'

Comment trouver son métier, trouver son but ?

Portage Salarial-Bonheur et Travail

10/28/2019

0 commentaire(s)

Trouver son métier, c’est tout d’abord réussir à définir des critères

Trouver son métier n’est pas chose facile, et c’est l’une des premières préoccupations des plus jeunes. C’est aussi une pression que la société nous impose assez rapidement : une des premières questions posée dans des moments de sociabilité, c’est évidemment “qu’est-ce-que tu fais dans la vie ?”.

A cette question terrifiante, et parfois bloquante (on ne fait pas une chose dans la vie mais mille, on ne se définit pas uniquement par son travail mais aussi par ce qu’on fait à côté), la réponse classique se veut de renseigner “un métier”. Je suis médecin, avocat, notaire ou boulanger : c’est ce que je fais dans la vie. Cette idée que le travail nous définit, et que nous incarnons physiquement le métier que nous exerçons ne date pas d’hier. Dans les contes pour enfant, le boulanger est souvent rond et épris de gourmandise, le maître d’école garde un air sévère en toute occasion : nous ressemblons, dans l’imaginaire populaire, au métier que nous exerçons. Trouver son métier semblerait donc rattaché avant tout à se trouver soi. Or en effet, dans les tests d’orientation, trois critères sont importants pour trouver son métier :

  1. Votre métier doit vous plaire et vous correspondre
  2. Il doit apporter de la valeur aux autres
  3. Nous devons prendre en compte notre capacité à exercer le métier de notre choix

Ces trois critères pour trouver son métier, bien qu’ils soient évidents et basiques, nous confrontent à des questions plus profondes : Qu’est-ce-ce que je veux vraiment ? Comment les autres bénéficient de mon travail et pourquoi paieraient t-il pour cela ? Quelle est la place que j’attribue au travail dans ma vie ? Est-ce que je me sens capable d’acquérir les compétences nécessaires pour le travail que je vise ?

trouver son métier

Autant de questions qui permettent de trouver son métier, mais nécessitent une bonne dose d’introspection. Si ces trois critères sont résumés dans cette vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=TYYnV65gVKs) et offrent un canevas simple à suivre, la question de trouver son métier est bien plus complexe que cela, et invite à une question plus large : quel est mon but dans la vie ?

What is my life purpose ? Quel est mon but dans la vie ?

Adam Leipzig est un producteur de cinéma, directeur et distributeur. Après plus de 300 pièces de théâtre, 25 films et autant d'événements, il fut le fondateur du Los Angeles Theatre Center. Dans son TedX (https://www.youtube.com/watch?v=vVsXO9brK7M) Adam Leipzig relate une anecdote tout particulièrement adressée à celui qui cherche à trouver son métier.

Un soir, lors de retrouvailles avec des anciens de son école, il se rend compte en passant la soirée avec certains qu’ils n’avait pas vu depuis 20 ans, qu’il y a deux types de personnes à 50 ans : celles qui sont heureuses grâce à leur travail, et celles qui ne le sont pas. Adam Leipzig, tout au long de la soirée, a réussi à décortiquer les ressorts de ce qui faisait la différence entre ces deux groupes. Ceux qui étaient heureux dans leur travail répondaient en fait à ces questions :

  • Who I am - Qui je suis
  • What do I do - Ce que je fais
  • Who do I do it for - Qui en bénéficie
  • What do these people need - De quoi ces gens ont besoin
  • How they change as a result - Comment changent-ils grâce à ce que je fais

Ces 5 questions permettent de tracer les contours d’un objectif de vie, et d’une méthode pour trouver son métier.
Mais pourquoi sont-elles tout particulièrement intéressantes ? Parce qu’elles sont tournées vers le monde extérieur. Ce qu’Adam Leipzig note, c’est que la majorité des personnes heureuse dans leur travail étaient capables d’identifier qui avaient besoin de leur travail, et pourquoi.

Trouver son métier : se poser la question des autres

Par conséquent, Adam Leipzig souligne à quel point le fait de voir l’impact de notre travail sur la société, même à moindre échelle, est important. Cette tendance se ressent aujourd’hui dans la fameuse quête de sens qui poussent beaucoup à se réorienter, après plusieurs années de travail.
Si ces 5 questions permettent de trouver, sinon son métier, une voie vers l’introspection, elles permettent aussi de répondre à cette fameuse question : que fais-tu dans la vie ?
Voilà ce que peut donner cette réponse, comme le cite Adam Leipzig en suivant les 5 questions citées plus haut :

  • Par exemple, un écrivain d’histoires pour enfant pourra répondre : je permets aux enfants de faire des rêves le soir, j’écris des histoires pour enfants.
  • Un coach pour start-uper pourra répondre : je permets aux gens de matérialiser dans le monde leurs grandes idées, je suis un coach pour start-uper.
  • etc.

Trouver son métier peut prendre toute une vie, et n’est jamais une voie facile. Mais s’engager dans une réflexion sur ce que l’on souhaite faire, c’est déjà donner du sens au métier que l’on exercera. D’autres articles du blog pour vous mettre sur la voie : donner sa propre définition au travail que l’on exerce, les changements des critères de recrutement : les compétences avant tout.

 

Que pensez vous de cet article ?