Logo OpenWork
'

Pour avoir de la répartie : utilisez les techniques de media training

Bonheur, Travail

10/31/2018

5 commentaire(s)

Le média-training est une forme de coaching pour vous aider à prendre la parole dans les médias. Que ce soit pour intervenir à la radio, à la télé ou en conférence de presse, communiquer avec des journalistes est un exercice à part qui nécessite de l’entraînement et surtout beaucoup de répartie !

Si vous n’avez pas la chance ou l’opportunité d’intervenir dans les médias : pas de panique ! Ces techniques de média-training peuvent aussi vous servir pour développer votre capacité à improviser et à faire preuve de répartie dans vos situations du quotidien.

Media-training

Technique n°1 : reformuler la question

Le plus difficile lorsqu’on doit répondre à une interview en live, c’est de ne pas savoir à l’avance la question qui va nous être posée. Cette question peut nous prendre au dépourvu, nous déstabiliser ou nous laisser sans voix. Avec le stress du direct ou de l’audience qui nous écoute, on sait qu’on ne peut pas rester silencieux et qu’il nous faut répondre rapidement quelque chose.
Pour éviter de devoir répondre tout de suite, une technique simple de média-training peut vous permettre de gagner du temps pour réfléchir : il s’agit de reformuler la question.

Exemple :

Question : “Pourquoi pensez-vous que la liberté d’expression est importante dans notre société ?”
Réponse : “C’est une bonne question, en effet la liberté d’expression est importante dans notre société parce que…”

Rien que le fait de reformuler la question en répétant les termes permet de gagner quelques secondes précieuses qui vous permettront d’enchaîner sur votre idée.
Dans d’autres situations de la vie, il en va de même. Si pendant une conversation quelqu’un vous pose une question impromptue, commencez par répondre avec les termes de la question pour vous donner du temps.

Technique n°2 : faites des réponses courtes

Pour avoir de la répartie, il faut être percutant. Etre percutant ne consiste pas à faire des phrases à rallonges et de longues interventions qui vont endormir voire perdre votre auditoire. Préférez les réponses courtes.
En média-training, on peut vous apprendre à faire des réponses courtes car vous pouvez avoir en face de vous un journaliste qui vous coupera la parole si vous parlez trop longtemps.
De plus, il est prouvé que faire des réponses courtes permet plus facilement d’être compris par son public. Cela vous entraîne également à être concis et à dire beaucoup en peu de mots.
8 conseils pour réussir face aux journalistes.

Technique n°3 : structurez vos réponses

Faire des réponses courtes ne signifie pas répondre de manière liminaire. Pour que vos interventions soient à la fois courtes et impactantes, elles doivent être structurées.

Une technique de média-training pour structurer vos réponses consiste en trois étapes :
● reformulez la question de votre interlocuteur (cf technique n°1)
● citez votre argument en l’illustrant tout de suite par un exemple concret
● concluez en réaffirmant votre argument

Cette technique en trois parties permet à la fois d’avoir un argument de portée générale et un argument plus concret, imagé par un exemple qui parle à tout le monde. C’est le moyen le plus concis et efficace de défendre une opinion en quelques secondes.

Exemple :

“Aujourd’hui savoir communiquer à l’oral et prendre la parole en public est une compétence essentielle dans notre société. En effet, être capable de s’exprimer avec aisance et conviction permet de décrocher plus d’opportunités et de s’insérer professionnellement. Par exemple, si vous prenez deux candidats, à profil et compétences égales, celui qui se fera embaucher est très certainement celui qui aura le mieux réussi à défendre son parcours et faire valoir ses compétences à l’oral. C’est pour cela qu’il est impératif d’enseigner la prise de parole à l’école, pour réduire les inégalités des chances”.

A lire également : 5 conseils pour construire votre personal branding.
 

Que pensez vous de cet article ?