Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Comment un consultant en portage salarial peut choisir son terrain de jeu ?

4/14/2011

0 commentaire(s)

Benoit Debray

Se mettre à son compte implique de définir soigneusement son terrain et choisir  les règles du jeu qu’on entend y jouer.

N’éparpillons pas nos forces en nous engageant sur plusieurs terrains ayant des règles de jeu différentes voire antagonistes ! Représentons-nous plutôt notre terrain comme un segment stratégique dont les règles du jeu représentent les compétences que je dois maîtriser pour gagner.

Quelles sont les activités que je maitrise suffisamment pour pouvoir me mettre à mon compte ? Je dois garder la tète froide et, plutôt que de me distribuer des bons ou des mauvais points, j’essaye de me forger une conviction sur mes priorités et les conséquences qu’elles auront sur la gestion de mon temps.
Pour me bâtir une clientèle, je cherche à faire apparaître un terrain de jeu le plus vaste possible.

Pour cela il est nécessaire de reformuler et réordonner intelligemment les critères qui décrivent d’une part, la nature de mon offre et d’autre part, les types de demande à satisfaire pour mes clients. C’est une tâche qui me demande de « prendre de la hauteur ». Difficile mais pas insurmontable ! La plupart du temps, la solution est devant mes yeux mais je ne la vois pas. En partageant cette problématique avec les autres, je me donne la possibilité d’identifier des opportunités nouvelles et modifier en conséquence les critères qui définissent mon projet.

Comment faire participer ma communauté à ce travail de redéfinition du terrain de jeu dans lequel se déroulera ma  nouvelle activité de consultant ?

Je peux par exemple démarrer un blog qui m’aidera à y voir plus clair dans un contexte porteur de sens : le « plasma collaboratif ». Ce travail m’aide à prendre conscience de ma légitimité et de mon influence sur la communauté avec laquelle je collabore. Cette démarche collaborative fait ainsi converger mon énergie vers le terrain de jeu qui me convient le mieux.

La plate-forme informatique « Le Monde Après »  accroît la fréquence et l’intensité des échanges entre les membres de la communauté. Cela me donne accès à de l’information structurée disponible pour mon projet, mais surtout me place grâce aux blogs en position d’acteur. Je peux alors faire évoluer mon projet par approximations successives, avec au final des contours nets au projet professionnel que je me donne.

Que pensez vous de cet article ?