'

Manager de transition : missions et mode d'emploi

Futur et Travail

9/15/2020

0 commentaire(s)

Le manager de transition intervient à un moment charnière pour une entreprise. L'entreprise fait face à une restructuration, une crise, une transformation, un développement de son activité. C'est donc par essence un poste provisoire qu'il occupe. Il est en général très expérimenté, et possède des compétences polyvalentes. Il a pour but de renforcer les équipes qui existent déjà.

Le manager de transition possède des missions variées

L'une des tâches clefs du manager de transition est la conduite de projets. En effet, il doit savoir gérer des projets déjà développés au cours d'un management précédent, et pouvoir les mener à bien. Pour faire cela, il doit veiller sur l'ensemble des activités visant à organiser le bon déroulement d'une stratégie préalablement définie, et il doit aussi viser à en atteindre les objectifs. Cela suppose une très grande flexibilité et une très grande adaptabilité aux projets définis. Le manager de transition doit aussi et souvent gérer des crises, des situations délicates. Il doit mettre en place l'ensemble des modes d'organisation, des techniques et des moyens qui visent à permettre à une entreprise de se relever d'une situation délicate, d'une crise, puis surtout à en tirer les enseignements. Le manager de transition, du fait de sa position intermédiaire, a souvent affaire à des gestions de crise, et doit souvent savoir en apporter les réponses précises, pour sortir une entreprise d'une situation critique. Le manager de transition est enfin très souvent amené à faire des plans de restructuration, des projets pour relancer la croissance d'une entreprise. Cela passe par le diagnostic d'une situation critique auparavant, par l'étude de la concurrence, qui vise à comparer avec les autres entreprises ce qui pourrait être développé comme activité, puis au développement de la croissance externe par plusieurs moyens. Pour développer la croissance externe, il développe certaines activités, cherche à en optimiser les coûts, et développe aussi la structuration des entreprises concernant les employés, les licenciements et les recrutements.

Le management de transition offre plusieurs avantages

La présence d'un manager de transition est fondamentale dans l'urgence. Tout d'abord, il parvient à trouver des solutions à un problème en très peu de temps : ce gain de temps est perceptible du fait que le manager de transition est nécessairement externe à l'entreprise, et que son travail se cumule à celui de l'entreprise. Sa polyvalence en fait aussi un avantage de choix, dans la mesure où il est capable de traiter d'un grand nombre de situations très rapidement. Enfin, il participe au recrutement de son successeur, et de ce fait, assure la continuité de ses tâches.

Devenir manager de transition : comment faire ?

Pour devenir manager de transition, plusieurs conditions doivent être réunies. Il faut tout d'abord avoir un profil de cadre dirigeant indépendant, donc avoir acquis une grande expérience dans différents secteurs d'une entreprise (ressources humaines, communication, stratégie, finance, informatique, etc.) Le manager de transition peut choisir d'exercer en indépendant, et créer une structure. Dans ce cas, il prend des décisions au nom de l'entreprise. Le manager de transition peut, au contraire, décider de travailler en portage salarial, ou dans un cabinet de management de transition. Les missions, dans ce cas, seront variées, et le manager de transition conserve une sécurité dans la possibilité d'avoir des missions régulières.

Que pensez vous de cet article ?