'

Coworking : mutualiser pour mieux partager ?

Portage Salarial

11/21/2018

0 commentaire(s)

Choisir d’être à son compte, c’est profiter d’une indépendance non négligeable. Mais comme tout freelance, auto-entrepreneur, vous avez sûrement déjà dû vous résoudre à travailler seul. Cet isolement peut être une source d’efficacité, mais peut aussi peser sur le quotidien de du travailleur indépendant. Le coworking, un espace de travail partagé, peut offrir de nouvelles manières d’envisager son travail d’indépendant.

Dans un monde professionnel construit en réseau, l’expérience du coworking (https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/espaces-hybrides-et-flexibilite-cest-quoi-le-coworking) est née d’un besoin de la communauté des indépendants de se retrouver et de mutualiser les compétences, tout en travaillant pour des clients distincts. Le coworking offre le cadre d’un environnement stimulant, convivial, sans hiérarchie. Mais d’où vient-il ?

Le coworking ou l’open source du travail

Les milieux artistiques du 19ème siècle avaient déjà tout compris : les ateliers d’artistes, espaces communautaires et lieux de création par excellence, ne sont pas si éloignés des espaces de coworking modernes d’aujourd’hui. Ce qui était l’expérience d’un lieu est alors devenue un mouvement, notamment à l’heure des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication), avec un nouveau mode d’organisation du travail.

Cette agrégation de compétences se restructure en fonction des projets, de manière bien plus rapide et flexible que les structures hiérarchisées et donc rigides, des entreprises. L’espace de coworking permet enfin de ne pas avoir à payer les coûts d’un bureau classique, et de pouvoir trouver un espace de travail proche de chez soi.
CONTENU EMBED

Top 5 des meilleurs espaces de coworking à paris

Le moins cher

Coworking : mutualiser pour mieux partager ?
Mozaik, 39-41 rue de la Chaussée d’Antin, 75009 Paris
Situé dans le 9ème arrondissement, Mozaik propose dans un décor cosy avec poutres apparentes une ambiance familiale, et des espaces complètement équipés. Presque comme à la maison ! Comptez 40 euros par jour, ou 210 euros par mois pour un bureau nomade.

Le plus “open space”

Coworking : mutualiser pour mieux partager ?

L’artichaut Coworking, 16 Boulevard Saint-Denis, 75010 Paris
Situé au 2ème étage d’un immeuble pré-haussmannien, cet espace de coworking lumineux, sur 150 m2 aménagés en 3 open spaces, saura ravir ceux qui veulent travailler dans un bel endroit. Esthétique, fonctionnel et confortable, le tout est décoré par une architecte qui en est la première coworkeuse.

Le plus jeune-parents friendly

Coworking : mutualiser pour mieux partager ?

CoworkCrèche, 89 Rue du Faubourg Saint-Antoine, Ledru Rollin
Enfin un concept adapté aux jeunes parents : unique en son genre, cet espace de coworking propose un espace de travail pour venir travailler avec son enfant en bas âge, dans un espace de travail dédié et insonorisé. A venir : une crèche associative associée au lieu ouvrira ses portes. Une bonne manière de gagner du temps.

Copass, le plus international : un pass pour 750 lieux

Coworking : mutualiser pour mieux partager ?
La version networking du coworking, c’est un pass pour accéder à un réseau unique d’espaces de co-working partout dans le monde : on choisit sa formule, sa durée, un lieu, et plus qu’à badger !

Cowork now : le plus animé

https://now-coworking.com/
Présent à Lille, Rouen, Marseille et Lyon
Cowork Now est peut-être le plus animé de ce top 5, derrière les grandes verrières se mêlent conférences, afterwork, workshoots (partage de compétences),  ateliers, petits-déjeuners et autres workshop combinés à des évènements de sociabilité pour faire vibrer la vie de notre communauté. Ces événements permettent les rencontres et la mise en réseau entre coworkers.

Et enfin, pour rester à l’affût des tendances et approfondir le sujet, le coworking a même son média de référence : http://www.deskmag.com/, qui offre de nombreux tips.
Il n’y a plus qu’à coworker !

Que pensez vous de cet article ?