'

Préparer Le Navire

Futur et Travail

6/23/2014

0 commentaire(s)

Préparer Le Navire - Trouver un cadre pour le mouvement consiste à choisir soigneusement son terrain d'opportunités futures pour y définir les règles du jeu qu'on entend y jouer. On évite ainsi d’engager son équipe à jouer simultanément sur plusieurs terrains ayant des règles différentes voire antagonistes. Ce terrain se décrit comme un segment stratégique dont les règles du jeu, appelées facteurs-clés de succès (FCS), représentent les compétences que l’entreprise doit maîtriser pour gagner. On commence par identifier, pour les regrouper, les activités de l'entreprise qui vont servir de moteur pour la mise en mouvement. Il faut garder en tête que les activités qui ne pourront être incluses dans le segment stratégique ne seront plus prioritaires pour l'accès aux ressources de l'entreprise. Plutôt que de distribuer des bons ou des mauvais points, l’objectif est de construire un consensus sur les priorités affichées et les allocations de ressources correspondantes.

préparer le navire

préparer le navire

Evitons de gaspiller nos forces et donc cherchons à faire apparaître le plus grand domaine d'opportunités possible en y faisant entrer le maximum d’activités. Pour cela il est nécessaire de parvenir à reformuler et réordonner intelligemment les critères de segmentation qui décrivent, d’une part, la nature de l'offre de l'entreprise et, d’autre part, le type de la demande à satisfaire. C’est une tâche difficile mais pas insurmontable ! Très souvent, la solution est dans l'entreprise mais le mode dominant de représentation de l’entreprise ne permet pas de la voir et de la partager. En favorisant la mise en place d'un grand nombre de relations de coopération entre les personnes, quel que soient leurs positions dans l'organisation, on se donne la possibilité d’identifier les meilleures occasions de création de valeur pour modifier en conséquence les critères de segmentation stratégique.

L'entreprise toute entière doit participer à ce travail de redéfinition du segment stratégique dans lequel se déroulera le mouvement. Pour des raisons d'efficacité, on peut pour démarrer, passer d’une logique d’entreprise à une logique d’entités quand celle-ci permet de travailler plus facilement à taille humaine dans un contexte plus porteur de sens. Ce recentrage aide chaque personne à prendre conscience de sa légitimité et de son influence sur l'entité où elle travaille, mais aussi, à travers elle, sur l’entreprise dans son ensemble. Cette démarche participative fait converger les énergies vers un domaine d'opportunités que tout le monde comprend et partage.

De manière pratique, ce travail est aujourd'hui grandement facilité par l’utilisation des outils Web 2.0 qui permettent de bâtir une plate-forme informatique dédiée à l’opération de changement. Cette plate-forme accroît la fréquence et l'intensité des échanges, donne accès à l'information structurée disponible sur la mise en mouvement, mais surtout place les personnes en position d’acteurs au sein de l’entreprise. La représentation que les acteurs se font de l'entreprise évolue alors par approximations successives, alternant des phases d’ordre et de désordre. On obtiendra au final un système composé d'entités cohérentes du point de vue des « relationnels observables » avec, pour chaque entité, des contours nets à la mission que chacun doit accomplir et des objectifs de mouvement qui la sous-tendent, le tout dans un cadre solide, pertinent et compris par tous !

Préparer Le Navire, Benoit Debray - Le Monde Après

Que pensez vous de cet article ?