Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Espace de coworking et COVID-19 : comment s'y faire ?

8/31/2021

0 commentaire(s)

La COVID-19 a mis à mal de nombreuses habitudes. Parmi ces habitudes, le fait d'aller travailler en espace de coworking. En effet, l'espace de coworking, depuis le début de la pandémie, est pointé du doigt dans le rôle qu'il joue dans la transmission du virus. Par ailleurs, avec la découverte massive du télétravail, il est légitime de s'interroger : l'espace de coworking, qui promettait de révolutionner les habitudes de travail, est-il en réalité amené à rapidement disparaître ?

L'espace de coworking : brève histoire

L'histoire du coworking est rappelée ici. Le coworking est plus ancien que ce que nous pensions. Les premiers espaces du coworking sont nés dès la fin du XIXe siècle, et le mot "coworking" fait partie intégrante du vocabulaire de l’immobilier tertiaire, et s’y est imposé comme le modèle « flexible », par opposition au bail commercial. L'espace de coworking, en France, reste encore une pratique subalterne dans le travail. Ces espaces représentent pour l'instant 2% des surfaces de bureaux en France, mais les projections des spécialistes du secteur annonçaient 15 à 20% d'espaces de coworking dans les 10 ans à venir. Le mot "coworking" a été popularisé en 1999 par Bernie De Koven pour expliquer l’essor du travail collaboratif.

On considère généralement le C-Base de Berlin comme le tout premier espace de coworking. C’est cependant dans la Silicon Valley que ces nouveaux espaces de travail prennent véritablement de l’ampleur. La tendance est lancée. À partir des années 2005, le coworking se développe partout dans le monde, à commencer par les capitales. À Paris, la Cantine ouvre ses portes en 2008, suivie par des dizaines d’autres espaces plus originaux les uns que les autres.

L'espace de coworking : enterrons la hâche de guerre !

Mars 2020 : la COVID-19 est passée par là. L'espace de coworking, à rebours de toutes les prévisions existantes, est voué à disparaître. Et pour cause, son rôle dans la transmission du virus. A brasser beaucoup de personnes, le virus circule beaucoup plus. La COVID-19 contamine alors les salariés, et engorge les hôpitaux. Mort à l'espace de coworking. Le constat ne trompe pas. Des réorganisations se sont imposées : en espace de coworking, les mots qui résonnent sont : distanciation sociale, lavage des bureaux, lavage des mains, bonjour de loin, masque obligatoire. Peu à peu, les entreprises se sont organisées pour « refermer » ces lieux de partage. « Les dernières connaissances scientifiques sur le risque possible de transmission du virus par aérosol nous conduisent à adopter un principe général de port systématique dans les espaces clos et partagés en entreprise.

Nous allons maintenant travailler avec les partenaires sociaux sur les modalités pratiques de mises en œuvre et de possibles adaptations de cette nouvelle norme. », a déclaré Laurent Pietraszewski, secrétaire d’Etat auprès de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, chargé des Retraites et de la Santé au Travail. Depuis le 1er septembre 2020, les salariés sont effectivement dans l’obligation de porter un masque au sein d'un espace de coworking et dans toutes les parties communes de l’entreprise. En cas de bureau individuel, le port du masque n’est pas imposé tant qu’une seule personne est à l’intérieur du bureau.

La restructuration de l'espace de coworking

Dans la crise de la COVID-19, l'espace de coworking est forcé de se restructurer. Avec la pandémie, le télétravail s'est généralisé. L'espace de coworking pourrait profiter de cette aubaine, pour se réinventer, et profiter de l'occasion pour s'adapter au télétravail. Par ailleurs, l'espace de coworking est aujourd'hui l'un des seuls lieux de rencontre, alors que presque tout est fermé, et que les occasions de partage sont rares. A supposer le respect des gestes barrières, ces espaces permettent encore de faire des rencontres. Enfin, de nouvelles pratiques de travail peuvent se servir d'un espace de coworking, comme des réunions ou des ateliers.

Nous proposons des événements chez OpenWork, des ateliers, ou des cafés networking, qui permettent d'utiliser cette occasion pour travailler différemment.

Que pensez vous de cet article ?