'

Être indépendant en lançant sa boîte

Futur et Travail-FAQ

3/4/2019

0 commentaire(s)

Entrepreneur : être indépendant à tout prix ?

Être indépendant aujourd’hui est l’attente principale des jeunes sur le marché du travail. Autonomie, indépendance, autant de synonymes qui se confondent pour traduire une seule tendance : la volonté d’être libre dans son travail, de prendre des risques, de ne pas être bridé dans son envie de “manger le monde”.

Le baromètre des jeunes diplômés Deloitte 2017 le rappelait bien : 1 jeune diplômé sur 2 souhaite créer sa propre entreprise.
Etre indépendant est donc une aspiration majeure. Mais à quel prix ?

Être indépendant en entreprenant, une aventure unique : les succès de deux entrepreneuses de la scène française

En effet lorsque l’on parle d’entrepreneuriat est souvent omis le chemin parcouru jusqu’à tant qu’une entreprise marche, c’est à dire soit rentable. Deux exemples de la scène française en terme d'entrepreneuriat sont intéressants pour démystifier les idées reçues de ce point de vue-là.

Pauline Laigneau, fondatrice de Gemmyo, l’entreprise qui dépoussière la Joaillerie en France, raconte son parcours dans cet article : https://www.maddyness.com/2015/07/30/gemmyo/
où elle revient sur la notion d’instinct :

« C’est en itérant que vous améliorerez votre business »

conseille Pauline, avec cette idée qu’il faut toujours suivre ses intuitions.

L’instinct est également le point d’orgue de l’aventure de Mathilde Lacombe, créatrice (avec quatre autres associés) de Birchbox, et récemment, de Aime, une marque de cosmétiques.
Mère de 3 enfants et très présente sur les réseaux sociaux elle détaille dans un entretien avec (justement) Pauline Laigneau sur son podcast le gratin - un podcast où Pauline Laigneau reçoit des entrepreneurs pour raconter leur expérience - sa vie quotidienne et sa routine. Pour Mathilde Lacombe, pas de secret : pour être indépendant, il faut avoir une vie saine et savoir se lever tôt (elle se réveille à 6h30). C’est aussi savoir travailler partout : dans les transports (elle fait souvent des trajets entre Paris et Reims), elle raconte effectuer le plus gros de son travail.

Enfin, l’aventure change évidemment selon les différentes phases d’une vie : être indépendant à 22 ans est plus simple que plus tard. Quand Mathilde Lacombe lançait son blog, cela lui a permis d’avoir une grosse communauté pour lancer Birchbox, un service de boîtes de produits de beauté. “L’insouciance de la jeunesse” comme l'entrepreneuse en parle, permet de prendre des risques sans trop se poser de questions. Mais une fois passé un certain âge, éventuellement à l’âge d’avoir des enfants, les enjeux sont différents. Comme elle l’explique dans son podcast, Mathilde Lacombe n’a pas forcément refait les mêmes erreurs et a fait des choix différents, notamment de ne s’associer qu’avec une personne et non quatre autres. A écouter, d'autres podcasts d'entrepreneurs sur la chaîne de Pauline Laigneau où elle invite plein de personnalités différentes du monde des start-ups, mais aussi de la publicité par exemple.

Être indépendant en lançant sa boîte

On peut donc être indépendant à tout âge ! Il suffit juste de savoir bien s’entourer et de se tenir à une routine de vie assez cadrée, pour pouvoir réussir dans ses projets.

Que pensez vous de cet article ?