Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Comment faire les bons choix d'orientation professionnelle ?

8/3/2022

0 commentaire(s)

🔸 Choix structurant de la vie de tout un chacun, l’orientation professionnelle concerne tout le monde. De l’adolescent qui souhaite s’orienter vers la filière professionnelle à la fin de son collège, à l’étudiant hésitant sur ce qu’il souhaite faire après l’obtention de son diplôme, jusqu’enfin à l’actif cherchant à se reconvertir professionnellement, tout le monde a dû prendre une décision sur son orientation. Pour la chambre de commerce et d’industrie, l’orientation est le fait de « permettre à tout individu, tout au long de sa vie, de faire des choix éducatifs ou professionnels et de gérer son évolution professionnelle ». Comment effectuer ce choix de manière éclairée, et être sûr de faire le bon ?

Se connaĂ®tre : la clĂ© d’une orientation professionnelle rĂ©ussie. 🔑

En premier lieu, il est indispensable de réaliser une introspection, afin de faire le point sur ses qualités et ses compétences. Vous pouvez éventuellement pour cela procéder à un bilan de compétences fait par un professionnel, qui vous guidera au mieux. En tout état de cause, se connaître vous permettra de commencer à pouvoir apercevoir un certain nombre d’orientations professionnelles vous convenant.

Il est en outre nécessaire de réaliser un travail réflexif sur soi et ses aspirations, afin de déterminer ses objectifs de vie et de carrière. Vous ne vous imaginez pas passer votre vie active derrière un bureau ? À l’inverse, vous ne concevez pas le travail sans un ordinateur et êtes allergique à l’idée d’exercer un travail manuel ? Ces questionnements vous permettront déjà d’éliminer certains choix d’orientation, et de définir une première ébauche de votre projet professionnel.

Il peut être une bonne idée de demander conseil à son entourage, notamment pour vous renseigner sur les conditions d’exercice et les compétences requises afin d’exercer le métier envisagé. Ensuite, votre entourage est le mieux placé pour avoir un avis extérieur objectif sur vos aptitudes, de sorte que leur avis est souvent le plus précieux.

Si vous ne parvenez pas Ă  rĂ©aliser cette introspection sur vos compĂ©tences et vos appĂ©tences, il peut ĂŞtre envisageable de rĂ©aliser un bilan de compĂ©tences, qui apporterait les rĂ©ponses nĂ©cessaires. De mĂŞme, l’État a mis en place des conseils en Ă©volution professionnels (CEP), qui permettent entre autres d’élaborer une stratĂ©gie pour construire et dĂ©finir une orientation professionnelle. De surcroĂ®t, bĂ©nĂ©ficier d’un CEP est gratuit. Plus d’informations sur le site du service public dĂ©diĂ© : https://mon-cep.org

La chambre de commerce et d’industrie a par ailleurs rĂ©alisĂ© un rapide test, qui vous donnera une idĂ©e très gĂ©nĂ©rale de vos prĂ©dispositions. Le test est disponible Ă  ce lien : https://www.cci.fr/ressources/formation/orientation-professionnelle/test-de-personnalite-et-dorientation

Le rĂ©alisme : une qualitĂ© essentielle Ă  garder en tĂŞte lors de son orientation professionnelle. đź’ˇ

Le rĂ©alisme, sans tomber dans le pessimisme, est une qualitĂ©, et, Ă  ce titre, doit ĂŞtre mis en Ĺ“uvre lors de son orientation professionnelle. ĂŠtre conscient de ses faiblesses est une force. Prenons un exemple simple : le mĂ©tier vers lequel vous souhaitez vous orienter nĂ©cessite une certaine expertise. Si vous ne les possĂ©dez pas ou ressentez le besoin de vous perfectionner, n’hĂ©sitez pas Ă  vous inscrire Ă  une formation, et, dans ce cadre, Ă  rĂ©aliser des stages qui sauront donner de la valeur Ă  votre CV.

Il faut en outre être réaliste quant au marché de l’emploi du métier vers lequel vous souhaitez vous orienter. Il n’est pas aisé de trouver sa place dans certains secteurs professionnels très tendus, où la concurrence est rude. Il est bénéfique de le garder en tête, et de préparer des « plans B ».

Que pensez vous de cet article ?