Brexit pour les nuls : Tout savoir sur le Brexit.

5/10/2021

0 commentaire(s)

Brexit pour les nuls : le terme "Brexit" est un mot-valise, et désigne littéralement la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, actée lors d'un referendum. Elle se déroule selon la procédure prévue par l'article 50 du traité sur l'Union européenne (TUE) (https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=LEGISSUM%3A4301000) La sortie effective était prévue pour le 29 mars 2019, mais elle est repoussée trois fois jusqu'au 31 janvier 2020. Comment fonctionne-t-il ? Quelles en sont les conséquences ? Brexit pour les nuls : on vous explique tout.

Une sortie de l'UE méticuleusement préparée.

Brexit pour les nuls : Le referendum a concrétisé la sortie de l'UE. Mais tout n'a pas été simple. Il restait quelques détails à régler, car on n'efface pas si rapidement 45 ans de vie commune. Pendant plusieurs années riches en rebondissements, Britanniques et Européens ont bataillé dur pour se mettre d'accord sur ce qui changerait concrètement lors du divorce… et sur ce qu'ils remettaient à plus tard. Brexit pour les nuls : la sortie a été difficile à mettre en oeuvre. La séparation s'est faite en deux temps. Le 31 janvier 2020, le pays a officiellement quitté l'Union européenne, cessant ainsi de prendre part à ses décisions. Mais ce n'est que le 31 décembre 2020 que l'essentiel des changements a eu lieu. L'année 2020 a donc été une "période de transition", au cours de laquelle le pays a maintenu l'essentiel de ses liens avec l'Union.

Ce que le Brexit change pour les relations commerciales.

Brexit pour les nuls : OpenWork est également présent à Londres. Le Brexit nous intéressait donc au plus haut point, pour savoir comment nous allions continuer nos relations avec la France. La relation commerciale entre les deux partenaires a été l'un des points cruciaux des négociations sur la relation future entre Londres et Bruxelles. Le 24 décembre 2020, le Royaume-Uni a conclu un "accord de commerce et de coopération" entré en vigueur le 1er janvier 2021. Celui-ci maintient le libre-échange entre les deux parties et une absence de droits de douane et de quotas, même si désormais les déclarations à la douane sont obligatoires, assorties de contrôles sanitaires dûs à l'épidémie de COVID-19. L'accord encadre également la concurrence entre le Royaume-Uni et l'Union : la transparence fiscale est de mise.

La circulation des personnes

Brexit pour les nuls : et pour nous ? Allons-nous pouvoir continuer à circuler librement entre le Royaume-Uni et la France ? Cela devrait être plus compliqué désormais. Depuis le 1er janvier en revanche, les expatriés européens comme britanniques doivent justifier d'un titre de séjour pour résider dans leur pays d'accueil, avec des facilités pour ceux qui y résidaient déjà en 2020 et justifient de plusieurs années de résidence. De chaque côté de la Manche, les nouveaux arrivants devront également obtenir un permis de travail pour effectuer un emploi. Pour les vacanciers occasionnels, cela est un peu différent. Ils pourront toujours se rendre en Grande-Bretagne, mais devront passer un contrôle aux frontières.

Brexit pour les nuls : pour en savoir plus, voici une série, intitulée "Brexit pour les nuls"

Que pensez vous de cet article ?