De l’individualisme au solipsisme...

Bonheur et Travail

6/23/2014

0 commentaire(s)

Benoit Debray

De l’ individualisme au solipsisme - Voila plus d’un an que, grâce à « Le Monde Après », je publie des articles sur ce blog. Cette expérience m’a enrichi bien au delà de mes attentes grâce aux commentaires et aux discussions que ces articles ont pu susciter. L’article dont on me parle le plus souvent est « la pensée balistique » dans lequel je décrivais un monde effrayant où les échanges d’idées, s’effectuant sous la forme de duel, rendaient toute création collective impossible.

Il se trouve que je suis tombé récemment sur une citation du politologue Stanley Hoffmann qui expliquait que notre système d’enseignement a tendance à produire des individus « dont on a aiguisé l’esprit critique et l’art d’argumenter jusqu’au point où tout rapport avec le réel est une coïncidence, et toute chance d’accommodement avec les arguments d’autrui un miracle ». Un vrai cauchemar balistique !

individualisme

individualisme

A ce stade ultime, on a dépassé l’individualisme pour atteindre le solipsisme : il n’existe plus pour le sujet atteint d’autre réalité que lui-même.

Cela nous ramène à l’histoire de Narcisse qui, ne concevant pas qu’il existe une différence entre lui-même et son environnement, ne parvient pas à reconnaître sa propre image reflétée dans l’eau, en tombe amoureux, dépérit puis meurt.

Outre Stanley Hoffmann, beaucoup d’auteurs ont mis en avant le concept de narcissisme pour décrire le mal dont souffrent nos sociétés modernes ou plutôt postmodernes. Suite à l’érosion des institutions et à l’effondrement de l’autorité, le narcissisme apparait comme résultant d’un processus d’implosion vers soi. Privé d’empathie, l’être humain instrumentalise autrui pour parvenir à ses propres fins et est incapable de reconnaître les sentiments ou les besoins des autres.

Je ne crois pas que nous dirigeons vers un tel monde. Je prédis au contraire un retour de l’éthique et du concept d’institution. Une des raisons, parmi beaucoup d’autres, en est la peur panique que nous avons de l’enfermement sur soi (le narcissisme). C’est pour cela que mon article « la pensée balistique » a frappé certains esprits. C’était le but mais cet article n’est pas mon préféré. Alors, soyez sympa, relisez « l’esprit d’éthique » et dites moi ce que vous en pensez !

 

De l’ individualisme au solipsisme - Benoit Debray

Que pensez vous de cet article ?