Logo OpenWork (production deploy – branch:master)

Nos clients témoignent

Excellent

134 avis 4.9 sur 5 basé sur

Le leadership, une qualité essentielle à (re)développer !

8/16/2022

0 commentaire(s)

Sans qu’il ne soit besoin de sortir d’une top-école de management pour le savoir, il ne fait aucun doute pour personne qu’un dirigeant doté de capacités de leadership est un dirigeant que l’on veut suivre. Attention toutefois à ne pas confondre manager et leader. Si le rôle du premier implique en théorie qu’il possède des qualités de leader, une personne dotée de leadership n’est pas toujours, loin s’en faut, manager. En résumé, un leader a des capacités de management, tandis qu’un manager n’a pas nécessairement le charisme d’un leader.

Vous l’aurez compris, le leadership se travaille et est une qualité, quelle que soit son poste ou son type d’emploi (salarié, en freelance ou en portage salarial), même s’il est certain que plus une personne exerce de responsabilités, plus ses capacités de leadership doivent être développées. Ce principe connaît une exception, et pas des moindres, celle de l’actif en portage salarial. Il exerce sa profession en indépendant, sans véritablement de supérieurs hiérarchiques ou de patron, et doit, en conséquence, faire preuve de leadership dans ses rapports avec ses clients s’il veut les faire adhérer à sa vision des choses.

On ne nait pas leader… on le devient !

Si certains sont, depuis tout jeune, des meneurs d’équipes nés, la majeure partie des leaders a appris, consciemment ou non, à développer des qualités de leadership. Et c’est tant mieux ! Développer un effort réflexif sur sa personne, ses qualités, ses défauts n’est jamais une perte de temps.

Pendant nécessaire du leadership, l’assertivité est la qualité première d’un bon leader. Elle lui permet de gérer ses troupes (ou ses clients dans le cadre d’un consultant en portage salarial) avec finesse, empathie, respect et bien d’autres qualificatifs laudatifs. Si vous voulez en apprendre plus sur l’assertivité et ses nombreux bienfaits, c’est ici que ça se passe.

Les différents styles de leadership adaptés au cadre d’un portage salarial.

Parce que mettre des mots sur des phénomènes et des comportements, c’est faire la moitié du travail d’apprentissage de leadership, voici un petit florilège des différents styles.

Des auteurs et auteures (notamment E. Hinse et C. Mathieu dans leur excellent article « Le coaching de gestion et la satisfaction au travail […] » disponible ici) ont mis en évidence plusieurs types de leaderships, répondant à des nécessités différentes.

On peut par exemple citer en premier le leadership de transformation, utile dans les secteurs d’activité où l’innovation et le changement sont prégnants et où le leader a par conséquent un rôle de repère, d’accompagnant dans les transformations.

Une autre forme de direction, plus classique, et certainement moins utile dans les secteurs d’activité tertiaires, est le leadership autoritaire, consistant à imposer ses idées de manière verticale et intangible, sans souffrir de discussion.

Dans le cadre d’un portage salarial, plusieurs types de leadership combinés sont à adopter. Une petite touche de leadership de transformation est indubitablement nécessaire, pour faire adhérer ses clients ou autres aux changements de circonstances qui rendraient l’exécution de la prestation plus difficile. De même, le portage salarial étant par définition un mode d’activité participatif, où le consultant et son client sont amenés à définir ensemble les projets et leur faisabilité, il est indispensable de développer son leadership participatif.

En conclusion, le leadership est une, sinon LA qualité à développer dans un cadre professionnel. Elle est valorisée à sa juste valeur, et permet par conséquent de gravir les échelons professionnels rapidement. En outre, elle donne un sentiment de satisfaction au travail non seulement au leader, mais aussi, selon les chercheuses précitées, aux équipes ou individus avec lesquels vous interagissez.

Que pensez vous de cet article ?