J’arrête de procrastiner

Temps et Travail

2/24/2016

11 commentaire(s)

Jean-Hugues Zenoni

Procrastiner, notre tâche préférée ... Avouez-le, vous avez tous un jour ou l’autre remis au lendemain (voire à plus tard) un projet, une tâche administrative, le rangement de votre bureau… Certains excellent dans l’art de la procrastination, encore appelé « retard coupable ». Et si vous arrêtiez de tout remettre au lendemain ?
Pour vous y aider, Diane Ballonad Rolland, coach en « Organisation Personnelle et Gestion du temps », vous a concocté un petit programme dans son livre « J’arrête de procrastiner* ».

Procrastiner : procra quoi ?

Derrière ce mot un peu torturé se cache le fait de toujours remettre à plus tard ce que vous devriez faire maintenant. Procrastiner veut tout simplement dire « repousser », « remettre au lendemain ».
Si l’on en croit différentes études citées dans le livre, 30 % des gens seraient touchés par la procrastination. Si certains vivent plutôt bien le fait de repousser leurs échéances, d’autres, au contraire, culpabilisent. Voilà pourquoi, Diane Ballonad Rolland, propose un programme qui vous permet d’arrêter de procrastiner en 3 semaines. Rien que ça !

Pourquoi procrastine t-on ?

Dans son livre, Diane Ballonad Rolland nous apprend que les causes de la procrastination peuvent être multiples :
- l’ampleur de la tâche nous empêche de nous y mettre
- le projet que l’on a manque de clarté
- le peu d’intérêt que nous portons à ce projet nous empêche de le commencer
- la peur de l’échec peut nous freiner
- le manque de confiance en soi peut aussi nous empêcher de le commencer
- la loi de laborit, encore appelée « la loi du moindre effort » qui a retenu toute notre attention.

« Nous avons tendance à faire en premier ce qui nous plaît, ce qui est facile et à remettre à plus tard ce que nous n’aimons pas ou ce qui est difficile. » Une tendance naturelle fondée sur le comportement animal de l’homme et son instinct de survie (fuir ou combattre) et qui pousse à la procrastination. »
La procrastination serait donc en partie instinctive… Pas évident de lutter contre l’instinct. Pourtant, Diane Ballonad Rolland a plus d’un tour dans son sac pour réussir son pari, et vous faire arrêter la procrastination.
Une astuce pour éviter de procrastiner : la voie du kaizen
Diane Ballonad Rolland vous permet d’analyser votre comportement, de vous remettre en question pour changer votre façon de fonctionner. Elle vous donne aussi ses astuces (visez un peu son carnet d’exercices ici) et l’une d’elles nous a particulièrement interpellés, parce qu’elle est à la fois réalisable, facile à mettre en place, et probante : la voie du kaizen.

Utilisée dans les années 50 par les entreprises japonaises, la voie du kaizen, encore appelée stratégie « des petits pas » est très efficace. Le premier pas est toujours le plus difficile à faire. Dès lors que vous franchissez ce petit pas, tout le reste devient réalisable.
« Adopter la philosophie des petits pas, c’est d’abord accepter de poser un pied devant l’autre. Or, en posant un pied devant l’autre, vous vous inscrivez d’ores et déjà dans la mise en mouvement de votre corps et la mise en action de votre intention. Vous ne vous en rendez pas compte mais en faisant ce premier pas, vous venez de quitter l’inertie qui vous paralysait un instant plus tôt. »
La coach poursuit : « une fois le premier pas agréable franchi, en règle générale, la machine est lancée et ce qui nous apparaissait insurmontable dix minutes plus tôt, et ce parfois depuis des semaines, se révèle finalement « pas si terrible que ça » et même plutôt agréable ! »
Allez, hop, à votre tour de faire ce premier petit pas !

*J’arrête de procrastiner, ed. Eyrolles.

Que pensez vous de cet article ?