'

Faire du portage : quels espaces ?

Portage Salarial

7/7/2019

0 commentaire(s)

Faire du portage : une solution qui séduit de plus en plus

Faire du portage offre la possibilité d’être mobile, indépendant, et flexible. Cette flexibilité se perçoit à travers les lieux que permet le portage. Depuis chez soi, dans un café ou dans un espace de coworking, faire du portage s’est démocratisé et concerne de plus en plus de personnes : en effet, en 2015 on prévoyait déjà un doublement des effectifs pour 2020.
Du patron de SARL qui n’en peut plus de la paperasse à gérer, au senior qui s’est fait licencier mais qui ne veut pas de la précarité de l’indépendant, du salarié qui cherche une plus grande autonomie au free-lance qui cherche un soutien administratif … faire du portage semble une solution intéressante, et de plus en plus de personnes sont séduites par cette solution.

La profession évalue les portés à 70.000 en 2016 (avec une projection qui prévoit un doublement d’ici à 2020) contre 22.000 en 2008.

Faire du portage : quels espaces de travail ?

Faire du portage : dans quel espace ?

Aujourd’hui, si de plus en plus de personnes sont séduites pour faire du portage, c’est parce que cette flexibilité permet aussi de travailler n’importe où. Les codes des espaces ont changé, et l’on travail depuis chez soi tout comme on vit, de manière plus présente sur son lieu de travail : les espaces de co-working se dotent d’espaces de détente, de tables de ping pong. Ces nouveaux lieux de travail mêlent des structures pour travailler mais aussi tout un ensemble d’activités que l’on aurait fait il y a quelques années, uniquement chez soi. “Il va falloir se faire une raison : le bureau n’est plus un territoire individuel” souligne Sandra Roumi du magazine Interiors. Mais plus encore, “derrière cette mutation, se joue pourtant autre chose. La fin de l’espace de travail individuel, voire individualisé, annonce une nouvelle ère dans l’immobilier tertiaire. Moins de mètres carrés pour chacun et plus d’espaces pour tout le monde. Le nomadisme érigé en principe de réalité est passé par là.


Un nomadisme que les portés savent très bien embrasser, et même dont ils deviennent les portes-paroles, comme le souligne cet article sur le nomadisme et le questionnement d’un travail sans bureau : https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/nomade-au-travail-un-travail-sans-bureau-cest-possible.

Faire du portage, c’est donc finalement investir cette nouvelle tendance, et la faire sienne. Mais comment faire du portage en trouvant le bon équilibre vie privée / vie professionnelle, quand les frontières sont aussi brouillées ?

Faire du portage sereinement

1. Trouvez le bon espace de travail

Les frontières qui se brouillent peuvent être pour beaucoup un désavantage : ni tout à fait bien chez soi, ni tout à fait bien dans un bureau, on ne sait plus vraiment où travailler. A vous de faire vos espaces des endroits qui se situent dans un entre-deux qui vous va. Pour cela, explorer comment travailler dans un café, ou comment aménager un espace de travail chez soi, pour faire du portage dans un endroit apaisant.

2. Démystifier les espaces de co-working

Ils ne sont pas forcément pour tout le monde : n’en faites pas une obligation. Peuplés d'éléments pour se distraire, ils peuvent pour certains être assez contre-productifs. Faire du portage s’associe souvent à l’espace de co-working, mais pas forcément. Pour comprendre ce qu’implique un espace de co-working vous pouvez d’ailleurs lire : https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/espaces-hybrides-et-flexibilite-cest-quoi-le-coworking. Si vous êtes tentés par l’espace de co-working, voici une liste non exhaustive qui vous permettra de faire quelques tests : https://www.leportagesalarial.com/coworking/.

3. Trouver ses espaces de respiration

Dans tout ce bric à brac, une fois trouvé son espace physique de travail, il s’agit de se ménager d’autres espaces : les espaces de pause et de respiration. Pour cela, la méditation peut aider : une très courte vidéo permet de se mettre sur la voie, un extrait du CD audio d'exercices conçus et lus par Christophe André qui accompagne le livre méditer au travail de Michael Chaskalson :

Le fait de sortir de son espace de travail habituel est également important, ce qui est plus difficile en travaillant depuis chez soi. N’hésitez pas alors à vous offrir des moments de pause sport, notamment entre midi et deux, pour donner du rythme à votre journée.


Maintenant, à vous de faire du portage votre espace personnel de travail !
 

Que pensez vous de cet article ?