Logo OpenWork (production deploy – branch:master)

Nos clients témoignent

Excellent

Trustpilot Stars134 avis 4.9 sur 5 basé surTrustpilot Logo

Freelances : inspirez-vous des sportifs de haut niveau !

11/5/2017

0 commentaire(s)

Manel El Robrini

Les sportifs de haut-niveau et les freelances ont plus de points communs qu’il n’y paraît. Loin des salaires astronomiques des footballeurs, la plupart des sportifs doivent travailler beaucoup pour vivre et sont rémunérés à la performance… Quelles sont leurs techniques pour garder la motivation et atteindre leurs objectifs ?

Rémunération aux résultats

Quand on parle de sportifs de haut niveau, on image bien sûr les footballeurs de la Ligue 1… Mais ce n’est pas la réalité de la plupart des sportifs de haut-niveau. En février 2015, un rapport déposé au secrétaire d’Etat aux Sports soulignait que 40% des athlètes vivent dans des conditions difficiles. Certains sont même des champions olympiques. Mais le salaire ne dépend pas du palmarès : les athlètes sont le plus souvent rémunérés au contrat, à la compétition et au résultat. Par exemple, Mélina Robert-Michon est vice-championne du monde du lancer de disque. Grâce la Ligue nationale d’athlétisme, elle peut être salariée de son club, mais son contrat est renouvelé tous les ans en fonction de ses résultats. Ceux qui pratiquent des sports individuels sont les plus touchés par la précarité, car il y a moins de structures d’aide et d’accompagnement pour la pratique de leur sport et la gestion de leur carrière.

Comme les freelances, les sportifs doivent faire face à un métier de vocation, mais aussi un métier difficile où la rémunération dépend des résultats… Des résultats qui sont même aléatoires pour les sportifs ! Comment font-ils pour se préparer mentalement et atteindre leurs objectifs dans ces conditions ?

Le secret : visualiser son succès


Cela peut paraître tout bête voire même naïf, mais c’est une technique puissante à ne pas sous-estimer que plusieurs sportifs utilisent : la visualisation. La visualisation consiste à s’imaginer dans une situation future et positive. Stéphane Heulot, ancien cycliste de haut niveau confie : “J’ai toujours visualisé, imaginé, rêvé de mes exploits avant qu’ils ne se réalisent. Pendant chaque entraînement, je visualisais tous ces moments, convaincu qu’ils arriveraient.”

La visualisation consiste à s’imaginer en situation et plus cette visualisation est précise, plus elle est efficace. Il ne suffit pas simplement d’imaginer une image, mais aussi imaginer toutes les sensations associées. Par exemple l’odeur de l’asphalte, le souffle du vent sur la peau, les encouragements des spectateurs, la sensation de chaleur dans les cuisses au fur et à mesure qu’on pédale, la ligne d’arrivée et les applaudissements…

Cette préparation mentale sert au sportif à se mettre en condition avant même que la situation ne se présente et entraîne son cerveau à avoir les bons réflexes. Des études ont prouvé qu’imaginer une action activait les mêmes régions du cerveau que le fait de l’accomplir réellement. La visualisation permet aussi de renforcer son mental en se focalisant sur le positif, la victoire, le succès plutôt que sur le négatif. Elle crée un désir, un élan énergique qui pousse à donner le meilleur de soi-même.

Cette technique n’est pas réservée qu’aux sportifs… De même que le dépassement de soi non-plus. En tant qu’entrepreneur freelance, on a aussi des objectifs qu’on souhaite atteindre. Par exemple, si vous êtes rédacteur et que vous devez faire face à une mission particulièrement challenging avec des délais serrés, imaginez-vous en train d’écrire à votre bureau, la sensation des doigts qui courent sur le clavier au fur et à mesure que vous trouvez votre inspiration, la satisfaction du travail terminé et les félicitations de votre client… À vous de trouver les applications que la visualisation peut avoir dans votre travail, mais aussi pour tous les challenges de votre vie !

 

Que pensez vous de cet article ?