Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Introduction à la Blockchain

3/26/2017

1 commentaire(s)

Jean-Hugues Zenoni

Vous en avez sans doute déjà entendu parler comme de la prochaine technologie de rupture qui va transformer les transactions de demain dans de nombreux domaines. Mais que se cache-t-il derrière ce terme, « bloc de chaînes », qui fait parler Libération d’une révolution, The Economist d’une innovation qui pourrait « changer le monde » ou encore Goldman Sachs comme d’un facteur d’économies potentielles de plusieurs milliards d’euros par ans.

 1.Définition et explication du système

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle. Concrètement, c’est une base de données contenant toutes les transactions effectuées depuis sa création, qui est stockée chez tous les utilisateurs du réseau et totalement sécurisée grâce à un système complexe de cryptage. Pour le mathématicien Jean-Paul Delahaye, il faut s’imaginer « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. » Son fonctionnement détaillé est très bien expliqué dans cette vidéo, pour faire simple, les transactions sont regroupées dans des blocs, qui doivent être validées par des ordinateurs très puissants (les nœuds du réseau) au moyen de techniques très complexes rendant impossible la falsification ou le piratage. Une fois le bloc validé, il est daté et ajouté à d’autres blocs, formant ainsi une chaine de blocs (ou blockchain).

2.Les applications de la blockchain

L’application la plus connue est le bitcoin, cette monnaie numérique dont on entend de plus en plus parler et qui a été critiquée pour son implication dans des transactions illégales. Toutefois, les nombreux avantages de la blockchain, comme son caractère décentralisé, sa sécurité ou encore sa transparence, permettent d’imaginer de nombreuses autres applications qui devraient une nouvelle fois rebattre les cartes de l’économie mondiale.

Trois catégories sont généralement retenues pour classifier les utilisations potentielles de la blockchain, dans des domaines aussi divers que l’assurance, l’immobilier, le vote, la santé :

  • Le transfert d’actif : le bitcoin pour les échanges monétaires donc, mais on peut imaginer aussi des transferts de titres, de votes ou d’obligations
  • Les registres : pour assurer la traçabilité de nombreux produits et titres
  • Les smart contracts : qui exécutent automatiquement les termes d’un contrat dès lors que les conditions sont requises

Enregistrer

Enregistrer

Que pensez vous de cet article ?