Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Comment concevoir un plan d’action efficace ?

7/7/2022

0 commentaire(s)

Vous souhaitez concevoir un plan d’action pour votre entreprise ? Découvrez nos conseils clés et astuces pour assurer l’efficacité de votre plan d’action.

🤔 Un plan d’action, qu’est-ce que c’est ?

Le plan d’action est une manière efficace de hiérarchiser les étapes prévues dans la conception de votre projet. Il vous permet ainsi de vous astreindre à une certaine rigueur afin d’atteindre vos objectifs. Cette technique est nécessaire à la gestion de projet. Elle permet de planifier les différentes tâches que votre équipe devra réaliser pour atteindre les objectifs fixés.

Comme nous l’avions évoqué pour le Lancement de projet, la mise en place d’un calendrier prévisionnel et d’une planification stratégique étape par étape sont des prérequis nécessaires à la réussite de tout projet. Ainsi, chaque membre de votre équipe sera astreint à une mission particulière. Il lui sera par la suite attribué des ressources et une durée de réalisation à respecter.

👉 Plan stratégique ou plan d’action ?

Le plan stratégique est souvent un préalable du plan d’action. Le plan stratégique permet à toute société de planifier la suite de ses opérations et objectifs sur une période de plusieurs années. Dans ce cadre général, le plan d’action vient définir plus précisément les tâches à accomplir dans le cadre d’un projet. Le plan stratégique définit ainsi une vision d’ensemble et des objectifs à moyen, long terme. Le plan d’action décrit quant à lui des actions plus concrètes et ciblées.

Un plan d’action permet notamment au chef de projet de déléguer des tâches et de définir clairement les responsabilités et missions de chacun.

✅ Quelques conseils clés

Conseil n° 1 : multiplier les actions précises

Les actions fixées doivent être précises et réalistes. Il ne sert à rien de souhaiter réaliser l’entièreté de vos objectifs annuels sur une période de deux mois. En revanche, il est plus utile de séquencer en plusieurs tâches concrètes ce que votre entreprise s’est fixée d’atteindre à terme.

Ainsi, par exemple, pour le lancement d’un nouveau produit, le chef de projet délèguera différentes tâches à chaque membre de l’équipe selon ses attributions. L’un d’entre eux sera chargé de la communication sur les réseaux sociaux. Un autre devra rechercher des sponsors ou encore établir un budget prévisionnel des ressources et moyens nécessaires.

Conseil n° 2 : fixer préalablement une durée réaliste

De même que la tâche en tant que telle, la durée de celle-ci doit être réaliste. Pour cela, il ne faut pas fixer des périodes trop longues ou trop courtes. Il est nécessaire de bien adapter le délai nécessaire aux actions devant être accomplies.

Une tâche de prospection pour votre projet afin d’attirer des sponsors ne sera pas mesurée de la même manière que celle de poster du nouveau contenu sur les réseaux sociaux.

Pour cela, il importe de réaliser un calendrier clair et réaliste. Il est facile de se laisser dépasser par le nombre de tâches à accomplir. Un amoncellement de petites tâches peut nécessiter plus de temps que ce que vous aviez initialement prévu. De même, il est nécessaire de vous concentrer au début sur les tâches les plus longues et qui conditionnent la réussite de votre projet.

Mieux vaut travailler un petit peu sur chaque tâche de manière quotidienne que laisser traîner les échéances jusqu’à la date du rendu final.

Conseil n° 3 : établir un budget prévisionnel

Enfin, votre plan d’action devra prévoir scrupuleusement les ressources allouées pour chaque mission. Il faudra veiller à ce que les membres de votre équipe ne soient pas trop gourmands. Il est difficile de trouver des sources de financement, alors mieux vaut garder la confiance de vos sponsors en respectant le budget prévisionnel fixé !

Ce budget prévisionnel sera votre meilleur ami durant la conception et le lancement de votre projet. Il vous permettra de délimiter rigoureusement les missions à accomplir et les sommes qui devront être allouées.

Conseil n° 4 : hiérarchiser les missions

Toutes ces actions listées devront finalement être hiérarchisées selon l’ordre d’importance, l’urgence et les objectifs de votre projet. La communication relative à votre projet est une mission à long terme qui suit son entière réalisation. Tandis que la recherche de financements et les levées de fonds se révèlent plus urgentes.

Conseil n° 5 : prévoir plusieurs scénarios

Tout chef de projet sait bien que son plan d’action initial n’est que très rarement scrupuleusement suivi jusqu’au lancement officiel du projet. Souvent, des ajustements vont être à réaliser selon les ressources allouées pour chacune des actions définies. La durée prévue peut également s’avérer plus longue ou plus courte que celle initialement établie. Le plan d’action doit ainsi prévoir plusieurs alternatives auquel cas le scénario initial ne se déroule pas comme prévu.

Que pensez vous de cet article ?