Dissocier lieu d’habitation et lieu de travail pour optimiser son revenu disponible

Economie et Travail

4/27/2016

2 commentaire(s)

Manel El Robrini

Avec les moyens de communication et de transport disponibles aujourd’hui, il est possible de dissocier presque complètement son lieu d’habitation et son lieu de travail, pour optimiser ses charges, ses revenus et son temps de travail.

Choisir son lieu de travail

Plus de 350 000 personnes habitent en France et travaillent à l’étranger, principalement en Suisse et au Luxembourg, attirés par des rémunérations bien plus élevées que dans l’hexagone. Ce sont ceux que l’on appelle les frontaliers, qui possèdent généralement un statut fiscal particulier.

Il y a aussi tous les autres, non salariés, qui sont amenés à travailler ponctuellement à l’étranger, pour des missions, en tant qu’indépendants. Et ceux-là n’habitent pas forcément près des frontières. Parfois un déplacement sur la journée en train ou en avion suffit pour un brief ou un premier rendez-vous par exemple, puis l’essentiel de la mission peut être fait à distance. C’est le cas pour les activités de prestation intellectuelle comme la traduction, la rédaction, le dessin, la programmation…

Choisir son lieu d'habitation

A l’inverse, il y a ceux qui décident d’aller habiter à l’étranger, dans des pays où la vie est moins chère, tout en s’adressant à des clients en France. Il en existe de plus en plus qui s’établissent ainsi pour quelques années ou définitivement au Portugal, à Bali, au Maroc ou à l’Île Maurice…

Mais il n’y a pas forcément besoin d’aller à l’étranger pour jouer sur la différence entre le coût de la vie et les revenus. Vous pouvez aussi choisir d’habiter une région française où la vie est moins chère et prospecter vos clients partout en France et notamment dans les grands centres urbains, où vous aurez plus de facilité à imposer un prix plus élevé. Grâce au haut débit et très haut débit qui se développe presque partout, aux lignes de TGV et aux vols low-costs, il est aujourd’hui beaucoup plus facile d’optimiser ainsi son rapport coûts / revenus et de gagner en pouvoir d’achat, notamment immobilier. En prenant l’exemple d’un couple de Parisiens qui partiraient s’installer à une heure de train ou de TGV de Paris, on arrive facilement à multiplier par 3 ou 4 la surface d’habitation disponible pour les mêmes mensualités…

Tout le monde n’y pense pas, mais ces solutions sont en fait plus faciles à mettre en œuvre qu’on pourrait le croire : faites le calcul !

Que pensez vous de cet article ?