Bulletin de paie : lisez entre ses lignes

Portage Salarial

11/24/2020

0 commentaire(s)

Bulletin de paie : lisez entre ses lignes.

Format papier ou dématérialisé, tous les mois vous l’attendez : votre bulletin de paie ! Souvent perçue comme incompréhensible, la fiche de paie est pourtant devenue depuis plusieurs années le fruit de nombreuses tentatives de simplification. A travers cet article, OpenWork vous donnera toutes les clés nécessaires pour le décrypter.

Bon à savoir : vous avez des interrogations concernant vos avantages en tant que salarié porté ? OpenWork revient sur vos garanties dans cet article.

Les composantes d’un bulletin de paie

Le bulletin de paie est un document que chaque employeur se doit de remettre à ses employés, quelle que soit la taille de la structure de son entreprise. Le bulletin de paie atteste donc que vous avez perçu une somme d’argent en échange de votre travail. Il est donc à conserver sans limitation de durée et vous servira dans votre quotidien : justification des droits à la retraite, composition d’un dossier de location immobilière …

Sur ce précieux papier, vous trouverez d’une part le salaire net versé et de l’autre, la partie socialisée du salaire via les cotisations diverses. La plupart des éléments inscrits sont des mentions obligatoires. Mais reprenons plus clairement ce que toutes informations signifies en décomposant le bulletin de paie...

Le haut du bulletin de paie :

Sur la partie la plus haute de votre fiche de paie, vous trouverez des éléments concernant votre employeur : Son nom, son adresse, sa raison sociale, son code APE ou NAF, le SIRET et le nom de la convention collective.
Ces informations sont généralement situées en haut à gauche.

Sur la droite de votre bulletin de paie, vous trouverez vos informations personnelles telles que votre nom, adresse ou encore numéro de sécurité sociale mais, également les éléments principaux de votre contrat de travail. On retrouve ainsi votre durée d’ancienneté, l’intitulé de votre poste, votre statut (cadre, employé etc), le nombre d’heures travaillées et dans quelle période elles se sont déroulées. Vous y trouverez aussi des valeurs essentielles, fixées par la loi comme le montant du SMIC (salaire minimum de croissance) et le plafond de la sécurité sociale de l’année encourue déterminant le calcul des cotisations sociales.

Le centre de votre bulletin de paie

Sur cette partie du bulletin de paie, les informations se multiplient, mais pas de panique, pas besoin d’être un RH pour lire entre les lignes :

Le salaire brut

C’est sur cette partie de votre bulletin de paie que vous trouverez la mention du salaire brut. Cet argent correspond à la somme perçue pour votre travail dans l’entreprise. Elle est donnée dans son intégralité et “brut”. Cela signifie "sans que l’entreprise n’ait soustrait les différentes cotisations".
A ce salaire brut peut être ajoutée ou déduite la somme dûe aux heures supplémentaires, la déduction des congés sans solde mais aussi les primes (exceptionnelles, d’ancienneté …).
Le bulletin de paie considère donc le salaire brut = salaire de base + primes + heures supplémentaires.

Les cotisations

Il s’agit peut-être de la partie la plus indigeste et incompréhensible du bulletin de paie. Pourtant, ces informations vous en disent plus sur ce que votre employeur verse pour le compte de l’employé à plusieurs organismes et les sommes déduites de votre salaire. On parle donc de cotisations sociales qui recouvrent :

La santé (mutuelle et prévoyance), l’assurance-chômage, la retraite, la famille, la CSG / CRDS Déductible, la CSG / CRDS non Déductible, les charges patronales ….

Une fois toutes ces cotisations additionnées, la somme obtenue sera déduite du salaire brut.

Le bas du bulletin de paie

Dans cette dernière partie, on retrouve les éléments qui ne sont pas considérées comme soumises aux cotisations sociales. On parle des indemnités transport, des titres restaurants… Voyez ces sommes comme des remboursements qui sont ajoutés à votre salaire brut.

Enfin, accompagné de la date du paiement, de la mention de conservation du bulletin de paie et de la mention renvoyant à ce portail de Service Public, vous trouverez votre salaire net.

Donc si nous résumons par cette formule :

Salaire net (salaire reçu sur votre compte en banque) = salaire brut - cotisations - (indemnités de transports, titres restaurant …)

ℹ️ Vous y voyez plus clair sur votre bulletin de paie ? N’oubliez pas que si vous constatez une anomalie sur ce dernier, vous disposez d’un délai de 3 ans pour effectuer votre réclamation pour une erreur sur le bulletin de paie.

Maintenant à vous de jouer !
 

Que pensez vous de cet article ?