Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Distanciel : les nouveaux moyens de s'organiser

12/13/2021

0 commentaire(s)

Distanciel : histoire d'un mot né le 15 mars 2020, s'étant imposé depuis dans la majorité des dictionnaires. Qu'est-ce que le distanciel, comment s'organiser très précisément ? Quels sont les nouveaux moyens ?

 

Le distanciel : le dernier nouveau-né des néologismes

À chaque tournant de l’histoire, son vocabulaire. Les événements qui traversent notre temps colorent inévitablement la langue française de nouveaux mots, qui s’insèrent dans notre langage courant. La crise sanitaire de ce début de siècle ne fait pas exception. Certains termes que nous employions peu auparavant sont désormais partie prenante de nos conversations : "masque, télétravail, confinement"... Ce dernier a même été élu mot de l’année par le dictionnaire Collins. D'autres mots sont de pures inventions : distanciel en est le principal. Le mot présentiel existait dans les dictionnaires bien avant la crise du COVID-19 mais son opposé, le fameux distanciel, n'était pas dans le dictionnaire. Ce mot récent a été créé pour composer un équilibre avec présentiel qui est un mot entré dans les usages. Muriel Gilbert, linguiste, est l'auteure du livre Vous reprendrez bien un bonbon sur la langue ?. Elle nous explique l'origine de certains termes nés avec la crise du COVID-19, notamment le fait que le mot confinement existe depuis des siècles mais que le mot déconfinement est lui extrêmement récent. Il en va de même pour présentiel et distanciel. À nouvelle situation, nouveau mot. Le distanciel, c'est tout simplement une manière de contrebalancer le présentiel, c'est un terme vague qui regroupe absolument toutes les nouvelles façons de travailler : télétravail, zoom, conf-call, réunions à distance.

 

Comment s'organiser en distanciel

Le distanciel requiert un minimum d'organisation et de savoir-faire. Il ne peut en aucun cas s'improviser. Comment s'organiser à distance ? De nombreux employés à travers le monde se réjouissent de la popularité croissante du distanciel. C’est un rêve pour ceux qui aiment la flexibilité et la liberté, mais cela peut être intimidant pour les employés qui se considèrent comme extravertis ou qui ont l’habitude d’aller au bureau tous les jours…

  • Etre au taquet sur les outils de travail à distance : Cela paraît anodin, mais les appels en visio vont permettre une transparence extrême pour le distanciel. Ces réunions n’ont pas pour objectif de "fliquer" les travailleurs, mais simplement de soulever les préoccupations, l’avancée des objectifs et de se sentir connecté avec son équipe. Certaines entreprises établissent des réunions quotidiennes, d’autres hebdomadaires. Concernant les outils, il en existe des centaines, le plus connu étant Zoom. Simple et efficace. D'autres existent aussi, comme Gotomeeting, ou encore skype. Enfin, on peut signaler aussi Google Meet, certes moins efficace ou qualitatif que zoom, mais qui vient de devenir totalement gratuit.
  • Développer une routine de travail : développer un itinéraire quotidien peut être utile en termes de productivité et permettre de se concentrer sur les choses importantes à réaliser chaque jour. Le distanciel, cela s'organise. Conseil : définir un horaire qui puisse convenir à soi, ainsi qu'à l'équipe de travail, se l'approprier, et composer avec la liberté qui est donnée. C'est l'un des gros avantages du distanciel.
  • Profiter pour s'aérer : le distanciel permet d'avoir davantage de temps pour soi, sa famille, ses amis, et pour s'aérer. C'est un avantage dont il est impératif de profiter. Pour travailler en distanciel, rien de tel que de s'aérer l'esprit régulièrement.

 

💡 Le portage salarial s'adapte aussi au distanciel. Ainsi, nous récapitulons sur cette page OpenWork Portage salarial-covid les différentes mesures que nous avons prises pour nous adapter aux nouveaux modes de travail. Le distanciel ne s'improvise pas. Ecoutez-nous ! 🧡

Que pensez vous de cet article ?