Logo OpenWork (production deploy – branch:master)

Nos clients témoignent

Excellent

Trustpilot Stars134 avis 4.9 sur 5 basé surTrustpilot Logo

Le Blog

Tous les articles

Nos Derniers Articles

Portage salarial et retraite : la réforme pour les consultants

Portage salarial et retraite : la réforme pour les consultants

Décryptage. La Réforme des retraites présentée en détail par le gouvernement le 10 janvier 2023 secoue le monde économique et social. Qu’en est-il pour les consultants en matière de portage salarial et retraite ? Pour comprendre le sujet "Portage salarial et retraite", il est indispensable de réviser les bases sur le système en place. 1 - Portage salarial et retraite : mêmes cotisations que les salariés Rappelons l’organisation du système de retraite pour les différents statuts de consultants indépendants : salarié porté, assimilé salarié et travailleur non salarié (TNS). À rappeler en premier lieu : la retraite en portage salarial est la même pour les salariés portés et les salariés dans un cadre classique. Le niveau de cotisations et de prestations des deux statuts (salarié et travailleur non salarié) n'est pas équivalent. Plus les cotisations sont importantes, plus le niveau de prestations l'est aussi. Avec le statut de salarié en portage salarial Portage salarial et cotisations retraite : sécurité sociale des salariés Les consultants en portage salarial sont rattachés aux mêmes caisses de retraite que tous les salariés. La retraite de la sécurité sociale des salariés pour la retraite de base (géré par L'Assurance Retraite). L'Agirc-Arrco pour la retraite complémentaire (salariés cadres et non-cadres). Pourquoi les consultants indépendants en portage salarial sont-ils du statut de salarié ? Ils signent un contrat de travail (CDD ou CDI) avec la société de portage salarial. À savoir : les consultants indépendants avec un statut d'assimilé salarié bénéficient des mêmes dispositions pour la retraite que les salariés. Quels consultants indépendants bénéficient du statut d'assimilé salarié ? Président de SASU, gérant minoritaire ou égalitaire d’une EURL/SARL. Important : la validation des trimestres et la prise en compte de la rémunération pour le calcul des prestations n'ont lieu que lorsque le consultant assimilé salarié se verse un salaire. Avec le statut de travailleur non salarié (TNS) Sécurité sociale des indépendants Le régime de retraite des travailleurs non salariés est différent de celui de salariés, même s'il est aujourd'hui géré par les services de l'Assurance Retraite depuis la disparition du RSI (Régime social des indépendants). La retraite des TNS est organisée ainsi : La retraite de base de la sécurité sociale des indépendants (SSI). La retraite complémentaire des indépendants (RCI) Quels consultants indépendants bénéficient du statut de travailleur non salarié ? Dirigeant d’une entreprise individuelle (y compris d'une micro-entreprise), associé gérant d’EURL, gérant majoritaire de SARL. Important : la validation des trimestres et la prise en compte de la rémunération pour le calcul des prestations n'ont lieu que lorsque le consultant travailleur non salarié se verse une rémunération. 2 - Impact de la réforme sur la validation des trimestres Le nombre de trimestres validés impacte la date d'accès à une retraite à taux plein. Il ne définit pas l'âge de départ en retraite. Le nombre de trimestres exigés pour partir en retraite ne correspond pas à un décompte mois par mois sur une année. Il s'agit d'un calcul annuel. La validation des trimestres La validation des trimestres de retraite se calcule en fonction de la rémunération annuelle et non sur quatre périodes de 3 mois. Pour valider un trimestre, il est nécessaire d’avoir perçu un revenu au moins égal à 150 heures du SMIC horaire, soit 1690,50 euros (pour 2023). Pour valider 4 trimestres, le seuil minimal de revenu annuel brut est fixé à 6 762 euros (pour 2023). Si votre revenu dépasse ce montant, vous ne validez que 4 trimestres pour autant. Au 1 er janvier 2023 La retraite à taux plein nécessite un nombre minimum de trimestres calculés en fonction de votre année de naissance : 1961 à 1963 : 168 trimestres (42 ans) 1964 à 1966 : 169 trimestres (42 ans et 3 mois) 1967 à 1969 : 170 trimestres (42 ans et 6 mois) 1970 à 1972 : 171 trimestres (42 ans et 9 mois) 1973 et après : 172 trimestres (43 ans) Que changerait la réforme ? L’augmentation progressive ci-dessus du nombre de trimestres nécessaires à la retraite à taux plein a été mise en place par la Réforme dite « Touraine » adoptée en 2014 et entrée en vigueur en 2020. Le texte de la Réforme présentée le 10 janvier 2023 ne prévoit pas d’augmenter le nombre de trimestres au-delà de 43 ans. Cependant, la question des personnes concernées par l’augmentation du nombre de trimestres nécessaires (en fonction de l’année de naissance) n’est pas encore statué. Portage salarial et retraite : trimestres validés en cas de chômage indemnisé Comme tous les salariés, les consultants en portage salarial valident des trimestres pour les périodes de chômage indemnisées par Pôle Emploi. Les allocations chômage perçues ne sont pas prises en compte pour le calcul de la moyenne de vos revenus correspondant à vos 25 meilleures années des revenus d'activité annuels. 3 - Impact de la réforme sur l’âge minimal de départ Lorsque l’on parle d’âge minimal de départ en retraite, il s’agit de l’âge à partir duquel il est possible de prendre sa retraite. Elle sera à taux plein si le nombre de trimestres requis est atteint ou avec un taux de minoration sinon. C'est à dire une décote. Au 1er janvier 2023 : Départ en retraite à 62 ans Si vous êtes né après 1955, il faut aujourd’hui atteindre l’âge de 62 ans pour pouvoir partir à la retraite. L’âge auquel vous bénéficiez d’un taux plein dépend cependant du nombre de trimestres cotisés. Pour bien comprendre : pour partir en retraite à taux plein à l’âge de 62 ans, avec 43 annuités validées, il faut avoir commencé à travailler à 19 ans. Départ en retraite entre 62 ans et 67 ans Si à 62 ans, vous n'avez pas le nombre de trimestres requis, vous pouvez poursuivre votre activité professionnelle vous valider de nouveaux trimestres. Dès que vous avez atteint le nombre de trimestres requis, vous pouvez partir en retraite à taux plein. Si vous soldez votre retraite avant l’âge de 67 ans avec un nombre de trimestres non atteint, un taux de minoration est appliqué au montant de la retraite à taux plein. On parle de décote. Si vous continuez à travailler en ayant déjà validé vos trimestres de retraite, un taux de majoration s’appliquera au montant de votre retraite à taux plein. On parle de surcote. Départ en retraite à 67 ans Si vous n’avez pas le nombre de trimestres validés à 67 ans, vous pouvez malgré tout percevoir une retraite à taux plein. Que changerait la réforme ? Le texte présenté le 10 janvier 2023 prévoit que l'âge légal de départ à la retraite augmenterait progressivement pour atteindre 64 ans en 2030. 4 - Impact de la réforme sur le montant de la retraite Pour les salariés, le montant de la retraite correspond à l’addition de la retraite de base versée par l’Assurance Retraite (régime de sécurité sociale des salariés) et de la retraite complémentaire versée par l’Agirc-Arrco. Les modes de calcul de la pension retraite de ces deux régimes divergent. Calcul de la retraite de base Le montant de la retraite de base à taux plein est calculé sur la moyenne des 25 meilleures années de revenus d'activités, dans la limite du plafond de la sécurité sociale annuel (soit 43 992 euros de revenu brut annuel en 2023). La retraite de base à taux plein correspond à une pension équivalente à 50 % de la moyenne calculée sur vos 25 meilleures années. Le montant de la retraite complémentaire s'additionne à celui de la retraite de base. Retraite complémentaire Agirc-Arrco Le mode de calcul de la retraite complémentaire est basé sur un système de points. Vous accumulez des points en fonction des cotisations versées tout au long de votre parcours professionnel. Le montant de la retraite complémentaire = le nombre de points X la valeur du point à la date de votre départ en retraite. Les points acquis pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco sont calculés sur l'ensemble des années travaillées, et pas seulement les 25 meilleures. Le montant de la retraite n'est ni en Brut ni en Net Le montant de la pension de retraite ne se calcule ni en Net ni en Brut. Pourquoi ce n'est pas « en Net » ? La CSG-CRDS est retirée du montant de la retraite, comme de tout revenu (salaires, indemnités journalières, allocations chômage, pensions…). Le taux normal de la CSG est fixé à 8,3% en 2023 et 0,5% pour la CRDS. Les taux de CSG-CRDS appliqués aux pensions retraite (retraite de base et retraite complémentaire) sont réduits en fonction de son revenu fiscal. Pourquoi il est trompeur de parler de « Brut »  ? Le montant annoncé n’est cependant pas un montant Brut au sens généralement attribué au termes « salaire Brut » et « salaire Net ». Entre le montant Brut et le montant Net d'un salaire, la différence est constituée des cotisations salariales qui représentent environ 20% du salaire Brut. Pour le montant de la retraite, le taux maximum de CSG-CRDS déduit du montant initial est équivalent à 8,8% ou moins pour les faibles revenus. Que changerait la réforme ? C’est le sujet le plus complexe à anticiper. Si l’âge de départ en retraite augmente, c’est l’ensemble du système de décote et surcote qui sera transformé. Les transformations du calcul de retraite de base auraient également des conséquences sur le montant de la retraite complémentaire. Les prévisions de l'impact de la retraite sur le montant final de la retraite sont encore incertaines. Pour conclure sur le sujet « Portage salarial et retraite» le sort des consultants indépendants qui ont choisi le statut de salariés portés est lié à celui de tous les autres salariés. Nous publierons un article pour faire le point lorsque les décisions seront actées. Vous êtes consultant indépendant et vous voulez en savoir plus sur le portage salarial chez OpenWork et ses avantages en termes de retraite, contactez-nous. À consulter également : La mutuelle et la prévoyance pour les consultant.es en portage salarial
Quelle est la différence entre le portage salarial et l’intérim ?

Quelle est la différence entre le portage salarial et l’intérim ?

L'essentiel en 5 points. Lorsqu'une entreprise a besoin de renforcer ses équipes, elle a la possibilité de recourir à l'intérim ou de faire appel à un consultant en portage salarial. La différence Portage salarial et Intérim est essentielle à comprendre pour éclairer votre choix entre l'un ou l'autre. 1 - Les missions confiées Le portage salarial permet de faire appel à des professionnels spécialisés dans les métiers du conseil alors que l'intérim peut être mis en place pour la quasi totalité des métiers. 2 - Les conditions de mise en oeuvre L'intérim intervient dans le cadre d'un remplacement ou d'un accroissement temporaire d'activité. Le portage est possible dès lors que l'entreprise a besoin d'une expertise dont elle ne dispose pas en interne. 3 - La rémunération Un salarié intérimaire ne peut pas être rémunéré davantage qu'un salarié de l'entreprise à poste équivalent. En portage, du fait que la ressource n'est pas présente en interne, l'entreprise négocie librement le tarif de la mission avec le consultant. Une rémunération minimale est prévue par la loi. 4 - Fixation du TJM Le consultant porté et l'entreprise cliente fixe en direct le TJM pour la mission. Il n'y a pas d'intermédiaire pour la phase de négociation. Le coût du portage salarial est compris dans le TJM annoncé par le consultant. Cette différence "portage salarial et intérim", est essentielle. 5 - La durée Un contrat d'intérim ne peut pas dépasser 18 mois. En portage salarial, la durée maximale est de 36 mois. Pour une mission liée à un projet sur le long terme, cette différence portage salarial et intérim est clé. A retenir sur la différence entre Intérim et Portage salarial Voici les points essentiels de différence portage salarial et intérim : Les missions confiées en portage salarial correspondent à des activités de conseil. Les cas de recours en intérim sont plus encadrés. La rémunération en intérim respecte le cadre de rémunération des salariés de l'entreprise. La durée est plus courte en intérim. Nous avons rédigé un Guide complet qui présente le fonctionnement du portage salarial aux entreprises qui font appel à des consultants indépendants. Vous trouverez à l'intérieur deux pages complètes sur la différence Portage salarial et Intérim. Ainsi que que 20 fiches pratiques sur le profil des consultants portés, le TJM et la rémunération minimale ou encore la fin de mission. Pour télécharge le guide, c'est ici : Rémunérer un consultant indépendant : les avantages du portage salarial Pour aller plus loin : Vous êtes une entreprise et voulez en savoir plus sur le portage salarial chez OpenWork, contactez-nous. Consultez également notre article: Le portage salarial dans le code du travail : les articles à lire
Quand une entreprise peut-elle recourir au portage salarial ?

Quand une entreprise peut-elle recourir au portage salarial ?

Le portage salarial permet à une entreprise de faire appel à des consultants pour bénéficier d'expertises externes. Les particularités ? Le consultant dispose d'un statut de salarié grâce à la société de portage salarial. Il n'a pas besoin de bénéficier de son propre numéro de SIRET. L'entreprise peut choisir directement le consultant et négocier le tarif en direct sans passer par un intermédiaire. Le Code du Travail pose des conditions pour la mise en place d'une collaboration en portage salarial. Voici les points clés à retenir. Les missions qui peuvent être confiées en portage salarial Le recours au portage salarial est possible lorsque l'entreprise cherche à confier une mission à un intervenant externe. La mission confiée doit être différente de l’activité habituelle de l’entreprise et/ou elle mobilise des expertises qui ne sont pas présentes dans l'entreprise. Le contenu du contrat pour faire appel au portage salarial L'entreprise cliente signe un contrat commercial avec la société de portage salarial et le consultant signe un contrat de travail avec cette dernière. Le contrat commercial doit avoir comme clauses obligatoires : Le descriptif des compétences, des qualifications et des domaines d’expertise du salarié porté. Le descriptif de la prestation et ses conditions d’exécution par le salarié porté. La date du terme de la prestation et, le cas échéant, la durée minimale de la prestation. Le prix de la prestation convenu entre le salarié porté et l’entreprise cliente. S’il y a lieu, la nature des équipements de protection individuelle qui sont mis à disposition par l’entreprise cliente. A savoir : la durée globale de la mission en entreprise ne peut pas dépasser 36 mois. Des profils de consultants qualifiés et expérimentés Un consultant peut exercer en portage salarial dès lors qu’il : Justifie d’une expertise, d’une qualification et d’une autonomie. Recherche lui-même ses clients. Fixe les modalités et le tarif de ses prestations. Un consultant en portage salarial doit disposer d’un niveau de qualification de niveau bac + 2 minimum ou de trois années d’expérience professionnelle dans un domaine d’expertise. Une rémunération minimale pour utiliser le portage salarial Recourir au portage salarial implique de respecter un niveau de rémunération minimum. Le salaire brut mensuel d’un consultant (versé par la société de portage salarial) ne peut pas être inférieur à 75% du plafond de la sécurité sociale. En 2023 le TJM (taux journalier moyen) ne peut être inférieur à 280€ HT. Situations incompatibles avec le portage salarial Le portage salarial ne peut pas être mis en place pour les situations suivantes : Le remplacement d’un salarié dont le contrat de travail est suspendu à la suite d’un conflit collectif de travail. Les travaux dangereux. Les services à la personne. L'exercice d'une activité réglementée L'encadrement juridique du portage salarial assure aux entreprises clientes le respect des règles en matière de sous-traitance à des prestataires externes. Pour aller plus loin : Téléchargez notre guide Rémunérer un consultant indépendant : les avantages du portage salarial Consultez également notre article Portage salarial : quels sont les avantages pour les entreprises ? Vous voulez en savoir plus sur le portage salarial, contactez-nous sur la page dédiée OpenWork. Sources : Article L. 1254-2 et Article L. 1254-4 du Code du Travail Convention collective de branche des salariés en portage salarial (IDCC 3219)
Portage salarial : quels sont les avantages pour les entreprises ?

Portage salarial : quels sont les avantages pour les entreprises ?

Le portage salarial pour les entreprises est une solution hybride pour faire appel à des consultantes ou consultants indépendants grâce à un statut sécurisé pour les deux parties. La fluidité de la relation consultant / entreprise est rendue possible grâce à au rôle joué par la société de portage salarial. ⚙️ Comment fonctionne le portage salarial ? Le portage salarial pour les entreprise s est une relation tripartite entre l’entreprise cliente, une société de portage et un consultant indépendant. Le consultant indépendant et l'entreprise se mettent d'accord sur la mission. L'entreprise signe un contrat commercial avec la société de portage salarial. Le consultant indépendant signe un contrat de travail avec la société de portage. 🧲 Pourquoi faire appel au portage salarial pour une entreprise? Il y a plusieurs raisons qui peuvent pousser les entreprises à solliciter les services d’un consultant externe avec un statut de salarié porté. ✅ Bénéficier d'une expertise externe Les entreprises ont recours au portage salarial notamment pour des projets complexes ou avec des caractéristiques très spécifiques nécessitant une expertise pointue ou rare. ✅ Pour une mission spécialisée Il doit d'agir d'une mission occasionnelle qui ne relève pas de son activité habituelle ou d'une expertise qu’elle ne possède pas en interne. Portage salarial : des avantages pour l'entreprise et le consultant 💡 Un statut de salarié pour le consultant Le salarié porté bénéficie du statut de salarié et de la protection associée : sécurité sociale des salariés, retraite Agirc-Arrco et Assurance chômage. Il est également couvert par les assurances professionnelles de la société de portage salarial qui est son employeur. Le statut de salarié, garanti par la signature d'un contrat de travail, n'enlève en rien l'autonomie et la souplesse du travail en free-lance. 🎯 Un mode de gestion sécurisé des prestataires pour l'entreprise Cette modalité d'exercice permet aux entreprises d'avoir recours à des experts internes en toute sécurité. Le salarié porté négocie directement son tarif avec l'entreprise cliente en étant salarié de l'entreprise de portage salarial. Il n'y a aucun risque de requalification en contrat de travail, de prêt de main-d'oeuvre illégal, d'abus de dépendance économique ou encore délit de marchandage. Les entreprises de portage salarial sont spécialisées dans l'activité de portage salarial. Elles n'ont pas d'autres activités. Téléchargez notre guide Rémunérer un consultant indépendant : les avantages du portage salarial Consultez également notre article B2B : quels sont les risques liés à une société de portage salarial ? Vous voulez en savoir plus sur le portage salarial, contactez-nous sur la page dédiée OpenWork
Indépendant et en CDI portage salarial : c'est possible !

Indépendant et en CDI portage salarial : c'est possible !

🔸 Créer son activité d'indépendant ou d'indépendante pour mener sa propre barque professionnelle, c'est une aventure à vivre, au moins une fois dans sa vie. Mais choisir l'indépendance ne veut pas dire quitter le statut de salarié. Avec le portage salarial, vous êtes libre de choisir vos clients tout en bénéficiant d'un CDI de portage salarial. On vous explique. 👇 💡 Comment fonctionne un CDI de portage salarial ? En tant que consultant indépendant, vous développez votre activité que vous soyez manager de projet, graphiste ou encore développeur. La première étape est souvent de trouver la façon de facturer vos missions. C'est là qu'intervient la société de portage salarial. Vous n'avez pas besoin de créer votre entreprise avec un numéro de SIRET pour facturer. C'est la société de portage salarial qui le fait pour vous. Elle signe un contrat commercial avec votre client, ce qui lui permet de réceptionner le règlement des factures. Et de l'autre côté, vous signez un contrat de travail, un CDI de portage salarial, avec OpenWork. Avec ce CDI de portage salarial, vous choisissez vous-même vos clients et vos missions. Lorsque votre client est facturé pour votre prestation, votre compte d'activité est crédité de ce chiffre d'affaires. Vous êtes rémunéré en bulletin de salaire par la société de portage salarial lorsque dès lors que votre compte d'activité est alimenté. 🤔 Contrat de travail en portage : en CDD ou en CDI ? Vous avez deux options pour le contrat de travail signé avec la société de portage salarial. Le choix dépend essentiellement de votre situation professionnelle et personnelle. Dans les deux cas, vous pouvez avoir plusieurs clients en parallèle. L'ensemble des prestations facturées s'additionnent sur votre compte d'activité et vous permet de vous verser un salaire en fin de mois. 🔸 Le CDD de portage salarial Il est généralement mis en place pour une première mission avec une durée connue à l'avance de quelques mois. Vous pouvez cependant tout à fait exercer une mission longue en signant un contrat à durée déterminée. Le CDD peut être renouvelé si la mission se prolonge ou si vous enchaînez avec une mission pour un autre client. 🔸 Le CDI de portage salarial Il est généralement mis en place pour des missions supérieures à 6 mois. C'est cependant flexible en fonction de votre situation personnelle. Un CDI de portage salarial, comme un CDD, vous permet d'enchaîner plusieurs missions chez le même client ou pour des clients différents. CDI ou CDD : un choix professionnel et personnel On peut le regretter, mais cela reste une réalité, pour mener un projet immobilier d'achat ou de location, le CDI reste un sésame. Une agence immobilière, une banque ou un propriétaire en direct sont sensibles à ce point. Que ce soit avec un CDD ou un CDI, vous avez intérêt à lisser votre rémunération pour vous verser un salaire régulier chaque mois. C'est également un critère de crédibilité lors de la constitution de votre dossier. Ajoutons une fonctionnalité pratique proposée par OpenWork. Que ce soit pour la signature du contrat commercial avec un client ou la signature du contrat de travail entre vous et votre client, tout se passe par signature électronique. ✅ Un salarié porté est indépendant et protégé 🎯 L'autonomie de l'indépendant En portage salarial, vous n'avez de comptes à rendre à personne pour développer votre activité d'indépendant. Il n'y a pas de différence avec un indépendant qui aurait créé une structure de type micro-entreprise, SASU ou EURL. C'est vous qui fixez vos tarifs avec votre client, tout comme les modalités de l'intervention. L'organisation de la mission est précisée à la fois dans le contrat commercial et le contrat de travail. Le premier est signé entre le client et OpenWork. Le second entre vous et OpenWork. Un autre point souvent méconnu est à souligner. Vous pouvez déduire les frais professionnels engagés pour votre activité professionnelle, de votre chiffre d'affaires, comme par exemple vos frais de téléphonie ou d'achats de matériel. Cela vous permet d'avoir une rémunération nette plus élevée. 🎯 La protection du salarié Avec un contrat de travail, CDD ou CDI de portage salarial, vous bénéficiez pleinement de la protection sociale du salarié : La sécurité sociale des salariés : maladie, accident du travail, maternité/paternité/accueil de l'enfant, invalidité-décès... Vous percevez les indemnités journalières au même niveau que tous les salariés. La retraite Agirc-Arrco : en plus du régime de retraite de base, vous relevez de la caisse de retraite complémentaire des salariés. L'Assurance-chômage : si vous rencontrez une période d'inactivité, vous pouvez percevoir les allocations chômage de Pôle Emploi si vous répondez aux critères fixés. Il n'y a pas de différence entre vos droits en tant que salarié porté et ceux des salariés dans un cadre classique. Vous cotisez à la même hauteur que tous les salariés en termes de cotisations sociales. Les cotisations patronales et les cotisations salariales sont versées par OpenWork à l'Urssaf. 🛡 Une protection juridique et une protection commerciale La protection dont bénéficie un consultant porté ne se limite pas à la protection sociale. La société de portage salarial vous assure également une protection juridique et une protection commerciale. 🎯 Protection juridique à tous les étages La protection juridique assurée par le portage salarial est matérialisée par plusieurs dispositifs d'assurance. Vous bénéficiez d'un contrat de prévoyance pour une couverture renforcée en cas d'accident de la vie. Vous êtes couvert par le contrat d'assurance Responsabilité civile professionnelle (RC Pro) de votre société de portage. Elle est activée en cas d'aléas chez votre client, dont la responsabilité vous incomberait. Si vous réalisez des déplacements professionnels à l'étranger, ponctuels ou réguliers, vous êtes également couverts pour les risques spécifiques qui pourraient advenir. Chez OpenWork, ces trois niveaux de protection juridique sont mis en place systématiquement sans coût supplémentaire. Le bénéfice des contrats d'assurance est le même que vous soyez en CDD ou en CDI de portage salarial. 🎯 Protection commerciale dans les interactions avec votre client La vie d'indépendant n'est pas un long fleuve tranquille. Il arrive qu'un client traîne les pieds pour régler une facture. En portage salarial, vous n'êtes pas seul. Le contrat commercial a été signé entre votre client et la société de portage salarial. À ce titre, la société de portage salarial va tout mettre en oeuvre, en lien direct avec vous, pour relancer un client. La protection commerciale est également effective en amont de la prestation. Pour la signature du contrat commercial entre votre client et OpenWork, deux situations sont possibles. Soit le contrat commercial d'OpenWork est utilisé. Soit le client propose de signer son propre contrat commercial. Dans les deux cas, OpenWork s'assure que les termes du contrat, notamment la rémunération et les modalités de travail, respectent le cadre réglementaire du portage salarial. Être conseillé sur des contrats complexes permet d'engager ensuite la collaboration en toute sérénité. En conclusion, le portage salarial est trop peu connu des professionnels attirés par l'indépendance sans pour autant avoir la fibre de la gestion comptable et administrative. Cette solution clé en main vous allège d'une charge mentale majeure et vous permet de vous concentrer sur ce que vous savez le mieux faire : votre expertise. Pour être certain que votre activité est compatible avec le portage salarial, consultez la rubrique Les métiers en portage salarial sur notre site. Pour toute question sur votre situation personnelle, contactez-nous en direct : +33 983 536 628. Et consulter notre rubrique dédiée pour comprendre le portage salarial avec OpenWork.
Portage salarial graphiste : la formule gagnante ?

Portage salarial graphiste : la formule gagnante ?

Portage salarial graphiste : la formule gagnante ? 🎂 Le 30 avril 2022, OpenWork célèbre ses 11 ans ! 11 ans à œuvrer à créer un écosystème dédié au portage salarial ! → L’année dernière, nous avions réalisé cette vidéo pour marquer le coup ! 🎥 Découvrez toute notre équipe sur YouTube. 👉 En quête de nouvelles opportunités professionnelles ? Vous êtes graphiste et vous souhaitez vous renseigner sur le portage salarial graphiste? Cet article est fait pour vous ! 👇 En quoi consiste le métier de p ortage salarial graphiste? 🧐 Quel est le travail d’un graphiste ? 🔸 Le graphiste a pour fonction de concevoir et de réaliser différents éléments visuels, images, logos, chartes graphiques etc. dans le cadre d’une campagne de communication. 🎯 Au cours de son parcours professionnel, le portage salarial graphiste peut se spécialiser : Le graphiste off-line, parfois appelés infographistes, travaillent sur la déclinaison d’une charte graphique sur supports papier (annonces presse, packaging, leaflet, affiches, brochures, catalogues…) Le graphiste on-line, aussi nommé webdesigner, ces professionnels travaillent sur des supports numériques et interactifs. Le graphiste 360° a quant à lui un profil polyvalent et est généraliste. Il est aussi à l’aise sur le off-line et le on-line → Le 20 novembre 2020, Jean-Hugues Zenoni, Co fondateur & président OpenWork —Le Monde Après était l’invité de Victoire Sikora sur le plateau de Le Figaro. Devenir portage salarial graphiste avec OpenWork 👋 Le portage salarial graphiste ça vous tente ? ✅ Sachez que c’est possible et que cela représente une véritable opportunité ! Tout d’abord, il convient d’avoir à l’esprit que le portage salarial graphiste est possible, car le portage salarial est ouvert aux prestations de services comme les prestations d’un graphiste. 🚀 Les avantages du portage salarial graphiste : Un gain de temps considérable, toute la partie administrative est assurée par votre entreprise de portage salarial telle qu ’OpenWork. le graphiste portage salarial bénéficie d’autonomie dans la réalisation de ses prestations Le portage salarial graphiste vous permet de garder une certaine sécurité. En effet, à la manière d’un salarié « traditionnel » en entreprise, le portage salarial graphiste vous octroie une protection sociale. Votre entreprise de portage salarial est un vrai accompagnement RH pour votre carrière de portage salarial graphiste Le portage salarial graphiste c’est légal ! 😍 → D’autres métiers que le portage salarial graphiste vous intéressent ? Découvrez le portage salarial pour les journalistes. 🧡
Comment créer une entreprise de portage salarial ?

Comment créer une entreprise de portage salarial ?

Comment créer une entreprise de portage salarial ? 👋 Entrepreneur, vous souhaitez vous lancer et créer une entreprise de portage salarial ? ✅ Populaire auprès des indépendants et pertinent face aux nouvelles vocations qui ont émergé suite à la pandémie et ses confinements successifs, le portage salarial est un secteur en plein essor. 👉 Depuis 2017, le portage salarial est reconnu comme une branche professionnelle. Mais comment fonctionne le portage salarial et comment créer une entreprise de portage salarial? 🤔 🔸 Selon le Code du travail français, le portage salarial est « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage. Il garantit les droits de la personne portée sur son apport de clientèle. 👉 C’est donc un contrat de travail tripartite qui permet de protéger le consultant en lui faisant bénéficier du statut de salarié et de ses avantages comme l’assurance chômage, ne pas s’occuper des tâches administratives, les arrêts maladie… Les trois parties sont soumises à des obligations, qui sont dans le cas de l’entreprise de portage salarial la transmission de certaines informations envers son consultant salarié, comme le versement fait par l’entreprise cliente à l’entreprise de portage pour la prestation effectuée, le délai des frais de gestion, les frais professionnels, la rémunération, les prélèvements sociaux et fiscaux, ou encore l’indemnité d’apport d’affaires. 💡 Pour en apprendre plus et afin de créer une entreprise de portage salarial, l’entreprise OpenWork en décode le fonctionnement sur son site : Découvrir le portage salarial 👉 Alors, prêt à créer votre société de portage salarial? 🔸 Tout d’abord, il faut se soumettre à la réglementation classique pour la création d’une entreprise traditionnelle. Cependant, il y a également des formalités spécifiques pour créer une entreprise de portage salarial. Il faut faire une déclaration d’activité de portage salarial qui doit être déposée à l’inspecteur du travail lié au siège social en lettre recommandée avec un accusé de réception. L’inspection du travail a 15 jours pour se prononcer sur la demande relative à la création de l’entreprise de portage salarial, qui doit exclusivement exercer une activité de portage salarial. La société doit également souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle, avec en bénéficiaire principal le salarié porté. En plus de ces règles spécifiques, créer une entreprise de portage salarial nécessite aussi de conduire une étude de marché, faire un business plan, faire le choix d’une structure juridique et une demande d’immatriculation. 👉 Pour savoir comment créer une entreprise de portage salariale, lisez l’article suivant : Créer une société de portage : tout ce qu’il faut savoir 💡 Le syndicat le plus courant de la profession, le PEPS, pourra également vous accompagner dans vos démarches. Par exemple, vous trouverez des informations juridiques sur la page suivante : L’environnement juridique du portage salarial 🧡
Entreprise ou portage salarial : qui est le plus avantageux ?

Entreprise ou portage salarial : qui est le plus avantageux ?

💡 Notre objectif chez OpenWork est de vous accompagner dans votre projet de portage salarial. 👉 Aussi, forts de notre expérience et de la qualité de l’accompagnement que nous proposons, nous vous invitons à contacter notre équipe 📚 Le portage salarial expliqué par les Echos, c’est ici . La comparaison entreprise ou portage salarial 🔸 La comparaison entre l’ entreprise ou le portage salarial peut parfois s’avérer difficile. 👉 L’intérêt de se poser cette question est de savoir quelle formule entre l’ entreprise ou société de portage salarial vous convient le mieux. Mais alors, que choisir entre l’ entreprise ou portage salarial? 🤔 Choisir l’entreprise revient à devenir salarié d’une entreprise. Être salarié signifie être lié dans une relation économique et sociale entre un travailleur et un employeur, où le travailleur vend sa force de travail dans le cadre d’un contrat de travail formel ou informel. En échange de son salaire, les produits du travail réalisés par le salarié demeurent la propriété de l’employeur. Le salarié peut s’engager à l’entreprise par un CDD ou un CDI. Aussi, être salarié est souvent synonyme d’avantages sociaux tels qu’une mutuelle, des contributions du CSE ou encore des RTT. 🔸 L’entreprise ou portage salarial? Qu’est-ce que le portage salarial ? 👉 Le portage salarial, au sens de la Loi française, est : « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage ». 💡 À savoir : l’emploi en portage salarial, quelles sont les possibilités ? Entreprise ou portage salarial : quels sont les avantages d’un salarié porté ? 📢 Plus concrètement, quels sont les avantages d’un salarié porté ? Faut-il choisir l’entreprise ou portage salarial? 🎯 Le portage salarial est un statut hybride entre l’entrepreneur et le salarié. 💡 Les avantages d’être salarié porté sont très similaires à ceux d’un salarié : ✅  vous cotisez pour votre retraite ✅  vous bénéficiez de droits de congés ✅  vous êtes exempté d’une création d’une structure juridique. Ainsi, si vous souhaitez mettre fin à votre aventure en portage salarial, vous n’avez qu’à résilier votre engagement avec votre entreprise de portage salarial ✅  votre entreprise de portage salarial vous permet d’obtenir une assurance-chômage, d’une mutuelle. Et surtout, dans le choix entre entreprise ou portage salarial, il faut s’assurer d’être entouré par une entreprise de portage salarial dans laquelle vous pouvez avoir entièrement confiance. 👉 Ça vous intéresse ? Si vous souhaitez vous documenter sur le portage salarial, nous vous recommandons vivement de visionner cette vidéo réalisée par OpenWork : 🧡
Le portage offshore, s'expatrier en toute sécurité

Le portage offshore, s'expatrier en toute sécurité

🤔 Vous rêvez de partir vivre au Mexique, mais vous craignez l’ampleur des tâches administratives à effectuer ? 🤔 Les conditions de travail locales vous font douter de votre projet de départ ? 💡 Considérez le portage offshore pour partir en toute sérénité. Être consultant en portage salarial en France présente de nombreux avantages, qui sont les mêmes lorsque vous habitez et travaillez à l’étranger. 👉 Pour en savoir plus sur le portage salarial en général, 📚 lisez cet article de l’entreprise OpenWork (une société de portage salarial) : Découvrir le portage salarial 🎥  ou regardez la vidéo Découvrez le principe et le fonctionnement du portage salarial, en quelques minutes ! 🔸 Premièrement, le portage offshore permet de sous-traiter les tâches administratives, juridiques, fiscales et de ne pas avoir à gérer la comptabilité des activités à l’étranger. Se libérer de ces tâches donne la possibilité de se concentrer uniquement sur sa mission. Ensuite, si l’on souhaite s’expatrier, mais que les conditions sociales et de travail locales ne sont pas équivalentes à celles de la France, être en portage offshore permet de garder les avantages du salarié français. En effet, le consultant ou l’indépendant en portage salarial bénéficie des mêmes subventions, allocations et assurances chômage qu’un travailleur français. Ainsi, il est possible de s’expatrier dans un pays moins-disant socialement tout en gardant le confort et la sécurité français. Quitter son pays pour un autre est un challenge, et partir à l’aventure l’esprit tranquille n’est pas un luxe, notamment lorsque l’on part en famille. 👉 Le portage offshore peut également être une solution pour les travailleurs qui sont souvent en déplacement et en voyage d’affaires. 🔸 Pour l’entreprise qui utilise le portage offshore, comme les entreprises étrangères, les multinationales ou les PME, ce dispositif permet d’avoir une expertise française sans les charges d’un recrutement classique. Les entreprises doivent seulement signer un contrat avec l’entreprise de portage salarial qui fait le lien avec le salarié porté. Pour le salarié, outre les avantages du salariat, cela lui permet d’avoir un contrat avec une seule entité. 🚀  Le portage offshore peut être un accélérateur de carrière et représente beaucoup d’opportunités. C’est un outil qui permet d’effectuer facilement des missions régulières à l’étranger. Qu’on soit jeune diplômé, manager ou cadre retraité avec un savoir-faire et une expertise dans un domaine précis, le portage offshore permet de le mettre en pratique à l’international. ✅  Le salarié porté peut ainsi développer son business sur de nouveaux marchés, élargir ses réseaux, et travailler dans plusieurs pays à la fois. 👉 Le portage salarial offshore est ainsi une solution d’expatriation simple et sécurisée. Si vous souhaitez en savoir plus sur comment devenir consultant en portage salarial, lisez l’article suivant : Devenir consultant en portage salarial. 🧡
Le syndicat national des entreprises de portage salarial

Le syndicat national des entreprises de portage salarial

🔸 Le syndicat national des entreprises de portage salarial a été créé en janvier 1998 🗓 , et a pour but de défendre les intérêts des travailleurs regroupés au sein des différentes entreprises de portage salarial. L e syndicat national des entreprises de portage salarial fonctionne comme un syndicat classique, tout en assurant un accompagnement des travailleurs affiliés à une société de portage salarial. Le secteur est en fort développement, avec une hausse de 50 % de créations d’entreprises ces dernières années. Le rôle d’un syndicat est ainsi important : 👇 ✅ De défendre le modèle du portage salarial dans tous types de secteurs d’activité, ✅ D’assurer le respect des réglementations professionnelles en vigueur, ✅ D’assurer le développement de ce statut professionnel innovant. Pour ce faire, le syndicat national des entreprises de portage salarial mène des actions de lobbying pour mettre en avant l’image de la profession au sein des institutions, ou en promouvant le portage salarial auprès du public, notamment à travers des salons professionnels. Un autre cheval de bataille pour le syndicat national des entreprises de portage salarial est l’harmonisation des pratiques et de la structuration des entreprises de portage. 🔍 Pour en savoir plus sur le rôle du syndicat de portage salarial et son organisation, allez visiter le site du syndicat PEPS. 🔸 Aujourd’hui, le syndicat principal du secteur est le Syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial ( PEPS), né en 2012 de la fusion entre le Syndicat national des entreprises de portage salarial (SNEPS) et la Fédération nationale du portage salarial (FéNPS). Composé d’acteurs historiques du secteur, il rassemble la grande majorité des entreprises de portage salarial, avec 100 adhérents qui représentent plus de 200 sociétés de portage salarial sur les 280 sociétés de portage françaises. Par exemple, l’entreprise OpenWork fait partie du Syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial (PEPS). Les missions du syndicat sont de sécuriser et d’encadrer les pratiques professionnelles du portage salarial et les situations des salariés portés, en menant des négociations avec les partenaires sociaux. La PEPS est en effet le seul syndicat dans les négociations à également être une organisation patronale. Cela permet au syndicat de défendre les collections collectives et les intérêts des entreprises de portage salariale et de ses employés auprès des pouvoirs publics. Le PEPS participe également à l ’Observatoire Paritaire du Portage Salarial (OPPS). Le syndicat a également un rôle d’accompagnement pour les nouveaux arrivants comme pour les anciens du monde du portage salarial. En effet, le PEPS met à disposition de ses membres des guides de bonnes pratiques ou encore des études sur des aspects particuliers du métier, sur des sujets de ressources humaines ou encore des sujets fiscaux et sociaux. 💡 L’entreprise OpenWork met également à disposition un guide pour mieux comprendre le portage salarial et ses avantages : Se lancer en portage salarial 🧡
Portage salarial Tours : c’est parti pour un tour !

Portage salarial Tours : c’est parti pour un tour !

🔸 Après ces derniers temps difficiles en raison de la Covid-19, beaucoup de citadins passent le cap et partent vivre à la campagne à tel point que le terme exode urbain est désormais évoqué. 👉 à lire : connaissez-vous les espaces de coworking ? On vous explique tout dans cet article. 📚 Outre la campagne, parmi les villes les plus attractives aux yeux des Français, on trouve la ville portage salarial tours. Dans cet article on vous explique pourquoi 👇 Portage salarial Tours : Connaissez-vous la cité Blanche et Bleue ? 🏙 Portage salarial Tours est une ville de 136 463 habitants en 2018 et la plus grande commune, la plus grande unité urbaine et la plus grande aire d’attraction de la région Centre-Val de Loire. Et la ville de Tours est riche en histoire et patrimoine ! Laissez-vous séduire par circuits vélo autour des châteaux de la Loire. 👈 Mais Portage salarial Tours c’est aussi la gastronomie avec sa cité internationale de la gastronomie. De quoi combler vos papilles ! 🏆 Enfin, la ville de Tours est une ville verte avec ses nombreux espaces verts et aménagements. Et c’est pour cela que la ville de Tours se positionne comme la 6 ème ville de France la plus attractive. C’est donc une ville dans laquelle il ne faut pas tarder à investir ! Portage salarial Tours : Laissez-vous séduire et devenez salarié porté Belle, dynamique et remplie d’opportunités, la ville de Tours est un endroit idéal pour se lancer dans le portage salarial Tours. 🔸 Tout d’abord par sa proximité avec les autres grandes villes françaises : à seulement 2 heures de Paris 1 h 30 de la ville d’Angers et 2 heures de Nantes 💡 Le saviez-vous ? OpenWork est à Nantes. 👈 Portage salarial Tours : OpenWork vous accompagne ! 😊 Si vous souhaitez découvrir davantage le portage salarial Tours, notre équipe vous répondra rapidement (Contact OpenWork). La nouvelle année est synonyme de renouveau ! Pourquoi pas vous ? 🧡
Le portage salarial pour partir en mission à l'étranger ou pour venir en France

Le portage salarial pour partir en mission à l'étranger ou pour venir en France

OpenWork a organisé le 7 avril 2022 un webinar consacré à la flexibilité et à la mobilité internationale en portage salarial. Perrine Lenglen, Responsable Relation Consultant et Entreprise, et Thomas Gasq, Responsable des Ressources Humaines, ont présenté les éléments clés pour chaque situation. 1. En portage salarial : toujours en contrat de travail avec OpenWork Vous partez en mission à l'étranger : vous disposez d'un contrat de travail avec OpenWork. Vous venez en France pour une mission sans avoir la nationalité française : vous disposez d'un contrat de travail avec OpenWork dès lors que vous avez le droit d'exercer une activité professionnelle en France. Votre client est basé à l'étranger : aucun changement pour votre contrat de travail. 2. UE, EEE, détachement, expatriation : quelques rappels 2.1 Détachement vs Expatriation En portage salarial : OpenWork propose le détachement uniquement Maintien du contrat de travail avec OpenWork. Même protection sociale (maladie, retraite et chômage). Ce n’est pas une expatriation En expatriation : pas de maintien du contrat de travail. Règles différentes pour la fiscalité et la protection sociale. 22. Quels pays sont dans l’UE/EEE ? UE : Union européenne 27 pays EEE : Espace Economique européen 27 pays de l'UE + Islande, Liechtenstein, Norvège Pays avec des accords entre États : Suisse, Monaco, Andorre, San Marin La situation est identique aux pays de l’EEE Attention : Royaume Uni hors UE et hors EEE Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume Uni n'est plus membre de l'Union européenne ni de l'Espace Economique européen. 3. Réaliser une mission dans un pays de l'UE et EE 3.1 Mission courte en UE et EEE En UE et EEE : principe de libre circulation des personnes. Jusqu’à 180 jours (en moyenne) dans le pays : pas de changement de votre situation. Maintien de la protection sociale française (maladie, retraite, chômage). Paiement de l'impôt en France. Précaution : carte européenne d'assurance maladie à renouveler tous les 2 ans. 3.2 Mission longue en UE et EEE La durée de la mission impacte votre statut Au-delà d'une installation de 180 jours (en moyenne) : la situation change. Votre résidence fiscale bascule dans le pays étranger. Cf ci-dessous. Maintien de la protection sociale (maladie, retraite, chômage). C’est ce que l’on appelle le détachement. Changement de résidence fiscale : zoom sur l'impôt OpenWork prélève la Retenue à la Source (RAS) sur votre bulletin de salaire. Envoi de l’information aux impôts en France. Le centre des Impôts français communique avec l’administration fiscale à l’étranger. UE / EEE : pas de double imposition. Protection sociale : pas de changement Pas de changement de protection sociale (maladie, retraite, chômage). Frais de santé à l’étranger pris en charge. Précaution : disposer d'une carte européenne d'assurance maladie à renouveler tous les 2 ans. Demande en ligne sur le site Ameli. 4. Réaliser une mission en dehors de l’UE et EEE 4.1 Hors UE/EEE : situation de détachement automatique Toujours en contrat de travail avec OpenWork. Impôts : résidence fiscale dans le pays étranger. Pas de changement pour la protection sociale (maladie, retraite, chômage). Assurance Déplacements professionnels mise en place par OpenWork (sans coût supplémentaire). 4.2 Les modalités d’imposition varient selon le pays Accord entre la France et le pays étranger : pas de double imposition. Pas d’accord fiscal entre la France et le pays étranger : double imposition. 5. Une mission en France en venant de l’UE ou EEE UE et EEE : principe de libre circulation des personnes Pas de demande de titre de séjour. Pas de demande d’autorisation de travail. La présentation d’une pièce d’identité ou passeport valide fait partie de l’inscription chez OpenWork. Pas de différence avec un salarié de nationalité française Protection sociale en France (maladie, retraite, chômage). Domiciliation fiscale en France : pas de double imposition. 6. Une mission en France en venant d’un pays hors UE ou EEE Titre de séjour et autorisation de travail en règle Titre de séjour : permet de résider en France. Autorisation de travail : permet d’exercer son métier. La combinaison des deux est nécessaire pour signer un contrat de travail en portage salarial. Accompagnement par OpenWork, étape par étape, jusqu’à la signature. Protection sociale Régime de protection sociale des salariés domiciliés en France. Maladie, Retraite, Chômage. Impôts : deux situations Accord entre la France et le pays étranger : pas de double imposition. Pas d’accord fiscal entre la France et le pays étranger : double imposition. 7. Travailler de France pour un client à l’étranger 7.1 Votre client est basé dans un pays de l’UE Contrat commercial et tarif de votre prestation La mission est facturée à une entreprise basée dans un pays de l’UE. Système de compensation de la TVA entre États : pas d'impact sur votre tarif. Contrat de travail avec OpenWork Pas d'impact sur votre contrat de travail, CDD ou CDI, avec OpenWork. 7.2 En dehors de l’UE : taxes différentes selon le pays. Contrat commercial et tarif de votre prestation Pays en dehors de l’UE : le montant des taxes varie. Pays en dehors de la Zone euro : le taux de change peut varier. Votre tarif doit prendre en compte ces éléments pour éviter les mauvaises surprises. OpenWork vous accompagne étape par étape. Contrat de travail avec OpenWork Pas d'impact sur votre contrat de travail, CDD ou CDI, avec OpenWork. A lire aussi : Facturer un client à l’étranger : les pièges à éviter Pour en savoir plus sur le portage salarial : hello@lemonde-apres.com - 09 83 53 66 28 et sur le site d'OpenWork Découvrir le portage salarial.

1-12 of 242 résultats

12345...21