'

Devons-nous laver notre réputation numérique? Victor! Nettoyeur!

Digital et Travail

6/23/2014

0 commentaire(s)

Là on va toucher à un des sujets les plus sensibles du Far Web : la réputation numérique. De nombreuses sociétés se sont créées afin de laver notre réputation numérique.

Réputation Numérique - Les recruteurs doivent faire le tri le plus rapidement possible sur les CV des candidats. Donc, ils utilisent, en général, un des services web phare, pour ne pas dire le service web le plus utilisé au monde : le moteur de recherche Google ! Et que trouvent-ils ? Les réseaux sociaux en première page, avec notre nom à côté.

Un sujet bien personnel que votre vie privée mais qui finalement commence à faire de plus en plus d’incursions dans le milieu professionnel tant les rapports entre les gens convergent dans ce sens. Ce qu’exprime Mark Zuckerberg en disant qu’il ne croit pas en la vie privée est plutôt quelque chose comme l’expression d’une convergence inéluctable des 2 mondes vers un monde ou le professionnel et le personnel sont liés. Qui n’a aucun collègue de travail sur Facebook ?

Mais alors, qu’arrive-t-il lorsque nous ne sommes pas toujours aussi nets sur le web que l’exigeraient la bienséance professionnelle ? Et bien nous faisons tout pour le faire disparaitre, le nier, le refuser en bloc. Nos fesses sur Facebook tagguées par notre copain… « Décidément ! Quel boute-en-train ce copain ! Mais il ne se rend pas compte qu’il me met un peu dans la m**** vis-à-vis de mon boulot » !

Nous avons 2 choix à ce moment là :

- Nous pouvons faire appel aux nettoyeurs du web, des gens extrêmement chaleureux, qui ne s’intéressent qu’à la partie intéressante du web : « on va vous booster de positif sur les 3 premières pages de Google, à tel point que nous allons perdre, dans les pages supérieures, vos petits écarts de conduite ». Nous sommes en gros des effaceurs. « Vous verrez, jamais plus on ne vous rappellera en entretien votre égarement ! »

Face à ce premier choix, c’est finalement confortable de remettre notre destin entre ces gens. On disparait au sens web du terme (on disparait des 3 premières pages de Google) et hop !, le passé n’a jamais existé. Dans un monde où la converge vies professionnelles et personnelles, cela a-t-il bien un sens ? N’est-il pas bon, au contraire, de savoir que cette personne peut mettre l’ambiance ? N’est-ce pas bon de connaitre les défauts d’une personne, sachant qu’avant toute chose, nous prenons un être humain, avec ses qualités et ses défauts ?

Après tout, ce qui n’existe pas dans le réel a-t-il une légitimité dans le virtuel ? On va hacker des blogs parce que ces blogs contiennent des informations qu’on ne voudrait pas voir étalé au grand public, on va tenter de faire disparaitre quelque chose de vrai sous prétexte que ca pourrait nous nuire mais pourquoi ne pourrions-nous juste pas vivre avec ?
Alors nous avons le choix 2, un choix peut-être plus difficile d’un point de vue humain :

- On assume ! Et oui, ca parait simple dis comme ça et tellement dur à se le mettre en application pour soi-même. « Oui monsieur le recruteur, c’est bien moi qui en train de danser sur le bar dans le plus simple appareil ! Ah, qu’est-ce que c’était une belle soirée ! Comment, cela vous pose problème ! Ah mais vous devez savoir que j’avais pour objectif d’attirer l’attention de la fille au fond du bar (sur la photo Facebook), et que comme vous pouvez le constater, je n’ai pas tous les atouts pour séduire une fille de ce calibre. Je devais donc créer un avantage concurrentiel par rapport à l’environnement, sinon elle me serait littéralement passée au travers. J’ai donc décidé de la jouer en posant mes règles du jeu, créant ainsi l’animation qui m’a permis d’attirer son attention et vous savez quoi, dénotant par rapport aux produits concurrents, elle est sortie avec moi ! Ah oui, vous avez raison, j’aurais pu m’y prendre autrement mais dans une société où on nous martèle sans cesse qu’il n’y a que le résultat qui compte, ne valait-il mieux pas que j’agisse tel que j’étais plutôt que d’essayer de le cacher avec une feuille de laurier ? ».

Assumer n’est-il pas le meilleur moyen d’analyser de manière objective qui on est vraiment ? Cela éviterait pas mal d’erreur de choix, parce que celui qui aura caché qui il était toute sa vie, ne pourra pas se souvenir de tous ces mensonges. Et ça aussi c’est humain… !

 

Devons-nous laver notre réputation numérique? ..Victor! Nettoyeur!. Le Monde Après 

Que pensez vous de cet article ?