Portage salarial Suisse: une nouvelle vision du travail

Portage Salarial

6/7/2021

0 commentaire(s)

PORTAGE SALARIAL SUISSE: UNE NOUVELLE VISION DU TRAVAIL

Qualifié par le Grand Conseil Genevois comme un outil important de promotion économique, le phénomène du portage salarial a pris beaucoup d’ampleur en Suisse. Et ce n’est pas fini !

Portage salarial Suisse : découvrir le système du portage salarial

Portage salarial suisse : Il y a quelques années encore, un seul type de contrat de travail s’appliquait à la majorité des travailleurs français : le CDI. Ses nombreux avantages le rendaient attractif : sécurité de l’emploi, couverture maladie, accès au chômage, cotisations retraite… la situation des employés en CDI était à envier.

Pourtant, le CDI était accompagné de nombreuses contraintes comme des horaires de travail fixes, peu d’autonomie, peu de mobilité. C’est pourquoi le modèle freelance a été relativement plébiscité ces dernières années. Malheureusement, les freelanceurs sont considérés comme des entrepreneurs et disposent de faibles garanties et protection sociale.

Certains commencèrent alors à rêver d’un statut hybride, qui combinerait les avantages du CDI et du freelance, sans leurs inconvénients. Le portage salarial est né. Pour en savoir plus, lisez cet article généraliste sur Le Portage Salarial.

Portage salarial Suisse : pourquoi ?

Portage salarial Suisse : Tout le monde est conscient qu’en Suisse, les salaires sont bien plus élevés que dans les pays voisins, mais les coûts de la vie aussi. C’est pourquoi de nombreux travailleurs sont des frontaliers, et habitent en France tout en travaillant en Suisse.

Ainsi, ils maximisent leurs revenus mais minimisent leurs coûts. Si vous êtes consultant indépendant, il est préférable de vous trouver des clients suisses, tout en vivant à l’étranger.

Vous pouvez aussi décider de vivre en Suisse pour profiter de l’excellente qualité de vie et des paysages magnifiques. Si vous aimez la randonnée, vous serez servi.e. D’autre part, vous aurez une expérience internationale, mais vous resterez quand même relativement proche de la France et vous pourrez aller voir votre famille de façon assez simple et rapide. Pour découvrir les paysages suisses en images, vous pouvez virtuellement visiter la Suisse en 60 secondes.

Portage salarial Suisse, les spécificités helvètes

En Suisse, le portage salarial est régi par la loi sur la Location des Services, qui stipule que les sociétés de portage salarial helvètes doivent posséder à la fois une licence cantonale et une licence fédérale.

D’autre part, la mission prise en charge par la société de portage salarial doit avoir un lien juridique avec la Suisse, que ce soit du côté du client ou du consultant.

Par exemple, la société de portage peut couvrir une mission d’un consultant français pour un client suisse, mais ne peut pas prendre en charge un contrat liant un client allemand à un consultant français. Comme en France, un porté bénéficie d’une couverture chômage complète, et sera pris en charge de la même manière qu’un salarié en cas d’invalidité ou d’accident.
 

Que pensez vous de cet article ?