Logo OpenWork
'

Lundi : fini la déprime

Bonheur et Travail

11/12/2020

0 commentaire(s)

Après un week-end de repos, où le travail a souvent été la dernière des préoccupations, le retour au travail le lundi s'accompagne souvent de déprime. Pourtant, il est possible d'éviter ce sentiment de déprime. La déprime du lundi n'est en rien une fatalité, et nous allons prodiguer quelques conseils pour tenter de l'éviter.

Préparer son retour au travail

La déprime du lundi peut être aisément évitée par une bonne préparation pour le retour au travail.

Alors que le week-end est souvent un moment de déconnexion totale d'avec les tâches parfois ennuyeuses et répétitives de son univers professionnel, du fait de sa courte durée, il doit être orienté vers un retour au travail.

👉 C'est la première solution pratique pour éviter la déprime du retour le lundi.

Pour cela, quelques conseils pratiques peuvent être appliqués. Tout d'abord, il s'agit de garder une certaine hygiène de vie, et de bien manger le dimanche, et d'éviter la malbouffe, ou les repas devant la télévision. En effet, selon une étude de Cambridge, une mauvaise alimentation augmente de près de 50% les risques de dépression passagère. Ainsi, le combat contre la déprime commence dès le dimanche, et vise à maintenir une hygiène de vie. Cette hygiène de vie peut aussi être maintenue par la pratique du sport. Ainsi, un footing le dimanche peut être des plus bénéfiques pour éviter la déprime par la suite. Enfin, le pire serait de se lever pressé et énervé. Il est donc recommandé d'avoir une longue nuit de sommeil, et de se lever suffisamment tôt, pour ne pas se presser dans sa route pour le travail.

Garantir un environnement de travail sain et apaisant

Pour éviter la déprime du lundi matin, les problématiques du bien-être au travail n'ont jamais été autant d'actualité.

Le lundi doit être consacré à la remise en route du travail, et on pourra par exemple s'éviter les tâches trop compliquées et trop difficiles. Par ailleurs, il faut savoir gérer les relations avec les collègues pour qu'elles se passent au mieux. Le lundi doit être consacré à la protection de la déprime.

Ainsi, on peut éviter tout ce qui peut bousculer le fragile équilibre du bien-être. A la pause café, ou pour déjeuner, il faut privilégier la personne avec qui on s'entend le mieux. Ou encore, celui qui va faire rigoler. A l'inverse, il faut éviter la personne qui va rappeler toutes les tâches difficiles ou avec qui il est possible de s'énerver.

👉 Dans un autre article, nous avons donné des conseils pour développer son bien-être au travail.

Penser à se détendre

Enfin, pour éviter la déprime, rien de mieux que de penser à se détendre au travail. Il peut être bon de multiplier les pauses, et de s'accorder des moments de détente. Nous conseillons aussi de rentrer chez soi à pieds, si cela est possible. En effet, selon une étude publiée par la revue Proceedings of National Academy of Sciences, marcher 90 minutes par jour, ou 10 000 pas par jour, possède une double vertu : cela permet de se maintenir en bonne santé, et diminue les déprimes passagères.

Même s'il est difficile de marcher 90 minutes après son travail, quelques minutes dans la nature après une dure journée de travail sont toujours bénéfiques. Par ailleurs, il est tout à fait possible de se détendre après sa journée de travail, et penser à une soirée le lundi soir. Penser à la fin de journée est une bonne manière d'éviter la déprime du lundi.

💡 Nous conseillons donc de se préparer quelque chose pour la soirée: un dîner entre amis, une sortie en amoureux ou en famille, un bon film peuvent parfaitement faire l'affaire. L'important est de s'offrir une perspective réjouissante, qui peut permettre d'atténuer la pénibilité au travail.

Que pensez vous de cet article ?