Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Portage salarial intermittent : comment utiliser le portage salarial momentanément dans le cas d'une crise sanitaire ?

10/11/2021

0 commentaire(s)

Portage salarial intermittent : le portage salarial peut être utilisé dans le cadre d'une baisse conjoncturelle d'activité ou de revenus. Vous êtes travailleur indépendant et votre activité est directement impactée par la crise sanitaire en France : portage salarial intermittent : comment le portage salarial peut-il aider par intermittence à faire face à une baisse de revenus ?

Portage salarial intermittent : comment le portage salarial aide conjoncturellement les indépendants ?

Pour les salariés qui ont la possibilité de poursuivre leurs missions en télétravail, pas d’inquiétude, ils peuvent à la fois maintenir leur chiffre d’affaires et respecter d'éventuelles mesures sanitaires, du fait de la crise du COVID-19. En revanche, pour les indépendants dont le télétravail n’est pas possible, ils vont devoir faire face à la crise. Leur sécurité financière risque d’être fortement mise en péril. C'est là que le portage salarial intermittent peut intervenir.

D'ailleurs, selon la fédération des entreprises de portage salarial, alors que beaucoup d'entreprises ont été touchées négativement par la pandémie de COVID-19, ce n'est pas le cas du portage salarial, toujours en croissance. Pour cause, de nombreux salariés recherchent une mission de portage salarial, de manière conjoncturelle. Portage salarial intermittent : le portage salarial représente une occasion en or pour tout indépendant, afin de trouver des missions.

Openwork propose aux indépendants de profiter des mêmes avantages que les salariés classiques en entreprise (maladie, chômage…). Avec l’évolution de la COVID-19 en France et les cessations d’activités professionnelles qui en ont découlé, ces privilèges sont les bienvenus. Openwork vous propose de découvrir ses différentes missions, ses différentes implantations en France, et vous accompagne dans vos démarches et dans votre travail.

Portage salarial intermittent et crise sanitaire : comment ça marche ?

Portage salarial intermittent : les travailleurs indépendants sont liés par un contrat de travail à la société de portage, ils ont le statut de salariés. Dans le cadre de la crise sanitaire de la COVID-19 en France, des mesures exceptionnelles peuvent être prises pour les salariés portés qui ne peuvent pas télétravailler. L'activité partielle n’est pas possible pour les salariés portés, les entreprises de portage salarial pourront utiliser la réserve financière légale prévue dans leur convention collective. Celle-ci correspond à un pourcentage prélevé sur les revenus du salarié porté pour palier la précarité (contrat CDD) ou la baisse, voire l'absence, de chiffre d’affaires momentanée.

C'est tout particulièrement le cas dans le cadre de la crise de la COVID-19. Si le consultant indépendant porté ne peut pas travailler pendant plus d’un mois, il peut être envisageable de signer une rupture conventionnelle du contrat de travail. Cette action ouvrira automatiquement le droit à l’allocation chômage. Le salarié porté peut par ailleurs se mettre en arrêt maladie (sous certaines conditions).

En effet, comme les salariés classiques, il a cotisé chaque mois pour profiter de la protection de la sécurité sociale en cas d’accident ou de maladie. Contrat de travail et bulletins de salaires sont les pièces nécessaires à fournir pour justifier d’avoir travaillé au moins 150 heures sur les trois derniers mois. Au-delà de ça, les missions de portage salarial demeurent nombreuses, malgré la crise sanitaire.

Nous en proposons quotidiennement ici. Portage salarial intermittent : le portage salarial représente une bonne façon de compenser une baisse d'activité conjoncturelle, et garantit une grande protection au salarié porté.

Que pensez vous de cet article ?