Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Bureau virtuel: un nouveau filon pour les startups

11/8/2021

0 commentaire(s)

Bureau virtuel: un nouveau filon pour les start-ups

 

Bureau virtuel : Avec la montée en puissance du télétravail, les entreprises ont besoin de nouveaux outils pour s’organiser et coordonner au mieux leurs employés. Si les outils comme Slack ou Zoom ont connu un essor sans précédent dans les derniers mois, ils n’en reste pas moins qu’ils ont leurs défauts. Par exemple sur Zoom, il n’est pas rare de perdre 5 ou 10 minutes de réunion à cause de bruits parasites d’un collègue qui aurait oublié d’éteindre son micro. Alors, comment réinventer le bureau à l’ère du digital ?


Bureau virtuel et installation durable du télétravail

Bureau virtuel : Un certain nombre de personnes s’imaginaient que le télétravail n’allait durer que le temps du confinement et qu’une fois les restrictions levées, les salariés retourneraient au bureau et reprendraient leur vie professionnelle exactement comme dans « le monde d’avant ». Que nenni ! D’après un sondage OpinionWay publié le 26 mai 2021, 74% des salariés en télétravail souhaitent continuer sur un mode « à la carte » où ils choisissent leurs jours de présence au bureau et passent 1 à 3 jours par semaine en télétravail.

Bureau virtuel : Au-delà de cette statistique, de nombreuses entreprises ont carrément opté pour un mode de fonctionnement 100% en télétravail, ce qui donne une liberté totale à leurs employés et leur ouvre de nouveaux horizons. Par exemple, l’entreprise AssessFirst a quitté ses bureaux parisiens et a permis à l’ensemble des travailleurs de passer en « télétravail asynchrone » ce qui leur permet de facto de travailler n’importe où dans le monde. Les salariés bénéficient en outre de 3800 euros par an supplémentaires afin de couvrir les frais de mobilier de bureau et d’utilisation éventuelle d’espaces de coworking. L’entreprise serait-elle perdante ? Non, bien évidemment, puisque l’abandon des bureaux leur a permis d’économiser des sommes significatives. En outre, le télétravail asynchrone ouvre des nouveaux champs des possibles pour les RH, qui élargissent leur zone de recherche et sont désormais capables de recruter les meilleurs talents à l’échelle européenne.

📖 Bureau virtuel : Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire l’article des Echos intitulé "Télétravail : 4 tendances émergentes de l’ère post-covid".


Bureau virtuel : l’émergence du bureau virtuel 

Bureau virtuel : Si le télétravail laisse de la liberté aux employés, il rend aussi la collaboration plus difficile à cause de la distance qu’il implique. C’est pourquoi un grand nombre de start-ups se sont lancées autour du concept du bureau virtuel, qui vise à recréer l’environnement du bureau en distanciel. Ainsi, la start-up californienne TeamFlow a récemment levé 3,9 millions de dollars pour développer son environnement virtuel où le salarié contrôle son avatar qui se déplace dans les couloirs d’un bureau virtuel. Il peut entrer dans les pièces, s’approcher de l’avatar de ses collègues et démarrer des discussions vidéo. Bluffant, non ? Aussi étrange que cela puisse sembler, nous avons-là un avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler le monde du travail dans les années qui viennent.

📲 Le portage salarial est une application intéressante du bureau virtuel. Pour plus d’informations, vous pouvez lire Les avantages du portage salarial.

 

Que pensez vous de cet article ?