Dyslexie: Le mal du siècle

Actualités

1/26/2021

0 commentaire(s)

Le 10 octobre prochain, sera célébrée la journée nationale des « dys ».

Ces trois lettres évoquent l’ensemble des troubles cognitifs de l’apprentissage telles que la dyslexie ou la dyspraxie. En France, la dyslexie, trouble durable du langage alterant la lecture, l’orthographe et l’écrire, affecterait 5 à 10% de la population.

ℹ️ Pour info : la dyslexie est plus fréquente dans les pays où la langue est plus difficile!

La dyslexie est souvent source de préjugés et d’incompréhensions mais, bien diagnostiqué, ce trouble est très bien traité

Dyslexie en entreprise : faire valoir ses droits

Il aura fallu attendre la loi du 11 février 2005 pour que la dyslexie soit reconnue. Toujours incompris en entreprise, ce trouble est souvent confondu avec la paresse, des lacunes orthographiques ou une inaptitude à réaliser certaines tâches.

Or, être dyslexique ne doit pas être discriminatoire pour votre carrière! Le code du travail énonce qu’aucune personne ne peut être sanctionnée, écartée ou licenciée en raison de son état de santé ou de son handicap (sauf inaptitude constatée par un médecin du travail).

La dyslexie vous assure donc les mêmes droits qu’un salarié « normal ». Mêmes heures, salaire et avantages ! Soyez attentifs !
ℹ️ La discrimination est un sujet complexe et souvent lié à des questions sociales, rendez-vous ici pour en apprendre davantage.

Il faut donc ne pas hésiter à communiquer auprès de votre manager ou de votre équipe. L’ignorance fait souvent place à la bêtise ! De là, vous trouverez plus facilement des solutions et aménagements pour contourner les problèmes.

Dyslexique : comment améliorer ses conditions de travail

Face à cet handicap invisible, des solutions existent pour améliorer les conditions de travail :

  1. Comme dit précédemment, n’ayez pas peur de parler de votre dyslexie. Votre manager ou vos collègues doivent être informés. Ils comprendront mieux vos petites lacunes, pourront vous aider sur certains points et vous serez plus serein dans votre intégration.
  2. Adapter vos missions avec votre équipe. Privilégiez le travail à l’oral, là où vous êtes plus à l’aise. Réservez l’usage de l’écrit pour des tâches ponctuelles et concises.
  3. D’un point de vue matériel, pourquoi ne pas demander un écran très grand ? Vous serez plus à l’aise. Vous pouvez également vous renseigner auprès du service IT de votre entreprise pour savoir quels logiciels ont-ils ? La mise en place d’outils tels que les correcteurs grammaticaux, orthographiques, les logiciels de dictée vocale, et ceux de lecture qui sont un soutien non négligeable.
  4. Enfin, selon le profil et le type de dyslexie, des formations professionnelles sont dispensées pour accompagner les personnes dyslexiques dans leur prise de poste.

La fédération Française des Dys les regroupe toutes sur son site.


 

Que pensez vous de cet article ?