographie a tout à fait intérêt à être entrepris. Il ne faut pas en mourir ;)
Carriériste : l'art de gravir les échelons avec élégance.
Carriériste : l'art de gravir les échelons avec élégance.
Bonheur et Travail
Le carriériste, souvent mal vu, est une personne qui recherche exclusivement la réussite professionnelle. En effet, le carriériste est souvent mal perçu des siens du fait qu’il est prêt à tout pour se faire bien voir, pour arriver coûte que coûte à un poste à haute responsabilité. Néanmoins, cette vision péjorative peut être modulée, avec un art de gravir les échelons avec élégance. Nous proposons ici des outils pour y arriver. Faire primer l’être et les compétences sur le paraître. Le carriériste possède souvent un mauvais à priori de la part des siens, parce qu’il est vu comme un imposteur, qui ne possède pas vraiment les compétences requises pour son travail et qui cherche à se faire passer pour compétent afin de réussir dans sa vie, de gravir artificiellement les échelons et être au poste le plus haut possible. Néanmoins, cette image du carriériste nous semble fausse au plus haut point, et mérite d’être revue. En effet, le carriériste peut être simplement celui qui cherche à arriver à un haut poste, mais qui possède tout à fait les compétences et la possibilité pour y parvenir. Ainsi, le carriériste n’est pas nécessairement mauvais. Pour arriver avec élégance à un poste à responsabilités, il faut posséder les compétences nécessaires. Il faut qu’un salarié apprécie réussir et non qu’il soit dans la volonté à tout prix de gagner, il faut qu’il soit humble, qu’il connaisse ses limites, qu’il écoute les autres sans vouloir à tout prix les dominer. Au total, il faut qu’il soit dans l’être et dans le paraître. Ainsi, le carriériste, dans le sens négatif du terme, peut se distinguer de l’ ambitieux, dans le sens positif du terme. Il est aussi possible pour un carriériste de mettre en œuvre des outils pour booster sa carrière, et pour trouver ce qui lui convient le plus selon ses compétences. Nous proposons ainsi des outils pour booster une carrière. L’importance du savoir-faire social. Néanmoins, le carriériste se doit aussi de posséder un savoir-faire social pour parvenir tout en haut de l'entreprise. Le carriériste au sens positif du terme est nécessairement ambitieux, et doit savoir le dire avec élégance. Avant tout, il doit être motivé par le travail, et être heureux de faire ce qu’on lui demande et de travailler dans son équipe. Ensuite, il doit savoir insuffler du sens à une tâche auprès de ses collègues, de manière à ce qu’on lui fasse confiance : c’est le propre du leadership. Après avoir acquis la confiance de son équipe, il doit acquérir la confiance de son manager, qui doit le voir comme un potentiel homme de responsabilités. Enfin, il doit manifester, sans pour autant s’imposer, la volonté d’évoluer dans l’entreprise dans laquelle il est. Le maître mot : méden agan, rien de trop. La hardiesse, pour un carriériste, doit être utilisée avec mesure. Le leadership doit être aussi mesuré, pour éviter de se transformer en un autoritarisme qui nuirait à l’élégance. Au total, pour gravir les échelons avec élégance, le carriériste se doit d’être compétent et mesuré.

1-12 of 302 résultats

12345...26