Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Entrepreneur indépendant : se lancer en toute sécurité

9/13/2021

0 commentaire(s)

Comment un entrepreneur indépendant peut-il se lancer en toute sécurité, et éviter de risquer d'aller droit au mur avec son projet ? L'entrepreneuriat indépendant est de nos jours à la mode, comme le rappelle le baromètre Deloitte. Près d'un jeune sur deux aspire à devenir entrepreneur indépendant. Quelles sont les grosses erreurs qu'il faut éviter de commettre avant de se lancer en entrepreneuriat ? Entrepreneur indépendant : voici une lecture qui te sera de bon conseil !

Le choix de sa forme juridique

Entrepreneur indépendant : choisis au mieux la forme juridique que tu souhaites. Plusieurs formes juridiques existent. Toutes doivent être envisagées en prenant bien en compte les caractéristiques d'une activité et surtout les perspectives de développement. Deux grandes catégories principales existent : les entreprises individuelles ou les formes sociétales unipersonnelles. L’entreprise individuelle est très souvent retenue par les entrepreneurs qui souhaitent exercer en nom propre et gérer seul leur activité.

Toutefois, l’une des particularités de l’entreprise individuelle est qu’elle ne fait qu’un avec la personne physique qui l’a créée. Le patrimoine de l'entrepreneur indépendant est le même que le patrimoine de l'entreprise. En cas de faillite, cela pourrait donc être risqué. Cependant, la loi Macron de 2015 est grandement venu simplifier la problématique de l'entrepreneur indépendant, puisqu'elle permet de protéger la résidence principale de l'entrepreneur de toute saisie en cas de grande créance. Il existe aussi la possibilité de construire une société unipersonnelle.

Dans cet article, nous rappelons la différence entre les deux principaux statuts, la SASU et la SARL. La SASU offre une grande liberté d'activité, et s'adapte parfaitement à une activité destinée à croître grandement, tandis que la SARL est bien adaptée à une activité déjà établie. Toutes les deux peuvent bénéficier de l'allocation travailleur indépendant.

Prendre les précautions qui s'imposent avant de se lancer

Tout entrepreneur indépendant doit penser, avant tout, à s'assurer. Cette étape est primordiale pour protéger l'entreprise, le matériel mais aussi la personne en soi-même. Il est en effet très important de prendre le temps de choisir une bonne assurance pour accompagner au démarrage et tout au long du développement de l'activité.

Par ailleurs, tout entrepreneur individuel doit prêter un grand point d'honneur à bien rédiger les conditions générales de vente (CGV). Il ne faut jamais démarrer une prestation sans un devis accompagné des CGV signées par le client. La trésorerie doit être aussi un objet d'attention : trois mois de trésorerie sont souvent recommandés. Enfin, il faut garder en tête qu’un arsenal juridique solide est un gage de protection pour tout entrepreneur individuel, et pour les relations qu'il entretient à ses clients. Mais, malgré cela, rien n'est impossible. Nous vous faisons part ici de deux success stories.

Que pensez vous de cet article ?