Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Les cadres de demain travailleront moins

7/6/2016

0 commentaire(s)

Jean-Hugues Zenoni

Et si vous passiez de la semaine des 5 jours à la semaine des 3 jours dans quelque temps ? Ce rythme de travail serait bien plus bénéfique pour les personnes de plus 40 ans, selon une étude réalisée par des chercheurs australiens et japonais.

 

Des performances cognitives altérée

Travailler permet une stimulation intellectuelle indéniable. Trop travailler peut générer beaucoup de stress et avoir des effets délétères sur la santé. Être en retraite anticipée pourrait conduire à une dépression. Il y a donc un juste milieu à trouver dans tout cela et il semblerait que des chercheurs de l'université de Keio, au Japon, en partenariat avec l’université de Melbourne, aient trouvé la solution. À partir de 40 ans, l’idéal serait de travailler 3 jours par semaine au lieu de 5. C’est la conclusion de l’étude qu’ils ont menée sur 3000 hommes et 3500 femmes en Australie, âgés de plus de 40 ans. Ils leur ont fait passer une série de tests cognitifs : lire des mots à haute voix, réciter des listes de nombres, trouver des correspondances entre des chiffres et des lettres, en un temps donné. Les résultats sont sans appel : les quadragénaires et plus qui travaillent plus de 30 heures par semaine sont moins performants que leurs collègues qui exercent une activité professionnelle à temps partiel.

De plus, les capacités cognitives (mémoire, mouvement, raisonnement…) sont bonnes pour ceux qui travaillent à temps partiel. Elles diminuent en revanche pour les autres.

Conclusion : travailler plus de 25 heures pour les quadragénaires a un impact négatif sur leurs performances cognitives.

 

Un rééquilibrage vie pro vie perso

37% des salariés travaillant plus de 40 heures par semaine estiment qu’il est difficile de concilier vie professionnelle et vie personnelle. Et quand on regarde en détail l’étude réalisée par TNS-Sofres, on s’aperçoit en réalité que plus de la moitié des salariés (51%) rencontrent des difficultés pour passer du temps avec leurs proches ! Pourtant 71% des salariés sont convaincus de la chose suivante : un meilleur équilibre vie pro/ vie perso est profitable pour l’entreprise. Travailler moins ou différemment, avec des horaires plus souples ou en télé-travail sont autant de solutions qui peuvent être amenées pour équilibrer la vie professionnelle et la vie personnelle. Le travail à temps partiel serait peut-être alors la solution pour les cadres de demain. Elle ne parait pas envisageable au début de la carrière mais pourrait bien l’être pour les quadragénaires. A vous la semaine de 3 jours d’ici quelques années ! Vous êtes prêts ?

Que pensez vous de cet article ?