Logo OpenWork (production deploy – branch:master)

Nos clients témoignent

Excellent

Trustpilot Stars134 avis 4.9 sur 5 basé surTrustpilot Logo

Comment être passionné par son travail

10/7/2018

0 commentaire(s)

Comment être passionné par son travail : 3 choses qu’ont en commun les personnes passionnées par leur travail

Scott Dinsmore est un Américain qui a quitté un métier qui le rendait malheureux pour passer les quatre années suivantes à essayer de comprendre comment trouver un travail qui lui donnait du sens. Il partage ses réflexions sur le travail et nous donne 3 conseils pour aimer le nôtre. Comment être passionné par son travail : c'est pas si compliqué.

Pourquoi 80% des personnes n’aiment pas leur travail ?

Selon Deloitte, environ 80% des personnes n’aiment pas leur travail. Pourquoi ? Peut-être à cause de certains conseils comme celui qu’on avait donné à Scott au début de sa carrière : ”Ne te préoccupes pas d’aimer ton travail, construis ton CV”.

En rencontrant plusieurs personnes qui n’aimaient pas leur travail, Scott leur posait une question simple : “Pourquoi est-ce que vous faites le travail que vous faites ?” Et la plupart des personnes répondaient : “Parce que quelqu’un m’a dit que j’étais censé le faire”.

Il s’est ainsi rendu compte que beaucoup de personnes exerçaient un métier sous le joug d'influences diverses, parfois consciemment ou inconsciemment. Comment être passionné par son travail : en tenant compte de ces influences.

Oussama Amar fait le même constat en racontant son expérience en classe préparatoire et à l’ENS, une des écoles les plus prestigieuses de France. Selon lui, à l’ENS, 99% des gens qui sont rentrés dans cette école n’ont pas travaillé parce qu’ils le voulaient mais parce que c’est la meilleure école. En classe préparatoire, les élèves sont conditionnés pour préparer le concours de l’ENS, considéré comme le Graal. Tout le monde travaille dans cet objectif sans se poser la question de s’ils le veulent vraiment.

C’est parfois le même phénomène de conditionnement ou d’influence sociale qui nous pousse à exercer des métiers que l’on ne souhaitait pas vraiment faire : parce que c’est prestigieux, bien payé ou parce que d’autres personnes nous ont conseillé ou incité à le faire.

Comment être passionné par son travail : 3 choses qu’on en commun toutes les personnes passionnées

1. Être un expert de soi-même

Le premier conseil de Scott est d’apprendre à se connaître. Apprendre à se connaître consiste à être clair sur ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas, sur ce qu’on aime et ce qu’on aime pas, sur nos forces et nos faiblesses.

Dans quel cadre souhaitez-vous travailler ? A quoi accordez-vous le plus d’importance dans votre vie ? Est-ce la famille, les amis, le travail, la santé ? Quelle est votre hiérarchie des priorités ? Est-ce que vous perdez du temps sur des choses qui ne valent finalement pas grand-chose pour vous ? Que vous ont appris vos expériences sur vous-mêmes ?

2. Repousser ses limites

Repousser ses limites est important pour gagner confiance en soi. Les personnes qui sont passionnées par ce qu’elles font ont le courage de suivre des voies parfois hors des sentiers battus et réussissent à combattre la peur de l’échec, de la honte ou encore la pression sociale.

Repousser ses limites permet de gagner en connaissance de soi-même et en assurance sur ses propres capacités. Cela peut être repousser ses limites physiques en faisant du sport par exemple ou repousser ses limites mentales en se donnant le défi d’apprendre de nouvelles choses.

3. Être bien entouré

Selon Jim Rohn, “nous sommes la somme des 5 personnes que nous fréquentons le plus”. En 1898, Norman Triplett a réalisé une étude avec des cyclistes en chronométrant leur temps lorsqu’ils roulaient seuls ou en groupe. Il a découvert que les cyclistes qui roulaient dans un groupe roulaient toujours plus vite. Tout cela pour dire que l’entourage est très important et qu’on peut choisir de s’entourer des bonnes personnes. Si l’on passe la plupart de son temps à fréquenter des personnes qui n’aiment pas leur travail ou ne font rien pour le changer, il y a de grandes chances pour que nous ne soyons pas motivés ou inspirés pour le faire.

Ces 3 conseils sont très simples mais sont les 3 facteurs que l’on peut contrôler. Rien ne sert de vouloir contrôler des choses hors de notre contrôle comme l’économie mondiale ou même les autres. Par contre, on peut décider d’apprendre à se connaître, de se donner des défis ou de choisir notre entourage.

A lire également : L’ entraide au travail : la clé du bonheur ? et Le bonheur au travail : Entreprise et bonheur ne sont pas incompatibles

 

Que pensez vous de cet article ?