Diversifier ses activités et ses revenus en tant que freelance

Economie et Travail

12/6/2016

0 commentaire(s)

Rochna Zaki

Le travail en freelance est encore parfois considéré comme une activité d'appoint, un pis-aller en ces temps de crise. Pourtant, en gérant bien son activité, en saisissant les opportunités et en élargissant son champ d'action, il est possible de multiplier les sources de revenus et de s'assurer des gains substantiels ainsi qu'un train de vie confortable.

Pour ce faire, il faut opérer avec méthode. Si le freelance offre de nombreuses possibilités, gardez à l’esprit que se diversifier, cela ne doit pas vouloir dire se disperser. Il convient de concentrer ses efforts pour parfaitement cibler son ou ses domaine(s) d'expertise. Il sert d'assise, de pivot autour duquel articuler sa "politique" de diversification. Ainsi, un graphiste qui se consacre à l'élaboration de logos pourrait aussi envisager de créer et vendre des « templates » graphiques pour des sites web.

De même, un consultant expert d’un domaine n'hésitera pas à mener des actions de formation continue ou initiale, dans ses différents domaines d’expertise.

Diversifier ses revenus, c'est aussi diversifier son réseau. Celui-ci fonctionne en arborescence : le cultiver, c'est varier la demande, rencontrer de nouveaux clients qui mènent à d'autres, qui, parfois, ouvrent à des secteurs d'activité inconnus et qui pourtant permettraient d'exprimer ses compétences et savoir-faire. Les séminaires, les journées de formation, les conférences, les speed meetings sont l'occasion de faire de telles rencontres. Il faut les multiplier, sans cesse se tenir informer et, en parallèle, ne pas hésiter à mener des actions de prospection : Linkedin peut alors être un bon point de départ, notamment couplé à des services comme Datananas, qui permettent de récupérer les adresses emails de vos prospects.

Enfin, pourquoi ne pas essayer de rendre récurrents vos flux de revenus ? Ainsi, un blog recevant la visite quotidienne de centaines, de milliers de visiteurs gagne à être monétisé. Certes, il ne s'agit pas de doubler son revenu mais quelques dizaines ou centaines d’euros supplémentaires à la fin du mois ne sauraient être négligés. Toujours dans une perspective d'optimisation, il est possible de monter un site "one-page" sur lequel mettre en vente les dossiers, les projets ou les applications refusés par d'anciens clients. Et n’oublions pas un produit bien plus ancien, mais qui peut à la fois vous rapporter de l’argent et des clients : le livre ! Il est aujourd’hui extrêmement facile d’auto éditer un livre et de le distribuer en eBook et en papier sur Amazon.

 

 

Que pensez vous de cet article ?