'

La longue traîne.

Portage Salarial

6/23/2014

0 commentaire(s)

La longue traine-  Vivons-nous dans une société égalitaire ? Ce serait une société où, suivant La Boétie, « aucune personne ne pourrait détenir du pouvoir sur les autres ».  Nos choix seraient alors la stricte manifestation de notre volonté en toute indépendance de celui des autres. A l’échelle permise par notre société de consommation, la diversité des personnes se refléterait dans la diversité des produits consommés, c'est-à-dire que la probabilité des ventes d’un produit sur un segment donné suivrait une loi de distribution normale (la fameuse courbe de Gauss).

Nous savons depuis longtemps qu’il n’en est rien. C’est même une caractéristique des sociétés humaines que les espérances de ventes dans un segment suivent une loi de distribution en puissance (la fameuse courbe de Pareto : 80% des ventes sont faites par 20% des produits). Nous sommes donc bien loin d’un fonctionnement égalitaire car les produits les mieux vendus accroissent inexorablement leur avance sur les suivants. Cette loi statistique a permis d’expliquer les phénomènes de concentrations industrielles et sert quotidiennement de justificatif aux contrôleurs de gestion « Excelomane » pour sélectionner leurs indicateurs.

Pourquoi en est-il ainsi ? A première vue on peut mettre en avant les couts logistiques, de distribution et les économies d’échelles qui poussent à concentrer les ressources sur les produits les plus vendus au détriment des autres. Il faut approfondir car ce phénomène « inégalitaire » est apparu aussi dans des activités dématérialisées comme la production des blogs. En fait la raison profonde est que nous ne sommes pas égaux car nous nous influençons les uns les autres. Appelons cela « mimétisme » ou « pouvoir de recommandation » peu importe, la moindre tendance sur le marché sera amplifié par ce « feed back positif » aussi surement que des bouchons apparaissent spontanément sur les grands axes dès que la circulation atteint un certain seuil les retours de week end.  L’égalité n’existe pas dans notre société car nous détenons chacun du pouvoir sur les autres.

Puisque nous sommes condamnés à vivre avec la loi de distribution en puissance, essayons d’en exploiter une caractéristique intéressante: la longue traine.  Cette propriété n’a pas échappé aux gourous du web car elle est à la source des principaux business sur internet. Contrairement à la loi normale critiquée pour sa « queue étroite », la loi en puissance présente une longue traine dont les éléments peuvent au total représenter un poids plus important que les 3 ou 4 premiers de la liste. Il n’en faut pas plus pour déclencher une lutte acharnée entre différents acteurs industriels pour installer des péages sur les routes du net et exploiter la longue traîne des PME, TPE et travailleurs indépendants. Rappelons-nous seulement au sein de cette bataille que notre passion pour la liberté n’est bornée que par l’attachement à la communauté à laquelle on appartient. La longue traine signifie aussi qu’un fonctionnement en « plasma collaboratif » devient possible et que cela est un formidable outil d’émancipation pour chacun de nous. En particulier en utilisant le « portage salarial » !

la longue traine

la longue traine

La longue Traine, Benoit Debray - Le Monde Après

Que pensez vous de cet article ?