L'autonomie au travail, une bonne idée ?

Bonheur et Travail

6/21/2016

4 commentaire(s)

Jean-Hugues Zenoni

Offrir de plus en plus de libertés à ses collaborateurs, c’est le pari que fait un nombre croissant d’entreprises. Mais concrètement, que peut vous apporter le fait d’avoir plus de libertés au travail ? Derrière ce qui peut apparaître comme un phénomène de mode, quelles sont les raisons qui expliquent l’engouement des salariés pour une organisation du travail plus indépendante et libérale ? N’y-a-t-il que des avantages, et cette pratique est-elle faite pour tout le monde ?

 

Les avantages d’une organisation du travail plus souple 

  • Une façon d’améliorer votre motivation 

Selon Ryan et Decy (2002), la motivation est facteur du degré d’autonomie : une motivation forte ne peut venir que dans un état d’autonomie, car choisir sa façon de travailler est une manière de développer sa motivation intrinsèque.

Avoir plus de libertés, c’est aussi réduire le poids des contraintes extérieures auxquelles vous n’adhérez pas et qui finissent par vous épuiser !

  • Une façon d’améliorer votre santé et votre bien-être

Une étude menée sur le sujet[1] a montré que les employés bénéficiant de plus de libertés se déclaraient moins stressés et dormaient plus et mieux, notamment car ils pouvaient adapter leurs horaires à leur rythme.

  • Une façon de développer votre créativité

Délaissé de contraintes non-adaptées à votre mode de travail, vous serez plus à même de libérer et donner cours à votre créativité.

  • L’occasion de prendre plus de responsabilités

Avoir plus d’autonomie incite à en profiter ! Plus en confiance et sans barrières rigides pour vous dicter votre conduite, l’autonomie vous poussera à prendre plus de responsabilités.

  • L’assurance d’apprendre en continu

L’autonomie, c’est l’assurance de vous former au quotidien : les nouvelles responsabilités et le fait de devoir se débrouiller seul vous pousseront à apprendre toujours plus et à devenir un meilleur manager.

Par ailleurs, avoir plus d’autonomie dans votre travail vous permettra de choisir d’investir de nouveaux domaines d’actions et de travailler sur de nouvelles tâches.

 

Mais attention, prendre sa liberté au travail comporte aussi quelques risques !

En effet, l’autonomie, c’est avant tout être responsabilisé : si vous êtes aux commandes, vous êtes donc tenu responsable d’organiser votre travail de manière efficace et en lien avec les attentes concernant votre travail.

Face à cela, le risque est double :

  • Le stress

Cette responsabilisation qui vient avec l’autonomie est souvent source de stress. Il est crucial que vous sachiez gérer et canaliser ce dernier (article gérer son stress) pour ne pas qu’il vous handicape et que vous profitiez au mieux de cette liberté.

  • Se surcharger de travail 

Attention, l’absence de règles et de limites par vos supérieurs ou collègues peut créer un flou sur leurs attentes en termes de charge de travail et vous inciter à travailler plus que d’ordinaire !

 

Si obtenir plus d’autonomie au travail est donc une bonne opportunité de vous développer, il vous faut cependant bien réfléchir aux difficultés de cette indépendance et vous interroger : suis-je capable d’assumer cette pression et de gérer mon travail de manière autonome, de remplir mes missions et de ne pas me surcharger ?

La liberté au travail peut prendre des formes multiples : horaires, congés, travail à distance (mettre les liens) etc. A vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux !

 


Source: Study of the Day

Que pensez vous de cet article ?