'

Le portage salarial pour Le Monde Après

Portage Salarial

9/15/2020

0 commentaire(s)

Le portage salarial est une forme de travail impliquant une relation tripartite, faisant coexister un travailleur indépendant, un client et une entreprise pratiquant le portage salarial. Le travailleur indépendant signe un contrat avec l'entreprise de portage salarial. Il effectue, dans le cadre de cette entreprise, des missions pour des entreprises clientes. Le portage salarial s'est beaucoup développé ces dernières années : sa croissance est estimée à 10% par an.

Face à l'augmentation récente des entreprises de portage salarial, la loi française a contraint un certain nombre d'exercices : une entreprise de portage salarial est tenue de réaliser des missions de service uniquement, et de n'exercer aucune autre activité que le portage salarial. Nous nous attacherons à voir quelles sont les missions du portage salarial, et quels sont ses avantages.

Missions et organisation du portage salarial

Aujourd'hui, les missions accessibles par le portage salarial sont nombreuses, et recouvrent quasiment toutes les missions traditionnelles d'une entreprise. Une entreprise de portage salarial peut fournir des salariés pour des missions de conseil, pour des missions de finances, mais aussi pour des missions qui ont trait à l'informatique, la stratégie ou encore le marketing.

Le Portage Salarial

Le portage salarial est par ailleurs un outil de choix dans le cadre du management de transition. L'entreprise prélève une commission pour chaque mission réalisée, et assure ainsi sa rémunération. Ce prélèvement garantit au salarié de l'entreprise en portage salarial une protection sociale normale, analogue à celle d'un salarié d'une entreprise classique : assurance chômage, assurance vieillesse ou encore assurance maladie. C'est ainsi que le portage salarial permet de cumuler travail indépendant et protection analogue à celle d'un salarié. Une entreprise de portage salarial est aussi soumise à des obligations : ces obligations sont d'ordre financières et de gestion des salariés. Une entreprise de portage salarial doit justifier d'une garantie financière au moins équivalente à 10% de celle de l'année précédente, et par ailleurs, elle est tenue de proposer des formations à ses salariés : dans la mesure où un consultant pratiquant le portage salarial doit apporter une plue-value par rapport à un consultant classique, l'entreprise a en vue de lui proposer une formation, pour qu'il évolue constamment, afin de le rendre davantage polyvalent et de lui permettre d'accomplir un grand nombre de missions.

Avantages du portage salarial

Si le portage salarial a à ce point le vent en poupe aujourd'hui, c'est parce qu'il possède des avantages indéniables. En effet, il permet de cumuler la liberté et la sécurité. L'augmentation du portage salarial est à mettre en parallèle avec l'augmentation du freelance : le freelance a en effet gagné 126% en dix ans, si l'on en croit une étude publiée en 2016 à ce sujet. Il semble donc que la plupart des freelanceurs le fassent par choix, par volonté de liberté, par lassitude de la contrainte imposée par de nombreuses entreprises. Le portage salarial semble donc cumuler tous les avantages possibles et imaginables : la liberté d'un côté, la sécurité de l'autre. En effet, le salarié perçoit une rémunération mensuelle, ainsi que, du fait du prélèvement d'une partie de son salaire par l'entreprise, une protection sociale, lui assurant les droits au chômage, à la vieillesse et à la maladie. L'autre avantage qui existe dans le portage salarial consiste dans le fait que l'ensemble des tâches administratives est géré par l'entreprise elle-même. Cela résulte donc dans un gain de temps significatif pour le salarié, qui peut consacrer davantage de temps au travail ou au repos. Ainsi, les avantages du portage salarial expliquent en très grande partie sa croissance folle de ces dernières années.

Que pensez vous de cet article ?