Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

OpenWork conçoit son propre logiciel de fiche de paie. 

12/7/2020

0 commentaire(s)

Jean-Hugues Zenoni

Fiche de paie : OpenWork conçoit son propre logiciel de fiche de paie. 

ℹ️ Petit rappel : une fiche de paie c’est le point de convergence entre une convention collective, des directives européennes, le code du travail français, des organismes collecteurs (urssaf, caisse de retraite, prévoyance, mutuelle, formation,…), des accords d’entreprise, des accords de branches et des accords nationaux interprofessionnels…ouch ! Avec des taux et des effets de seuils qui changent régulièrement. On est d’accord, une fiche de paie c’est une affaire de spécialiste !

D’où la nécessité de choisir un bon prestataire, pour une expérience utilisateur de dingue ! 😊 

La frise chronologique de fiche de paie par OpenWork

🧮 Chez Openwork nous avons vécu plusieurs étapes, de l’âge de pierre jusqu’à LA solution.

  1. Au début, notre partenaire de fiche de paie, recommandé par notre expert-comptable, à taille humaine, spécialisé dans les PME, utilisait le logiciel Excel… Et oui. De la création de la société OpenWork en 2011 jusqu’à début 2013 - et jusqu’à 30 fiches de paie par mois, ça a parfaitement fait le job !
  2. En 2013, le partenaire passe sur un logiciel de fiche de paie du marché bien connu. Nous étions satisfaits sans être totalement comblés. La réactivité souhaitée n’était pas toujours au rendez-vous. Il nous fallait parfois plusieurs jours pour apporter une modification sur un bulletin et nous avions le sentiment d’être traité comme un client standard et non spécifique avec les caractéristiques d’une société de portage où les changements sont fréquents.
  3. En 2016, nous décidons de faire un grand saut et de rechercher un partenaire de taille plus conséquente et qui permettrait d’adapter son outil à nos besoins…

    Nous avons fait le tour des prestataires éligibles.  Notre cahier des charges était très simple :
    - Faire une paye quand bon nous semble, c’est-à-dire chaque jour du mois,
    - Permettre au porté de prévisualiser son bulletin avant de l’accepter,
    - Automatiser le process à 95%,
    Nous avons reçu comme réponse des bouches bées qui nous disaient "on n’a jamais eu ce type de demande" et "çà sert à quoi ?" !

    En effet, tous les logiciels sont prévus pour automatiser par lot.
     
  4. Courant 2016 toujours, le cahier des charges est fin prêt. La paye doit totalement s’interfacer avec notre ERP, Dynamic Navision de Microsoft, et être lancée d’un simple clic depuis son smartphone. La solution doit pouvoir supporter plusieurs milliers de consultants en portage salarial.

⛰ C’est donc Europe Tech Groupe, notre prestataire IT, avec lequel nous avons co développé notre ERP qui est choisi. Une confiance réciproque s’est tissée depuis plusieurs années et nous nous sentons prêt à gravir ensemble cet Himalaya ! 

A ‘long story short'

📙  Après deux ans de travail intensif, OpenWork et Europe Tech remportent leur défi et depuis début 2018, le logiciel de paye interne est opérationnel !

Il nous permet :

  • D’éditer des fiches de paye proforma à l’attention des consultants entrants dans l’écosystème. Cela sera le reflet exact de leur véritable fiche de paie .
  • D’éditer 80% de nos fiches de paie automatiquement. 
  • De reporter à l’administration l’ensemble de ses requêtes.

Aujourd’hui, nous sommes toujours accompagnés par un partenaire qui audite régulièrement la conformité réglementaire de nos bulletins.

La fiche de paie n’est plus un goulot d’étranglement, la communauté OpenWork croit et embellit grâce à une chaine de production maîtrisée.

 

Que pensez vous de cet article ?