'

Pourquoi et comment introduire les outils de Réseau Social

Digital et Travail

6/23/2014

2 commentaire(s)

Il y au moins deux raisons pour introduire ces outils destinés à faire évoluer notre réseau social.

La première, pragmatique, est que la nouvelle génération qui arrive dans les entreprises n'imagine même pas un monde sans cela. Si vous ne le faites pas dans le cadre de l'entreprise, elle utilisera les outils publics avec tous les risques de confidentialité que cela implique.La deuxième est qu'après avoir tellement optimisé les processus depuis la révolution industrielle, les crises se succèdent à un rythme toujours plus rapide et plus fort. Nous allons dans une impasse. Il faut réinventer l'entreprise (INVENT après MAKE et DELIVER) et en particulier la vision qu'elle a de son environnement, en allant chercher les idées chez tous les acteurs de l'entreprise étendue. A ce titre, la révolution apportée par le concept de réseau social est majeure. Après les processus, elle permettra l'optimisation des échanges en traversant les couches hiérarchiques et organisationnelles, jusqu’aux clients et fournisseurs.

réseau social

réseau social

Cela fonctionne. Nous voyons bien dans la sphère publique comment les échanges sur les blogs et les wikis peuvent attirer des commentaires sans distinction de couche sociale et avec parfois de nouvelles idées à développer pour l'auteur. J'ai un très bon ami qui parle même de changement plus important que l'invention de l'imprimerie. La notion de collaboration douce proposée par USEO est certainement nécessaire pour faire avaler une telle pilule !

Une fois les premières expérimentations faites avec les Réseaux Sociaux d'Entreprises (RSE) et le constat du succès, se posera la question du déploiement à toute l'entreprise car ces expérimentations ont probablement été faites dans le cadre d'un projet avec une population jeune.

Une personne sera sûrement nommée pour coordonner cette tâche. Après le Web Master des années 90 qui avait pour fonction de créer les pages de l'intranet, un nouveau rôle apparaît donc dans l'entreprise pour comprendre les usages des nouveaux outils du Web 2.0, inventer les scénarios d'application dans son entreprise et évangéliser pour changer les comportements. C'est le Community Manager.

Quelle stratégie de déploiement, quels objectifs ? comment mesurer les progrès ?

Travailler par direction est certainement anormal pour un objectif transversal ! La DSI donnerait une orientation trop outil. Les ressources humaines amèneraient l'idée du développement personnel mais cela risque de limiter le champ aux aspects RH. Dans la communication pour son rôle de transmission d’informations mais le coté Top Down de ce type de direction risque de polariser les échanges.

Comme toutes les entreprises qui se posent ce genre de questions sont certifiées ISO 9000, elles ont des processus transversaux qui concernent toute l'entreprise. Je propose donc, au moins dans une phase transitoire, d'imaginer des scénarios d'utilisation des outils RSE avec les propriétaires des processus de l'entreprise. Cela permet de construire progressivement des communautés transversales qui travaillent ensemble horizontalement et verticalement. Les processus sont pérennes contrairement aux projets. Ce n'est pas en opposition aux managers dont le premier rôle est d’agir pour développer leurs équipes dans le périmètre de leurs organisations.

On pourra alors mesurer la maturité de l'entreprise sur trois niveaux par :

  • Collaboration : Les processus de l’entreprise fonctionnent en s’appuyant sur les processus et des communautés dédiés, Les abonnements RSS ont remplacé de nombreux mails échangés entre les membres d’une même communauté.
  • Capitalisation : Toute l’entreprise fonctionne en communautés.
  • Intelligence collective : Les projets et la stratégie sont proposés et définis en utilisant la plus large communauté possible.
" Pourquoi et comment introduire les outils de Réseau Social ", Jean-Pierre Cointre - Le Monde Après

Que pensez vous de cet article ?