Devenez entrepreneur salarié.. !

Portage Salarial

6/23/2014

0 commentaire(s)

Benoit Debray

Devenez entrepreneur salarié- Les discussions sur le stand de « Le Monde Après » au dernier salon Micro-entreprises ont été l’occasion de prendre du recul sur nos expériences respectives de consultants en portage salarial.

Pour beaucoup d’entre nous, l’expression  entrepreneur salarié  résume bien ce que nous vivons.

Salariés, nous l’étions déjà lorsque nous occupions un emploi dans une entreprise. Salariés, nous le sommes toujours grâce au statut du portage salarial. Sommes nous pour autant des entrepreneurs ?

Développer une mentalité d’entrepreneur est beaucoup plus difficile que de prolonger son statut juridique de salarié en rejoignant « Le Monde Après ». Cela implique une démarche intense sur le plan personnel, associée à une ouverture aux autres car on ne devient pas autonome avec ses seuls moyens.

Pourquoi est ce si difficile ?  Dans son dernier livre, Jean Claude Michéa se livre à une critique constructive de notre société post-moderne qui peut nous éclairer : En substituant une logique d’emploi (l’homme est une ressource pour l’entreprise) à celle, plus ancienne, de métier (l’entreprise n’existe que grâce aux compétences apportées par les humains), nous avons subi un processus de « domestication » qu’il convient dorénavant de « désapprendre ».

entrepreneur salarié

entrepreneur salarié

Imaginons nous d’abord à « l’état sauvage » c'est-à-dire libre d’évoluer dans notre écosystème pour trouver notre subsistance. Puis acceptons maintenant cette idée de « domestication » qui, en échange d’un revenu garanti, nous à fait perdre cette autonomie naturelle pour être dépendant de la sollicitude de ceux qui « offrent des emplois » dans les « petites annonces ».

En période de crise l’emploi moderne est condamné à devenir flexible et précaire, contrairement au métier qui est fondé sur l’autonomie du travailleur spécialisé.

C’est bien cette autonomie que nous devons retrouver pour ne plus avoir à demander un emploi à de futurs maitres mais au contraire, offrir des prestations uniques aux clients que nous avons choisis.

Comment y arriver ? Il n’existe pas de recette miracle car il appartient à chacun de trouver le chemin qui lui convient. Sous le vocable un peu ésotérique de « plasma collaboratif » nous avons regroupé des pratiques et des outils pour nous aider à devenir des « entrepreneurs salariés » : projet professionnel, parrainage, « personnal branding », contrat « multi-consultants », ateliers / formations, écriture de blogs, mixité générationnelle, etc.

Ces pratiques collectives et les systèmes de solidarité qui vont avec, forment une sorte d’équilibre entre le « solitaire » et le « solidaire », c'est-à-dire entre l’entrepreneur et le salarié. La recherche de cet équilibre est un travail permanent d’émancipation qui développe l’ouverture aux autres en dépassant son point de vue particulier. C’est ce que Jean Claude Michéa appelle la « common decency » que l’on peut résumer comme la conviction « qu’il est encore possible d’édifier un contexte social susceptible d’encourager les individus à donner, autant qu’il est possible, le meilleur d’eux-mêmes ».

 

Devenez entrepreneur salarié.. ! -Fabien Salicis- Le Monde Après

Que pensez vous de cet article ?