Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Changer d’objectifs pour mieux travailler ensemble

4/27/2020

0 commentaire(s)

Rosa Luxemburg disait qu’il “faut travailler et faire ce que l’on peut, et pour le reste, tout prendre avec légèreté et bonne humeur”.

Plus facile à dire qu’à faire lorsque l’environnement de travail n’est pas propice à l’épanouissement personnel. Réussir à travailler ensemble au sein d’une large organisation est un immense défi.

Zoom sur les bénéfices de la coopération et les fondamentaux de la méthode agile appliquée aux grandes entreprises.

Favoriser la coopération

A l’encontre des idées reçues, la compétition n’est pas toujours dans l’intérêt de l’entreprise. Comme le démontre cet article du Blog, la coopération devient essentielle pour la pérennité de l’entreprise sur le long terme. Research fellow à l’université Harvard et chercheuse au CNRS, Primavera De Filippi redécouvre les avantages de la coopération notamment grâce au blockchain.

Technologie émergente, le blockchain permet de coordonner les actions individuelles de manière décentralisée et distribuée. Les travaux scientifiques de Primavera De Filippi tendent à redéfinir nos modèles de gouvernance pour favoriser la coopération et la participation de tous dans les processus de prise de décision. Pour plus d’informations, vous pouvez visionner cette vidéo :

De nouvelles méthodes pour travailler ensemble

Pour réduire les crises de nerfs parmi les collaborateurs, la méthode agile fait figure de nouvelle boîte à outils à destination des organisations soucieuses de réviser rapidement les processus de prise de décision. La méthode agile promeut une organisation plus horizontale que verticale où chaque collaborateur est responsabilisé pour répondre aux attentes des clients. Les décisions ne sont plus prises par une direction sourde aux avis divergents mais par tous les collaborateurs coopérant entre eux. Travailler ensemble prend ainsi forme dans l’intérêt de l’entreprise. Les principes fondamentaux (rush, nouveaux espaces de coopération et nouvelles méthodes de management) sont relativement accessibles même pour les grandes organisations. Un article du blog introduit les principales recommandations de la méthode agile à destination des entreprises.

Adapter les organisations

Toutefois, même la méthode agile a ses limites. Favoriser la coopération pour mieux travailler ensemble invite à revoir la définition du bien-être en entreprise comme le propose cet article du blog. Sans attendre la révolution blockchain au sein de toutes les entreprises, de nombreuses initiatives cherchent à changer nos modèles de gouvernance. A titre d’exemple, l’Economics of Mutuality est un nouveau concept de valorisation d’autres formes de capital comme but social des entreprises. Dans un article publié par Le Monde, Bruno Roche invite à redéfinir les objectifs poursuivis par les entreprises.
 

Que pensez vous de cet article ?