Logo OpenWork
'

Organiser sa vie quotidienne en fonction de son revenu

Bonheur et Travail

2/22/2021

0 commentaire(s)

Le revenu médian des Français en 2016 était de 1789€ nets mensuels. Si ce salaire peut paraître faible au vu des sommes, parfois astronomiques, remportées par les employés occupants les plus hauts postes ou les directeurs, il signifie pourtant une chose : la moitié des Français vivent avec un revenu inférieur à cette somme.

Face à un coût de la vie en constante augmentation, et face à une baisse du pouvoir d'achat régulière depuis les années 1970, la question de savoir comment faire pour optimiser sa vie en fonction de son revenu se pose nécessairement.

Appliquer la règle d'or dans la sphère privée

La règle d'or est la suivante : il ne faut jamais dépenser un centime de plus que ce qu'on est en mesure de dépenser. En cas de faible revenu, cela possède une implication : la nécessité de créer des budgets, pour être sûr de ne jamais dépasser le revenu disponible. Il s'agit avant tout de déduire du revenu les charges et les loyers imputables chaque mois. Par la suite, il s'agit de créer des budgets. Nous pouvons déconseiller les restaurants, qui sont de vraies machines à cash, et recommander de cuisiner le plus possible.

ℹ️ Nous pouvons déconseiller aussi les achats inutiles : il s'agit de se limiter uniquement à ce qui est indispensable, sinon le revenu peut être amené à passer intégralement dans des frivolités. De même, le gaspillage doit être absolument évité : chaque achat doit être optimisé au maximum.

Pour ne pas dépenser davantage que le revenu perçu, il est indispensable de contrôler son argent : pour cela, le mieux est de se faire des listes ou des enveloppes. Cela permet de connaître réellement la somme dépensée, et d'éviter les mauvaises surprises.

Proscrire les dettes

"Qui paye ses dettes s'enrichit", nous dit l'adage. Etre encore plus riche, cela pourrait alors consister à tout simplement ne pas en avoir. Ainsi, nous conseillons d'éviter tous les crédits inutiles. Il peut sembler facile, lorsque son revenu ne permet pas de couvrir toutes les dépenses mensuelles, d'avoir recours à des emprunts : emprunts à la consommation, emprunts pour payer son loyer, et même parfois emprunts parce qu'on manque d'argent. En réalité, ces emprunts ne sont que des bombes à retardement.

À supposer que son revenu n'augmente pas, il sera ensuite très difficile de rembourser ces emprunts, puisqu'on n'aura pas l'argent. Ainsi, nous conseillons de se limiter exclusivement à son revenu, et de ne pas chercher à emprunter là où cela peut être délétère par la suite.

Tenter d'en savoir davantage sur le montant réel de son revenu

Avoir un faible revenu est-il une fatalité ? N'est-ce pas parfois injustifié ? La question du revenu détermine souvent une part de la productivité et du bien-être au travail. Du fait d'un revenu élevé, nous sommes davantage productifs, nous allons plus vite, nous sommes mieux, et nous sommes plus appréciés par notre équipe. Ainsi, en cas de revenu faible, il convient de s'interroger sur sa justification. Pour connaître la justification du revenu obtenu, il est possible d'utiliser un outil : payscale. Sur la base d'un cursus et d'une expérience, et en fonction des responsabilités d'un métier, cet outil permet d'évaluer son revenu. Ainsi, pour éviter de subir un revenu bas injustement, il est possible aussi de changer de travail, ou de négocier une augmentation de salaire, fondée sur une analyse logique de sa position dans une entreprise, et de ce qu'on est en droit d'exiger.

Que pensez vous de cet article ?