'

Le management agile : lâchez du lest !

Temps et Travail

7/9/2019

0 commentaire(s)

Le management agile : lâchez du lest !

Le management agile est une notion à la mode. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce management de la confiance !

Le management agile : c’est quoi ?

Publié en 2001, le Manifeste Agile proposait un certains nombres de principes que devaient avoir les méthodes de travail pour être qualifiées “d’agiles”. L’objectif de cette agilité est de devenir plus réactif au changement, d’en être acteur et non plus victime. Les principes sont assez simples : travailler dans des temps courts, inclure le consommateur ou l’utilisateur final dans le développement projet, et se concentrer sur “l’humain”.

Le management agile : lâchez du lest !


Très liées au monde des nouvelles technologies, ces méthodes de travail agiles s’appliquent parfaitement à des contextes liés à internet ou aux applications. De par leur forme et leur mode de fonctionnement, les start-ups sont souvent très agiles. Mais il n’y a pas que les start-ups : en effet, de plus en plus d’organisations cherchent à se rendre “agiles” : de l’automobile à la banque. L’agilité permet d’anticiper les changements, et en cas d’imprévu les chocs sont absorbés plus facilement. C’est un enjeu pour la compétivité externe, mais également pour l’attractivité interne !

Puisqu’après les méthodes de travail agile, c’est le management agile qui se développe. Management humain, management horizontale … le management agile repose sur des principes simples qu’il est possible d’appliquer même en dehors des méthodes de travail agiles.

L’agile est au coeur de nombreuses formations proposées pour les grandes entreprises, par exemple par HEC Executive Education.

Les principes du management agile

Comme pour les méthodes de travail, le management agile garde en tête l’utilisateur ou le consommateur final. Pour ça, chaque équipe est invitée à réfléchir à cette démarche client. Chaque collaborateur est responsabilisé, les managers cherchant à laisser plus d’autonomie au sein des équipes. Les enjeux sont plus partagés, et la vision globale est partagée avec tous les salariés, ce qui permet de concrétiser les projets et surtout de favoriser l’engagement de chacun. Pour en savoir plus : https://academy.visiplus.com/blog/strategie-projets-web/methodes-agiles-les-12-principes-du-management-agile-2017-07-13.

Les enjeux

Dans le management agile, le plus gros challenge est souvent la formation des managers, qui ont parfois du mal à perdre leurs réflexes. Il faut à tout prix les accompagner dans ce processus, puisque le management agile va parfois à contre courant de ce que pratiquent habituellement les managers.

La volonté de donner un sens au travail est un enjeu fondamental pour le management agile. Il s’agit de trouver comment motiver les collaborateurs, en les faisant se sentir concernés. Cela nécessite de raisonner sur le long terme, pas seulement sur le court terme. Ce qui peut en effet apparaître sur le moment comme une perte de temps ou de productivité, se relève sur le long terme un vecteur d’engagement de la part des collaborateurs, et donc une source de productivité !

Le management agile n’est pas non plus sans danger. Il est important qu’il soit mis en place de manière homogène au sein des équipes, même si certains ont sans doute plus de facilité que d’autres à abandonner les vieux réflexes. Il faut adapter les formations au maximum, pour se concentrer sur les besoins spécifiques des managers. Cependant, il faut toujours veiller à ce que tous les collaborateurs gardent une définition commune de l’agile - pour que chacun sache exactement ce qu’implique ce nouveau mode de management. Car manager agile ne veut pas dire laisser faire tout et n’importe quoi …

Voir aussi :


 

Que pensez vous de cet article ?