'

Collaborer ensemble : mettre à profit l’intelligence collective

Futur et Travail

4/14/2020

0 commentaire(s)

À l’échelle d’une entreprise, collaborer ensemble est un défi. Échelles de hiérarchie, relations interpersonnelles … les freins sont nombreux dans l’objectif de collaborer ensemble. Faire participer toute l’entreprise à des décisions collectives fait pourtant partie des attentes des salariés. D’après le Baromètre de l'intelligence collective publié le 6 décembre 2018 par Bluenove, ils sont 90% à considérer qu’ils doivent être associés à la construction de la stratégie de leur entreprise, et 96 % estiment important d’être régulièrement consultés par leur entreprise Quels outils et stratégies mettre en place pour collaborer ensemble ? L’intelligence collective peut être une réponse.

Collaborer ensemble : l’intelligence collective et la fin des silos

Un des premiers freins à la collaboration se situe dans la tentation du débat : c’est parce que chacun a un avis différent, qu’il faut prendre en compte tant bien que mal, que le collectif a parfois du mal à avancer. Face à ce constat, mobiliser l’intelligence collective est une solution que les entreprises prennent de plus en plus en compte. L’intelligence collective, selon Bluenove désigne la capacité à mobiliser des communautés de grande taille sur des enjeux clés pour co-créer des solutions nouvelles sur un temps court. Pour mieux collaborer ensemble, l’apparition d’un grand nombre d’outils a facilité le partage d’informations : messagerie différée ou instantanée, forums, partage de fichiers, de documents, portail, webconférences, site partagé, agenda partagé … sont autant d’outils qui fonctionnent parce qu’ils cassent les silos.

Collaborer ensemble : mettre à profit l’intelligence collective

La solution aux réunions sans fin : se questionner sur le “problem solving

Mais si les silos sont de moins en moins présents en entreprise, il demeure qu’il reste des difficultés. Un des symboles de la difficulté à collaborer ensemble, c’est la réunion sans fin. Les réunions non productives sont un des problèmes des grandes entreprises. Souvent, on y attribue la faute d’une mauvaise organisation, de managers qui ne prennent pas les choses en main ou encore d’un trop grand nombre de personnes présentes à cette réunion pour être efficace. Pourtant, la cause des ces réunions inefficaces est toute autre.

When we hold a meeting, we gather around a table, place our collective attention on the problem, and let our automatic transmissions take over. But, all too often, this turns out to be a mistake.

En réalité, il faut comprendre que nous appliquons au groupe, pour collaborer ensemble, la logique de résolution des problèmes qui fonctionne à l’échelle individuelle. Cette manière de résoudre les problèmes suit 5 étapes : définir le problème, générer des solutions, évaluer les solutions, choisir une solution, faire un plan d’action. Cette résolution des problèmes est appelée “intuitive”. Pourquoi ne fonctionne t-elle pas à l’échelle d’un groupe ?

Collaborer ensemble : mettre à profit l’intelligence collective
Source : https://hbr.org/2019/11/why-groups-struggle-to-solve-problems-together

Tout simplement parce que les intuitions sont différentes d’une personne à une autre. Chacun des membres d’un groupe peut se trouver à une étape différente de la résolution du problème : concrètement, la discorde vient du fait que nous ne sommes pas en mesure de saisir sur quelle étape se situe chacun des membres autour d’une table lors d’une réunion par exemple. Par conséquent, sans le savoir, chacun des membres d’un groupe peut commencer une réunion à une étape différente, ce qui est problématique. Au sujet d’un client mécontent qui menace de passer à la concurrence par exemple, une personne peut penser que la résolution du problème est très simple et commence à fournir un plan d’action (proposer une promotion ou des avantages) (étape 5), un autre va chercher à générer des solutions alternatives (étape 2) (le rassurer, l’écouter), pendant qu’un autre sera toujours à l’étape 1 en se demandant pourquoi ce client est mécontent.

La solution aux réunions sans fin : “le methodical meeting

Pour parer à ces réunions non productives et mieux collaborer ensemble, il est possible de préparer sa réunion de manière plus méthodique. Cela implique d’identifier le problème, l’étape de résolution du problème puis ce que cela implique (moyens, coûts, etc.).

Collaborer ensemble : mettre à profit l’intelligence collective
Source : https://hbr.org/2019/11/why-groups-struggle-to-solve-problems-together

Cette méthode permet non seulement de mieux collaborer ensemble mais surtout de se demander : est-ce que je comprends réellement le problème que j’essaie de résoudre ? Suis-je capable d’envisager toutes les solutions possibles ? Dans ces cas-là, la force du groupe intervient : généralement, c’est collectivement que nous pouvons envisager une résolution des problèmes plus large. C'est à ce moment que doit s'infiltrer une réflexion sur la cohésion d'équipe pour accélérer les prises de décision et l'efficacité des réunions.

 

Que pensez vous de cet article ?